Accueil / Actualités / Innovation / La société IMH primée lors du All4Pack Paris pour le chariot à mât pivotant SwingMast

Innovation

La société IMH primée lors du All4Pack Paris pour le chariot à mât pivotant SwingMast

18.11.2016 • 09h39
|
A_1

IMH, importateur et distributeur exclusif des chariots élévateurs des marques Drexel, Samag et Bendi en France, a remporté un Pack expert’s innovation award lors du salon All4Pack Paris 2016 pour le chariot à mât pivotant SwingMast de Drexel.

Finaliste des Pack expert’s innovation awards 2016, la société IMH a remporté le trophée dans la catégorie « équipements/logiciels/systèmes automatisés/prestations de services pour levage, manutention, stockage et logistique ». Le concours, dont la remise des prix a été organisée le 14 novembre 2016 lors du salon All4Pack Paris, vise à mettre en avant les innovations des filières de l’emballage et de l’intralogistique. Le chariot électrique à mât pivotant SwingMast de la marque américaine Drexel (qui appartient à Landoll Corparation), dont IMH est importateur et distributeur exclusif en France, a été récompensé par le comité Pack Experts. Ce jury est composé de journalistes, de consultants et d’experts de l’emballage, du conditionnement et de la manutention. « Le chariot Drexel SwingMast a remporté le prix de l’innovation pour sa polyvalence, indique Gary Griffin, président de la société IMH qu’il a fondé en 2011. Il sait faire tout ce que fait n’importe quel chariot électrique frontal et dispose d’un mât pivotant, ce qui lui permet de travailler également dans des allées étroites en transportant des charges sur son flanc. » Le comité Pack Experts a salué en outre l’apport de cette technologique du mât pivotant en France qui, comme le précise Gary Griffin, « existe depuis un certain temps aux Etats-Unis mais est pour la première fois importée en Europe. »

 

Des allées rétractées

Le chariot électrique SwingMast peut circuler dans des allées d’une largeur réduite jusqu’à 1,50 mètre, ce qui permet, selon le président d’IMH, « d’augmenter la capacité de stockage d’un entrepôt qui travaille avec des chariots à mât rétractable de 30 % minimum. » Car l’espace entre les rayons des entrepôts employant ce type de chariots pour du magasinage à grande hauteur est de l’ordre de 3 mètres en moyenne. La SNCF a déjà acquis un chariot à mât pivotant, importé par IMH, dans un technicentre situé en région parisienne. « Le chariot peut circuler entre les rames garées dans les technicentres, espacées d'1 mètres 50, et peut aller y déposer directement un système de climatisation, des batteries ou autres charges lourdes sans avoir à déplacer les rames sur un quai pour ensuite effectuer la manutention avec un chariot classique, détaille Gary Griffin. Là où il fallait 8 heures pour déplacer un train, les opérateurs font désormais le travail en 8 minutes. » Selon les modèles, les chariots à mât pivotant de marque Drexel peuvent soulever des charges à une hauteur maximale de 6 jusqu'à 10 mètres.

 

Un chariot SwingMast de Drexel effectuant diverses manutentions :

 

BUZZ LOG
“La supply chain recherche ce que la technologie va pouvoir lui permettre de faire d’ici cinq ou dix ans.”
— Jean-David Attal, directeur général de viastore
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine