Accueil / Dossiers / Transversal / L'Aslog, au plus près des besoins de la supply chain

Transversal

L'Aslog, au plus près des besoins de la supply chain

02.04.2019 • 09h00
|
par Emilien VILLEROY
D_2

3. Extraits de Supply Chain Vision 2019-2020

Le recueil Supply Chain Vision 2019-2020 réunit 20 témoignages d'acteurs clés autour de la supply chain de demain. Il est disponible via le site de l'Aslog. En voici quelques extraits.

Repositionner la supply chain au cœur de la stratégie des entreprises en France
grâce au digital.

Par Adel Ouederni, associé EY Consulting

 

« Avec l'extension progressive de la chaîne de valeur au sein d'un écosystème plus large que l'entreprise, l'exigence accrue de flexibilité des clients et la volatilité croissante de la demande, la gestion de la supply chain n'a jamais été aussi stratégique. Pourtant en France, son périmètre est souvent réduit à celui de la logistique et sa fonction perçue comme un centre de coût à garder sous contrôle, plutôt qu'un levier de croissance ou un avantage compétitif. Les dernières technologies numériques permettent une compréhension fine des habitudes et attentes clients, tout en étant un levier de création de valeur et de performance interne. Le digital donne ainsi une opportunité unique à la supply chain de prendre toute sa place au cœur de la stratégie de l'entreprise et de ses ambitions. [...] Avec le développement des nouvelles technologies, les entreprises ont désormais la possibilité de réinventer leur supply chain pour générer plus de valeur. Aujourd'hui, les technologies digitales sont matures et peu coûteuses pour amener à l'entreprise plus d'intelligence, d'agilité et une offre plus adaptée à ses clients et ses marchés. [...] Trois recommandations clés pour réussir la transition des supply chains vers une position stratégique : Repenser l'organisation de la supply chain et développer les compétences de ses équipes ; Développer un plan industriel et commercial (S&OP) et sortir de la logistique de silos ; Tirer profit des opportunités du digital pour une supply chain proactive et intelligente ».

 

Gérer l'innovation au sein d'une supply chain industrielle

Par Aimé-Frédéric Rosenzweig, expert leader supply chain chez Renault

 

« Les idées novatrices doivent être corrélées avec toutes les interfaces clés de l'entreprise dont le responsable informatique de la supply chain. Ceci permet d'anticiper le positionnement des projets par rapport à l'architecture des systèmes d'information [...] Nous faisons une revue mensuelle des projets en regardant les initiatives, métier par métier. Pour ne pas bloquer l'émergence des idées, nous ne fixons pas d'objectif chiffré dès le début d'un test. Par contre, nous intégrons, dès que le projet est plus mûr, la valeur business que nous suivons pendant les phases d'industrialisation [...] En ce qui concerne les équipes, nous devons veiller à ce que l'innovation ne reste pas le privilège d'une partie réduite de l'organisation. Néanmoins, nous devons, à l'avenir, par des actions ciblées, acculturer plus de personnes aux nouvelles technologies et aux défis de demain [...] Il nous semble essentiel de diversifier nos sources d'innovation. Nous nous ouvrons vers le monde extérieur via les réseaux professionnels et académiques. Nous prenons l'habitude de rencontrer des start-up ou des acteurs de la supply chain en dehors de notre monde de l'automobile [...] À ce titre, l'Aslog via ses Labs contribue à l'écosystème supply chain français et procure de nouvelles sources d'innovations ».

 

Vision d'un prestataire de transport multimodal

Par Cyrille Bonjean, ex-PDG de DB Schenker France

 

« Un nouveau défi auquel la chaîne d'approvisionnement doit faire face est de prendre en compte son empreinte écologique. Les prestataires de transports et logisticiens que nous sommes se doivent d'accompagner ces changements, de s'adapter à leurs spécificités ainsi qu'à celles de nos clients et de proposer de nouvelles solutions. Souvent, nous devons, aussi parfois, pallier l'absence de briques de base (ex. : systèmes d'informations, liens avec les ordres de préparation en entrepôt, estimations prévisionnelles, des capacités à acheminer, procédures de gestion du transport) venant d'une intégration imparfaite avec nos clients. Ces chocs technologiques nous obligent à repenser nos politiques d'investissement. La relation client-fournisseur traditionnelle que nous avions avec nos clients doit se transformer en partenariat, dans une volonté de construction d'intérêts communs. Enfin, dans un métier de service où des femmes et des hommes engagés servent tous les jours nos clients, ces changements nécessitent adaptation, formation et accompagnement au quotidien pour préparer l'avenir. Le futur de la chaîne d'approvisionnement est aussi humain ».

BUZZ LOG
“L’éco-conception doit améliorer toutes les facettes de l’emballage : sa fonction vendeuse, pratique, logistique, de service et de conservation du produit tout en ayant un meilleur impact environnemental”
— Fabrice Peltier, designer en éco-conception
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine