media supply chain
et logistique

Emploi/RH

Körber évoque, dans un rapport, les meilleures pratiques de recrutement en supply chain

Seulement 37 % des entreprises du secteur de la supply chain disposent d'un nombre suffisant d'employés : ce chiffre livré par Körber révèle l'état d'un marché du travail sous tension. Il existe cependant des solutions technologiques pour attirer et retenir les travailleurs, indique l'entreprise dans son rapport.

Publié le 1 décembre 2022 - 15h00
A_1

Körber

Körber, fournisseur de technologies pour l'intralogistique, publie son rapport « Supply chain Benchmarking 2022 » qui constate l'existence de difficultés de recrutement et de fidélisation de la main-d'œuvre au sein des entreprises de logistique, et présente les solutions pour y remédier. Menée auprès de 200 sociétés américaines et européennes comptant au moins 500 employés, cette enquête révèle que seuls 37 % des professionnels de la supply chain disposent d'un nombre suffisant d'employés, et que plus d'un sur trois renouvelle chaque année au moins la moitié de son personnel d'entrepôt.


Créer une expérience plus attrayante et plus sûre

65 % des entreprises sont confrontées à un marché du travail de plus en plus tendu, sans avoir de solutions. « Pour répondre à cette situation, les entreprises doivent repenser la façon dont elles engagent les employés sur le long terme. Elles doivent créer un lieu de travail plus accueillant. Elles doivent également redéfinir la façon dont elles forment les employés temporaires pendant les pics saisonniers afin de les rendre plus performants. Enfin, elles doivent réexaminer leur conformité avec des directives de santé et de sécurité en constante évolution. C'est une tâche ardue, mais les logiciels et les technologies de la supply chain peuvent les aider. Les entreprises peuvent les utiliser pour créer une expérience plus attrayante et plus sûre pour leurs employés », explique Chad Collins, CEO Software chez Körber.

 

Sécurité, ergonomie et gamification

D'après le rapport, les entreprises qui s'en sortent le mieux sont celles qui ont investi dans la sécurité, l'ergonomie sur le lieu de travail et la gamification (utilisation de mécanismes du jeu dans d'autres domaines). « En équipant la force de travail de bons outils et de la bonne technologie, tels que la gamification, l'intelligence artificielle et les systèmes de voice picking, nous leur permettons de travailler aussi efficacement que possible. Nous résolvons ainsi directement les difficultés liées à la main-d'œuvre, telles que la nécessaire réduction du taux de chômage et du taux élevé de rotation du personnel », ajoute Sean Elliott, CTO Software chez Körber.

 

Télécharger le rapport complet Supply Chain Benchmarking de Körber

 

à lire aussi