Accueil / Reportages / Prestataires / GCA inaugure une nouvelle plateforme dédiée aux matières sensibles près du Havre

Prestataires

GCA inaugure une nouvelle plateforme dédiée aux matières sensibles près du Havre

29.10.2019 • 09h00
|
par Emilien VILLEROY
Rimg0

Voxlog

RTimg0
Rimg1 RTimg1
Rimg2 RTimg2
Rimg3
Le drone Eyesee en action
RTimg3
Rimg4
Nathalie Dautriche, directrice de GCA Logistics Le Havre
RTimg4
Située à Lillebonne, en Seine-Maritime, cette nouvelle plateforme de 20 000 m² classée Seveso seuil bas permettra à GCA Logistics Le Havre de traiter des matières sensibles pour les acteurs de l'industrie.

Depuis sa création en 1932 par Charles André, alors jeune employé chez Peugeot, GCA a fait du chemin. Présent dans 15 pays et réunissant 9 200 employés sur 200 implantations, le groupe français a su diversifier ses activités autour des prestations de transport, de logistique et de service pour le secteur industriel. « Le transport routier est notre métier historique, qui représente 48 % de notre activité, sous le nom GCA Transport », raconte Delphine André, présidente de GCA. « En 1978, nous avons étendu cette expertise au multimodal avec le lancement d’un département rail-route. Cette branche a connu un beau développement récemment avec le rachat de Novatrans et Greenmodal en 2013 et 2018. C’est un outil de massification du fret qui représente désormais 10 % de notre chiffre d’affaires, sur un total de 1,3 milliard d’euros. 20 % de nos flux passent aujourd’hui par le rail ou le fluvial ». Autre segment traité par GCA, celui de la logistique des véhicules automobiles, soit 25 % du chiffre d’affaires du groupe sous le nom GCA Automobile. « Nous couvrons toute la chaîne logistique aval : nous vérifions les véhicules qui sortent des usines et nous les stockons sur différents sites avant expédition chez les concessionnaires », précise Delphine André. Troisième pôle d’activité pour le groupe enfin, celui de la logistique, avec sa branche GCA Supply. « Nous sommes arrivés dans le secteur en 1986, en suivant un client, Esso, pour lequel nous travaillions déjà côté transport en lui proposant une prestation complémentaire de stockage. Nous avons donc débuté sur un premier site, en Seine-Maritime, dans la Z.I des Herbages. Au fil des ans, cette activité a progressé pour accueillir d’autres acteurs de l’industrie, de la chimie et de la pétrochimie dans différentes zones : sur le port de Marseille-Fos et près de Barcelone », raconte Delphine André. Stockage, organisation des imports-exports, reconditionnement, emballage, préparation de commande ou encore déploiement d’équipes GCA directement sur les sites des clients (pour du conditionnement ou de la gestion de pièces détachées par exemple) sont les grandes activités de cette branche logistique capable de répondre aux besoins en amont et en aval de la supply chain. Elle représente 15 % du chiffre d’affaires du groupe et s’appuie également sur les synergies permises, côté transport, par les autres branches du groupe.

 

Un nouveau site sur une zone historique

C’est justement au sein de sa zone historique de la Seine-Maritime que GCA Logistics Le Havre, affichant 13 millions d’euros de chiffre d’affaires et 155 salariés, vient d’inaugurer en octobre 2019 un nouveau site logistique, classé Seveso seuil bas, situé à Lillebonne, près du Havre. D’une superficie de 20 000 m² sur cinq cellules, il est principalement dédié à la logistique des matières dangereuses, et vient en complément d'un site déjà existant de 56 000 m², situé à quelques centaines de mètres de là. « Il y a trois ans, nous avons constaté que nous commencions à être à l’étroit sur notre site historique. Pour répondre à cette problématique, nous avons décidé de construire une nouvelle plateforme », résume Delphine André. Un projet né d’un besoin de place donc, mais aussi de la nécessité de s’équiper d’un nouvel outil logistique capable d’accueillir de nouveaux types de produits. « Nous pouvions stocker des plastiques, résines et autres produits combustibles aux Herbages, mais il nous était impossible d’accueillir des matières inflammables ou dangereuses pour l’environnement. Cela est aujourd’hui permis grâce à ce nouveau site, qui augmente de 35 % notre capacité de stockage et offre de nouveaux services à nos clients », précise Delphine André. Sur le site, ce sont désormais des huiles, des additifs et divers produits chimiques destinés au monde de l’industrie ou de l’automobile qui pourront être traités. « Nous avons estimé qu’il y avait un besoin fort pour ce type de prestation sur les produits sensibles. La législation sur les sites classés bouge énormément, avec des nouvelles contraintes pour les plateformes. Il y a des produits que nos clients ne pourront plus stocker chez eux dans les années à venir, et il nous fallait donc construire un entrepôt de nouvelle génération pour les accueillir », raconte Nathalie Dautriche, directrice de GCA Logistics Le Havre.

 

Plus de 12 millions d'euros d'investissement

Qui dit matières dangereuses dit évidemment site sécurisé. Pour pouvoir accueillir ces produits, GCA Logistics Le Havre a réalisé un investissement important de près de 13 millions d’euros afin de répondre à un ensemble de normes très contraignantes. Le bâtiment est ainsi entièrement sprinklé en toiture, et certaines cellules sensibles disposent également d’un sprinklage en rack. Des systèmes de rétention, séparés et indépendants, ont également été mis en place pour chaque cellule, tout comme des murs coupe-feux. Tout un équipement de vidéosurveillance en intérieur et extérieur ainsi qu’un contrôle d’accès permettent de garantir la sécurité sur le site. Lancé en mai 2019, ce dernier a, dans un premier temps, accueilli les marchandises ne pouvant plus être stockées sur l’autre site de GCA Logistics dans la zone. « Nous avions également un entrepôt complémentaire que nous louions, et que nous avons déménagé ici. Ces transferts occupent aujourd’hui déjà un tiers du site », explique Nathalie Dautriche. Et après ces premiers mois de démarrage, GCA Logistics Le Havre embraye désormais sur l’accueil de nouveaux clients. « Nous avons pour l’instant cinq salariés sur le site, mais nous prévoyons une dizaine de recrutements d’ici la fin de l’année, principalement des caristes, pour cette montée en puissance. La typologie des produits traités nous demande des formations plus exigeantes afin de garantir la sécurité du personnel, du site et du voisinage », précise Nathalie Dautriche. L'entrepôt est également un territoire d’expérimentation pour GCA Logistics avec l'intégration de nouvelles technologies : l’entreprise a ainsi déployé un drone Eyesee d’Hardis, qui lui permettra de faire des inventaires et de gérer plus finement et rapidement le stock au sein de son bâtiment, en lien avec le WMS Reflex. De quoi permettre à GCA Logistics de poursuivre son développement sur le long terme. « Ce projet est le prolongement d’une diversification amorcée il y a 33 ans, et une activité que nous avons à cœur de développer avec nos équipes », résume Nathalie Dautriche.

 

Le nouveau site de GCA Logistics Le Havre à Lillebonne en chiffres :

■ 20 000 m² de surface sur cinq cellules ;

■ Près de 13 millions d'euros d'investissement ;

■ 5 collaborateurs et une dizaine de recrutements d'ici la fin de l'année 2019 ;

■ 35 % de capacité de stockage en plus pour GCA Logistics Le Havre.

 

GCA Logistics Le Havre
Agrandir le plan
BUZZ LOG
“Dans les cinq ans, il risque d’y avoir une vraie évolution du côté des emballages connectés, qui devrait également permettre davantage de personnalisation. Le défi consiste à proposer des solutions avec un vrai sens écologique pour se différencier.”
— Christophe Fournel, en charge du développement de l’Esepac
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine