Accueil / Reportages / Chargeurs / Lidl poursuit sa refonte logistique et inaugure son plus grand entrepôt en France

Chargeurs

Lidl poursuit sa refonte logistique et inaugure son plus grand entrepôt en France

07.09.2018 • 13h42
|
par Emilien VILLEROY
Rimg0

Voxlog | Plateforme logistique régionale Lidl de Montchanin (71)

RTimg0
Rimg1 RTimg1
Rimg2 RTimg2
Rimg3 RTimg3
Rimg4 RTimg4
[+ VIDEO] Jeudi 6 septembre 2018, Lidl inaugurait à Montchanin (71) sa nouvelle plateforme régionale pour la région Bourgogne Franche-Comté, dans le cadre d'un large plan de refonte logistique. Un site de 58 775 m², le plus grand de France, qui vient remplacer un précédent entrepôt de la région, afin de permettre à l'enseigne de faire respirer sa supply chain.

En Bourgogne-Franche Comté, Lidl commençait à se sentir à l'étroit. Chargée de l'approvisionnement quotidien de 66 magasins allant de Besançon à Aurillac, la direction régionale de l'enseigne assurait l'ensemble de sa logistique depuis un site de 25 000 m² datant de 1999, situé à Montceau-les-Mines (71). Petit, vieillissant, cet entrepôt peinait à soutenir la croissance forte du groupe. Des problèmes amenés à s'évanouir aujourd'hui grâce à la construction d'un nouveau bâtiment de 58 775 m², situé à Montchanin (71), soit le plus grand site logistique français de Lidl. Inauguré à vide le 6 septembre 2018, il prévu pour rentrer en activité à partir du week-end du 22 et 23 septembre.

 

« Ici, nous allons pouvoir respirer », résume Vianney Puga, directeur logistique de Lidl France. « Cette construction va nous permettre d’accompagner les objectifs de croissance côté vente et immobilier. Nous prévoyons des ouvertures et des transferts de magasins grâce à ce site. Nous allons également pouvoir rééquilibrer notre maillage. En effet, face au manque de place sur le précédent site de Montceau-les-Mines, certains de nos magasins en Bourgogne France-Conté étaient approvisionnés par des entrepôts logistiques situés dans nos autres régions. Aujourd’hui, nous allons pouvoir les traiter à nouveau à Montchanin » Quatre magasins de ce type seront ainsi réintégrés sur le site dès le mois de novembre prochain. « Cela nous permettra également de rationnaliser nos coûts de transport », ajoute Vianney Puga. Ce nouveau site sera également l’occasion pour Lidl d’internaliser pour la première fois son activité surgelée dans la région à partir du mois de janvier 2019, qui avait été jusque là gérée par un prestataire. Au total, ce sont 9 300 palettes qui seront expédiées par semaine depuis le suite via 300 tournées de livraison, soit 800 000 colis préparés hebdomadairement.

 

Une refonte logistique de grande ampleur

La construction de la plateforme de Montchanin vient s'inscrire au sein d'un grand programme de Lidl pour la rénovation de l'ensemble de son parc logistique lancé en 2014, soit un total de 25 sites à travers la France. « Dans le cadre de cette refonte, nous avons deux cas de figures : soit des transferts vers des plateformes de ce type - comme ici à Montchanin, mais aussi à Lille (59), Metz (57), Marseille (13) et Rouen (76) -, soit des extensions et modernisations là où nous n’avions pas de réserves foncières adaptées, comme à Sorigny (37) ou Béziers (34). D'ici le début de l'année 2019, la moitié de nos bâtiments auront été rénovés ou transférés », détaille Vianney Puga. D’autres bâtiments vont ainsi sortir de terre dans les mois à venir (du côté de Toulouse (31) en octobre 2018 et de Bordeaux (30) en mars 2019 pour des bâtiments de surfaces similaires) tandis que deux sites sont actuellement en cours de rénovation, à Rennes (35) et Pontcharra 38).

 

Grande constante de ce programme de refonte logistique, la volonté de Lidl de rester absolument maître de ses bâtiments. À Montchanin, Lidl est ainsi propriétaire du terrain, du bâtiment et de l’ensemble de ses équipements. Coût total : pas moins de 50 millions d’euros d’investissements. « Nous avons un service achats et investissements à Rungis (94) qui s’occupe de tout le matériel, depuis les racks jusqu’à nos véhicules, afin de garder la main sur 100 % de notre activité logistique. Nous profitons de la force de frappe de Lidl. Nous avons des conditions d’achats que peu sont capables d’égaler sur l’ensemble des investissements », explique Vianney Puga. Ayant réalisé intégralement en interne la conception du site, c’est le groupe qui a également transmis les plans du bâtiment à son prestataire constructeur Bouygues Construction. « Nous avons un concept standard pour tous nos bâtiments, et nous construisons à peu près les mêmes entrepôts dans l’ensemble des 28 pays où nous sommes présents, avec des surfaces se situant toujours entre 50 000 et 60 000 m², en fonction du terrain. Ici, nous avons pu voir un peu plus grand, ce qui nous a permis d'offrir à nos équipes des locaux sociaux ou techniques plus grands, tout en ayant un peu de place supplémentaire dans une des cellules du bâtiment ».

 

 Une rénovation au service des équipes

À l’occasion de ce déménagement, Lidl a assuré le transfert de la quasi-totalité de l’équipe de Montceau-les-Mines. « Nous cherchons toujours à rester dans le même bassin d’emploi quand nous effectuons un transfert. C’est une priorité pour nous que de garder notre personnel et nos experts », assure Vianney Puga. Un total de plus de 200 collaborateurs qui sera bientôt augmenté par des recrutements : plus d’une quarantaine de postes vont ainsi être crées dans les mois à venir. « Nous allons avoir des embauches à très court terme pour préparer l’arrivée des produits surgelés et récupérer les magasins limitrophes qui nous manquaient ». Car c'est aussi à eux que va bénéficier directement la construction de ce site, après plusieurs années de travail au sein de l'étroite plateforme de Montceau-les-Mines.

 

Pour l'occasion, Lidl a pu acquérir des filmeuses pour la préparation des palettes, qui n'avaient pas pu être installées sur le précédent site, faute de place. « Chez Lidl, l'innovation est avant tout axée sur les conditions de travail. Nous ne voulons pas investir pour aller chercher de la productivité mais pour venir soulager des gestes pénibles et ayant peu de valeur ajoutée ». Des efforts qui se traduisent également côté RH avec le lancement d'un programme national nommé Passerelle, qui aura pour objectif de mettre en valeur les métiers de la logistique, de proposer des parcours professionnels diversifiés aux collaborateurs et d'augmenter le sentiment d'appartenance à l'entreprise.
 

 

 

La plateforme de Montchanin en chiffres :

■ Une surface de 58 775 m² ;

■ 152 quais de réception et expédition ;

■ 800 000 colis préparés par semaine ;

■ 50 millions d'euros d'investissement ;

■ 250 collaborateurs dont 40 recrutements ;

■ À destination de 66 supermarchés.

Plateforme logistique Lidl
Agrandir le plan
BUZZ LOG
“La valorisation de la fonction logistique rend l’immobilier véritablement structurel et les investisseurs généralistes l’ont bien compris.”
— Fabrice Cervoni, directeur général Europe du Sud de Gazeley
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine