Accueil / Dossiers / Transversal / Vilar Green : plateforme XXL pour les producteurs bretons

Transversal

Vilar Green : plateforme XXL pour les producteurs bretons

28.04.2022 • 09h01
|
par Charlotte COUSIN
D_1

Sica

Inaugurée en 2021, la plateforme de 70 000 m² de la Société d’initiatives et de coopération agricoles Saint-Pol-de-Léon (29) est venue répondre aux enjeux de mutualisation, de réactivité et de fraicheur du groupement français de producteurs de légumes et d’horticulteurs.

Elle a fêté ses 60 ans en 2021. La Sica (société d’initiatives et de coopération agricoles) de Saint-Pol-de-Léon dans le Finistère est le premier groupement français de producteurs de légumes et d’horticulteurs, avec 632 exploitations adhérentes et 203 000 tonnes de légumes par an. Alors qu’elle disposait de 21 sites de collecte, un entrepôt XXL de 70 000 m² est venu regrouper 80 % de sa production sur un seul lieu à Saint-Pol-de-Léon. Après 10 années de lutte juridique liée à des recours de tiers, la plateforme Vilar Gren, dont les premiers travaux ont débuté le 3 octobre 2011, a connu une première livraison en décembre 2020 et une inauguration en octobre 2021. Un projet notamment guidé par des forts enjeux économiques liés à des problématiques de transport : « Aujourd’hui, traverser Brest à 17h est devenu impossible, les transporteurs refusent de passer par la ville. En 2005, nous nous sommes donc fait la réflexion que dans une génération, on ne disposerait plus d’assez de camions pour venir de l’autre côté de Brest, Morlaix et peut-être Rennes », se souvient Olivier Sinquin, directeur général de la Sica Saint-Pol-de-Léon.

 

Le projet RTE-T 2005 (Réseau transeuropéen de transport) confirmant la mise en place de corridors européens routiers, maritimes et ferroviaires, la Sica se tourne alors vers le cabinet BP2R dans l’idée de concevoir une plateforme mutualisée : « Nous imaginions au départ créer un hub au Mans mais il nous a semblé que placer la plateforme loin de notre lieu de production nous impacterait sur la fraîcheur et la réactivité. Nous avons ensuite pensé à Rennes puis à Guingamp et finalement nous l’avons implantée au coeur de notre production à Saint-Pol-de-Léon ».

 

Donner de la compétitivité à l'ensemble de la filière

Sur la nouvelle plateforme XXL, les producteurs viennent directement livrer leurs collectes en tracteur, jusqu’à plusieurs fois par jour, assurant une fraicheur maximale. S’ensuit un agréage et un contrôle qualité conforme au cahier des charges de Prince de Bretagne [marque des maraîchers bretons], puis la préparation de commandes avant expédition : « Une production récoltée le matin est livrée à midi et peut repartir à 15h ». Les anciens sites n’ont pas tous été fermés après cette ouverture, et les producteurs situés de l’autre côté de Brest vont toujours livrer leur plateforme de proximité, sur lesquels la Sica effectue une ramasse avec des camions complets : « Globalement, nous avons divisé par trois le coût d’approche logistique concernant la ramasse sur site, et avons donné de la compétitivité à l’ensemble de la filière ». Olivier Sinquin observe les bénéfices immédiats de cette nouvelle implantation qui représente 66 % de la production finistérienne de légumes : « Cela nous conduit à avoir de nouveaux acheteurs, une fraîcheur qui est encore plus forte, et une traçabilité complétement informatisée ». Cerise sur le gâteau, grâce à Vilar Gren, la Sica indique avoir réduit de 47 % la circulation des camions sur les routes départementales et de 20 % les émissions de CO2.

 

 

> Retrouvez ici l'intégralité des articles du dossier Bretagne : de la contrainte nait le dynamisme.

 

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine