Accueil / Actualités / Innovation / IDEA et Scallog expérimentent la robotique

Innovation

IDEA et Scallog expérimentent la robotique

27.04.2016 • 08h50
|
A_1

Le prestataire spécialisé en supply chain industrielle, IDEA expérimente une solution robotique de magasin automatisé modulaire avec Scallog, sur la plateforme logistique Aéroparc.

IDEA, prestataire de supply chain industrielle et Scallog, entreprise française développant une solution d'automatisation de plateformes de distribution, innovent ensemble sur la plateforme logistique de proximité Aéroparc, au sud de Nantes (44). Les deux sociétés testent actuellement une solution robotique de magasin automatisé modulaire. Ainsi, le prototype met en oeuvre des robots autonomes qui amènent les étagères à l’opérateur de préparation, selon le principe du Goods to Man. Le temps de déplacement dans les allées est supprimé et l’opérateur peut enchainer les prélèvements au fur et à mesure que les étagères défilent devant lui. « Nous nous sommes lancés dans l’aventure en septembre 2015 et, après seulement deux mois de discussion, nous avons déployé un prototype sur l’une de nos plateformes dédiée à l’aéronautique, Aéroparc. Nous avions des convictions quant au niveau de productivité et de compactage des stocks que nous pouvions atteindre, sans en connaître précisément les résultats. On ne peut pas être pionnier et vouloir absolument s’appuyer sur du ROI », précise Jean-Baptiste Bernicot, responsable Ingénierie IDEA. Et cette dernière, après six mois d’expérimentation, affiche des résultats concluants : multiplication par deux du nombre de préparations à l’heure et diminution de 30 % des surfaces nécessaires auxquelles s’ajoutent l’augmentation de la productivité, la fiabilisation de la préparation ainsi que la hausse de la sécurité. Satisfait de son expérimentation, IDEA définit les applications nouvelles à envisager dès 2016 sur ses plateformes et sur les sites mêmes de ses clients. « Nous discutons actuellement avec un acteur industriel majeur et sommes en bonne voie pour finaliser un déploiement in situ d’un volume multiplié par 10 ! », précise Jean-Baptiste Bernicot. « Ce projet nous tient particulièrement à coeur car il nous permet de nous positionner comme un « intégrateur opérateur » de solutions », termine-t-il.

BUZZ LOG
“Plus vous ajoutez de l'intelligence artificielle ou de la connectivité entre les objets, plus vous aurez des failles dans lesquelles pourront s'engouffrer les hackeurs”
— Olivier Lasmoles, professeur associé en droit à l'EM Normandie
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine