Accueil / Actualités / Immobilier / Immobilier : Sogaris ambitionne de devenir la référence en logistique urbaine du Grand Paris

Immobilier

Immobilier : Sogaris ambitionne de devenir la référence en logistique urbaine du Grand Paris

01.12.2016 • 09h45
|
A_1

SAGL - A26 Architectures | Le chantier de Chapelle Internationale, hôtel logistique développé par Sogaris 

L’aménageur et gestionnaire de sites logistiques Sogaris a dévoilé le 30 novembre 2016 son plan stratégique jusqu’en 2025. Il prévoit d’investir environ 500 millions d’euros dans les 10 années à venir sur des sites stratégiques situés à Paris et dans ses trois départements limitrophes, pour disposer à terme d’un patrimoine d’environ 700 000 m².

« La logistique ne doit plus se construire contre les territoires mais avec. » C’est avec cette volonté fédératrice que Jonathan Sebbane, directeur général de Sogaris, a introduit le « plan stratégique à 10 ans » de sa société lors de la conférence de presse du même intitulé, organisée le 30 nombre 2016 au SIMI, salon d’immobilier d’entreprise. La société d’économie mixte – détenue à hauteur de 80 % par les départements de Paris, du Val-de-Marne, des Hauts-de-Seine et de la Seine-Saint-Denis, et à 20 % par la Caisse des dépôts et consignations et des actionnaires privés –  va investir environ 500 millions d’euros en 10 ans, avec pour objectif de détenir jusqu'à cette échéance 700 000 m² de surfaces d’entrepôts dédiés à la logistique urbaine. Elle va concentrer 90 % de son activité sur le « Grand Paris », renforçant ainsi sa position d’acteur important de la transformation de la métropole.

 

Trois niveaux de développement

Son réseau, Sogaris a déjà commencé à en poser les fondations, notamment avec le rachat fin 2015 de la plateforme de Rungis dont il était concessionnaire et l’arrivée prochaine de Chapelle Internationale, son projet phare. L’aménageur et gestionnaire de sites va étendre son maillage en multipliant les projets, et ce sur trois niveaux :

■ En créant des plateformes de logistique urbaine, situées à la frontière de l’agglomération parisienne ;
■ En implantant, en dépit des problématiques liées au manque d’espace et aux prix élevés du foncier, des hôtels logistiques en zone dense, à l’instar de Chapelle Internationale ;

■ En insérant, au sein de la capitale et autour du boulevard périphérique, des espaces urbains de distribution pour favoriser entre autres la messagerie et le stockage de proximité des marchandises.

 

Trouver son public

Pour soutenir son plan, Sogaris peut s’appuyer sur ses principaux investisseurs publics. En accord avec les collectivités territoriales, l’acteur de l’immobilier souhaite développer un réseau de logistique urbaine s’insérant dans un modèle économique plus efficace et respectueux de l’environnement. « Pour une fois, on peut se féliciter que les acteurs publics soient en amont des décisions, soient moteurs dans les décisions pour impulser des politiques de logistique qui seront au bénéfice des citoyens », a souligné Jean-Bernard Bros, élu à la Mairie du 18e arrondissement de Paris et président du conseil d’administration de Sogaris, en rappelant avec autodérision qu’en qualité de décideurs publics accompagnant la société, lui et ses partenaires politiques avaient pour une fois « un temps d’avance » sur le sujet.

 

Plus de capitaux et d'innovations

Sogaris a décidé d’augmenter progressivement son ratio Loan to Value* (LTV) en le plafonnant à une valeur inférieure à 40 % de son patrimoine, pour conserver une puissance d'investissement, avec une forte trésorerie, sans s'endetter outre mesure. La société projette également de plus que doubler son Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, déprécitation et amortissement) en 10 ans , qui passerait de 22,2 millions d'euros en 2015 à environ 50 millions d'euros en 2025.

 

Elle va enfin créer un fonds de 2 millions d’euros consacré à l’innovation, pour expérimenter puis développer de nouveaux services s’insérant dans son schéma centré sur la logistique urbaine. « Investir massivement sur cette question de l’innovation, c’est un élément majeur du plan stratégique, assure Jonathan Sebbane. Nous avons déjà commencé à le faire. Sur Chapelle Internationale, nous travaillons avec Paris&Co, qui vient positionner un incubateur sur ce projet. ». Paris&Co, agence de développement économique et d'innovation de la Ville de Paris, accompagne depuis décembre 2015 dans le cadre de sa plateforme d’innovation « Ville Durable » des start-up autour de deux programmes d’incubation : Immobilier de demain et Logistique et mobilité urbaines durables. Sogaris travaille d’ores et déjà sur des sujets innovants axés en particulier, selon Jonathan Sebbane, sur l’optimisation des surfaces d’entreposage, la capacité à faire cohabiter plusieurs exploitants sur un même site et le développement de la traçabilité des marchandises en amont et en aval. Si ces expérimentations, testées au préalable sur quelques sites pilotes, se révèlent fructueuses, Sogaris les généralisera sur l’ensemble de ses plateformes.

 

E_1
Note

* « Le ratio LTV correspond, à une date donnée, au rapport entre, d’une part, l’encours d’un prêt ou d’un crédit, ou de l’ensemble des crédits (cas des foncières notamment) consenti(s) à un emprunteur et, d’autre part, la valeur des actifs immobiliers sous-jacents détenus par ledit emprunteur et généralement donnés en garantie au profit des établissements de crédit prêteurs. Il mesure ainsi, au moment T, le niveau d’endettement d’un emprunteur au regard de la valeur vénale de ses actifs immobiliers. »


Source : Financements immobiliers : les enjeux du ratio LTV, article de Guillaume Rossignol paru en 2009 sur lemoniteur.fr. 

BUZZ LOG
“Donner au client un traitement de l’information qui va lui permettre de prendre de bonnes décisions pour sa supply chain sera demain notre métier de logisticien 4.0”
— Bruno Hug de Larauze, Pdg d’Idea
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine