Accueil / Rencontres / Portrait / Katoen Natie : Solide et flexible dans le temps

PORTRAIT

Katoen Natie : Solide et flexible dans le temps

27.01.2022 • 09h09
|
par Laurène MATZEU DE VIALAR
A_1

Katoen Natie à Saint-Martin-de-Crau (13)

Le prestataire mondial de solutions logistiques Katoen Natie ouvre le livre de son histoire. En toute discrétion mais fort du développement de son organisation, le groupe familial affiche une croissance pérenne depuis plus d’un siècle et demi.

Du coton aux biens de consommation, Katoen Natie, du néerlandais « nations du coton », née en 1854, continue de grandir et de se transformer. À l’origine coopérative créée pour faciliter l’importation du coton en Europe sur le port d’Anvers, l’entreprise se développe très vite et assure la logistique, le temps passant, d’autres marchandises arrivées depuis la mer : jute, café, fer, acier, fruits… Puis, après la Seconde Guerre mondiale, Katoen Natie continue à grandir. Elle développe ses propres bâtiments et assure le stockage des produits dans ses entrepôts, le transport, la préparation de commandes et l’expédition. Au début des années 90, le logisticien se spécialise dans la pétrochimie, la chimie, l’industrie automobile et la grande distribution. « Nous sommes dans la logistique depuis nos débuts, mais la diversification autour des différents secteurs que nous adressons aujourd’hui s’est faite dans le temps, au fur et à mesure des besoins de l’économie et de nos clients », souligne Nathalie Jean, directrice du développement pour les sites français de Katoen Natie.

 

Une aventure internationale et française

C’est en 1995 que le logisticien belge s’installe en France, à Seingbouse (57), entre Metz et Strasbourg. L’entreprise accompagne un client sur un site pétrochimique de 30 000 m², aujourd’hui dédié aux biens de consommation. Quelques années plus tard, en 2004, alors que Katoen Natie opère pour le compte d’une entreprise française de grande distribution de sport et de loisirs à Anvers, en Belgique, le logisticien accompagne l’enseigne vers le Sud de la France. Katoen Natie ouvre un second site à Saint-Martin-de-Crau (13), qui devient la vitrine de l’entreprise en France et y intègre petit à petit de nouveaux clients. « Nous n’avons pas vocation à nous installer partout sur un territoire. Nous définissons les localisations qui nous intéressent et nous les ouvrons via l’accompagnement d’un client. Puis, nous les développons jusqu’à en faire d’importants sites multiclients. C’est ce qui s’est produit à Saint-Martin-de-Crau en 2004. Nous sommes passés en 16 ans de 30 000 à 350 000 m² », explique Stéphane Galli, directeur général du site.

 

Et pour cause, le site abrite également la logistique de Brico Dépôt, client historique de Katoen Natie en France depuis 2006. « L’enseigne a entendu parler de nous au travers de notre site pétrochimique du Havre. Nous avons construit un premier bâtiment à proximité de ce dernier, à Saint-Jean-de-Folleville pour Brico Dépôt, puis un second à Saint-Martin-de-Crau lorsque l’enseigne a également souhaité opérer sa logistique depuis le Sud », signale Stéphane Galli. Aujourd’hui, le groupe belge adresse depuis ses trois principaux sites français, divers secteurs d’activité allant de l’ameublement au sport, en passant par le bricolage, le discount et le fashion, aussi bien sur de la livraison magasin que e-commerce. « Notre spécialité réside finalement dans la logistique complexe. Comme nous avons l’habitude de le dire avec alinea, l’un de nos clients, nous gérons leurs flux de la bougie au canapé. Le fait d’accompagner de nombreux clients nous permet d’avoir suffisamment d’expérience et de savoir-faire pour résoudre leurs problématiques. Cette logique très orientée solutions, ancrée dans l’amélioration continue des process de nos clients, est partagée entre tous nos sites », précise Nathalie Jean.

 

Flexibilité et confiance comme facteurs de croissance

Des sites que l’entreprise veut « multiclients » et flexibles pour assurer une agilité et une adaptabilité constantes à ceux qu’elle accompagne : « Nous sommes convaincus que d’importantes plateformes multiclients, implantées de façon stratégique apportent beaucoup de flexibilité, à la fois au niveau immobilier, opérationnel, mais également RH. Lorsque l’un d’entre eux a besoin de 6 000 m² pendant un certain temps car il doit absorber plus de volume que prévu, le fait d’être propriétaire de grands sites nous permet de répondre plus facilement à sa demande ponctuelle. De la même façon, nous nous appuyons sur des équipes opérationnelles de grande taille (plus de 700 équivalents temps plein à Saint-Martin-de-Crau) capables de renforcer les activités selon leurs besoins. Avoir des sites multiclients nous permet de véritablement pérenniser les emplois », détaille Stéphane Galli. Car chez Katoen Natie, le mot d’ordre réside dans une phrase : « Our people make the difference ».

 

Une baseline que l’entreprise veut réelle et pragmatique, à son image. Ainsi, la direction a choisi de miser sur la décentralisation et d’impliquer ses collaborateurs dans l’organisation : « Chaque client est managé en interne par des interlocuteurs locaux qui travaillent et décident de façon décentralisée. Aujourd’hui, les nouvelles générations recherchent cette autonomie, cette confiance dans leur travail. La direction de Katoen Natie souhaite laisser à ses collaborateurs la capacité à apprendre. Cela les implique davantage et renforce la confiance avec l’entreprise », soutient Stéphane Galli. Une organisation qui porte ses fruits puisque Katoen Natie affiche deux milliards de chiffre d’affaires dont 25 % sont portés par les biens de consommation. Pour y parvenir, l’entreprise s’appuie donc sur ses équipes mais pas seulement. Elle dispose d’un WMS en propre, développé par sa cellule IT en interne et reste en veille sur les innovations du secteur, tout en gardant en ligne de mire son objectif principal : la flexibilité. « Cet enjeu est ancré dans notre business model et notre philosophie. Nous recherchons donc des solutions en cohérence. Nous regardons l’automatisation, la robotisation et la mécanisation sur des process bien précis, dès lors que cela fait sens par rapport à un délai, un volume attendu ou réduit la pénibilité de nos opérateurs… Quoiqu’il arrive, ce qui compte est de rester flexible pour que, dans deux ans, les solutions logistiques mises en place évoluent en fonction des besoins de nos clients et des habitudes de consommation », insiste Nathalie Jean.

 

Poursuivre son développement en Europe

Davantage positionné comme un « partenaire stratégique », que comme un prestataire, Katoen Natie affiche en toute logique des ambitions à la hauteur des clients grands comptes qu’il accompagne. Ainsi, le groupe souhaite continuer à développer ses sites existants et notamment à Saint-Martin-de-Crau où 30 000 m² sortent actuellement de terre. Enfin, le logisticien belge, après s’être implanté en Pologne l’an passé avec son client Action, envisage désormais de nouvelles localisations sur le territoire français.   

 

Katoen Natie en chiffres :

> 2,1 milliards d'euros de chiffre d'affaires monde

> 140 millions d'euros de chiffre d'affaires France

> Implanté dans 33 pays

> 18 000 collaborateurs dans le monde

> 1 400 collaborateurs en Frace

> 3 sites principaux en France

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine