Accueil / Actualités / Mobilités / La première navette du projet Chapelle International attendue début 2018

Mobilités

La première navette du projet Chapelle International attendue début 2018

09.11.2016 • 13h30
|
A_1
Groupe Panhard

Les partenaires du grand projet logistique du dernier kilomètre de « Chapelle International », qui va voir le jour début 2018, ont précisé les échéances. L’objectif, ambitieux, est que le coût des marchandises en transport ferroviaire soit équivalent à celui du camion.

« Chapelle International », ce sera pour 2018. Le grand projet du dernier kilomètre à Paris par transport ferroviaire prend forme pièce par pièce. L’hôtel logistique multimodal embranché au réseau ferré situé dans le nord de Paris accueillera des containers venus de deux plates-formes multimodales de Dourges (Pas-de-Calais) et Bruyères-sur-Oise (Val d’Oise). L’originalité de ce projet est que les caisses sont chargées au départ des sites logistiques puis placées sur des camions propres à Chapelle internationale. « La seule rupture de charge se fait donc en amont de la capitale », explique Jonathan Sebbane, directeur général de Sogaris, qui porte le projet de 80 millions d’euros. La société d’économie mixte, détenue en partie par la Ville de Paris, s’est alliée à l’opérateur ferroviaire Eurorail et à XPO Logistics sur ce dossier qui signe le grand retour de la logistique dans la capitale.


L’idée de départ était d’implanter le dernier maillon de la chaîne au plus proche du consommateur pour un coût du transport de marchandise par train équivalent à celui du camion. « La mise en exploitation de l’immeuble de 40 000 m² de Chapelle International sera effective en septembre 2017 », a assuré Jonathan Sebbane. Le principe est simple : une navette ferroviaire d’une capacité de 60 caisses (équivalente à 30 poids lourds) devrait circuler chaque jour, partir à 23 h du centre logistique et arriver à 1h du matin à Chapelle International. Le temps de charger les caisses sur les camions gérés par XPO, ceux-ci pourront livrer dans Paris dès 5 h du matin. Ils accèderont au centre-ville par une voire dédiée, déjà construite, pour ne pas interférer avec les autres usages du quartier de la Chapelle.


Le premier départ de navette est prévu pour le début de l’année 2018 depuis Dourges. Le site de Bruyères-sur-Oise, qui s’étend sur 200 000 m² à 60 km de Paris, et qui est développé par la société Panhard, sera effectif, lui, à la fin 2018. Le projet « Chapelle international » se veut une alternative à la route qui transporte chaque année 90% des 30 millions de tonnes de marchandises qui arrivent à Paris.

 

Schéma de la solution urbaine « Fer - Route » pensée sur ce projet 

A_2
BUZZ LOG
“La supply chain recherche ce que la technologie va pouvoir lui permettre de faire d’ici cinq ou dix ans.”
— Jean-David Attal, directeur général de viastore
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine