Accueil / Actualités / Innovation / DCBrain, la tête dans les réseaux

Innovation

DCBrain, la tête dans les réseaux

18.05.2017 • 09h15
|
A_1

Des réseaux énergétiques aux réseaux logistiques il n’y a qu’un pas, franchi par la start-up DCBrain grâce à son outil d’intelligence artificielle, le Deep Flow Engine, dédié au pilotage et à l’ingénierie des réseaux physiques, quels qu’ils soient.

Les flux et les données qui circulent dans les réseaux sont le cœur technologique de DCBrain. Cette jeune start-up créée en 2014 par trois associés fondateurs, a fait de leur analyse son savoir-faire. En s’appuyant sur le Big Data et l’Intelligence artificielle, elle a créé un outil spécifique, le Deep Flow Engine, permettant de comprendre véritablement ce qu’est un flux : « Arnaud (CEO) travaillait sur l’efficacité énergétique des datacenters et a finalement fait le constat qu’il n’existait pas d’outil de gestion d’infrastructures permettant de comprendre en temps réel ce qu’il s’y passe et donc de les optimiser facilement. L’idée vient de là. Nous avons commencé à travailler sur ces réseaux de plus en plus larges, complexes, comme les réseaux d’énergie pour ensuite les comprendre et les analyser », explique Benjamin de Buttet, associé et business developer chez DCBrain.

 

De l’énergie à la supply chain

Développée en 2015, commercialisée en 2016, la solution de DCBrain a dans un premier temps tout naturellement séduit les distributeurs et gestionnaires de réseaux d’électricité ou de gaz français, Enedis et GRDF. DCBrain a travaillé avec eux sur des sujets d’équilibrages en temps réel des réseaux, d’identification d’anomalies sur la propagation des flux ainsi que sur la modélisation dynamique des réseaux en utilisant les technologies de base de sa solution, le Big Data et l’IA. « Et puis courant 2016, des acteurs de la logistique sont venus nous voir pour nous expliquer qu’ils rencontraient le même type de problématiques. Ils cherchaient à mieux comprendre ce qu’il se passe dans les réseaux, à identifier les anomalies qui s’y propagent, les solutions pour y remédier, mais également à modéliser dynamiquement le réseau logistique », poursuit Benjamin de Buttet.

 

Piloter, modéliser et optimiser les réseaux logistiques

En matière de logistique, DCBrain s’est donc spécialisée sur trois sujets. Le premier concerne un enjeu majeur pour les 3PL, à savoir l’optimisation des tours de contrôles pour les opérations de supply chain complexe. DCBrain entend ainsi aider les pilotes de ces tours de contrôle à prendre les meilleures décisions sur ces envois en fonction des informations reçues sur le transport, le stock, les magasins… En agrégeant la donnée sous forme de modèle digital, elle permet ainsi au pilote de visualiser facilement l’ensemble des informations, de faciliter son travail et de simuler des choix et des décisions pour comprendre de façon prospective quels impacts ces derniers pourraient avoir sur le réseau. Sur ce sujet, elle compte parmi ses clients le logisticien ID Logistics. Parallèlement, elle propose également l’optimisation des plans de transport via l’identification d’anomalies potentielles, avec pour objectif un meilleur remplissage des camions. Enfin, elle permet la modélisation dynamique du réseau logistique en fonction d’événements plus ou moins récurrents : entrepôts ou transporteurs en grève, nouveau client à intégrer…

 

Afin de réaliser l’ensemble de ses actions, DCBrain, via une interface simple d’utilisation, récupère un historique des données relatives à un réseau et les intègre dans son outil. Dans un premier temps, ce dernier va modéliser, créer un modèle digital du réseau. L’utilisateur va ainsi pouvoir visualiser l’ensemble de ses données sous forme d’un réseau logistique. Dans un second temps, DCBrain analyse les données pour comprendre grâce aux outils d’intelligence artificielle comment les flux se propagent dans le réseau. « Nous allons donc apprendre des données pour affiner notre compréhension globale du réseau. Cela nous permet ensuite en temps réel de faire de l’identification d’anomalies et de la modélisation de réseau en fonction des problématiques rencontrées afin de trouver des solutions pour y répondre », détaille le jeune entrepreneur. Il existe un véritable intérêt à utiliser la solution dans ce secteur dans lequel la croissance économique passe par l’innovation, cela est très prégnant dans la logistique. C’est un secteur porteur pour nous, avec une réelle demande même si les logisticiens n’ont pas encore forcément conscience de la capacité des nouveaux outils Big Data à aller agréger des bases de données complexes, à les nettoyer. Ils doutent encore ».

 

Dépasser les frontières du réel

Et pourtant, selon lui, l’IA et le traitement de la donnée sont les clés de compréhension du réel : « À la différence d’outils plus classiques de gestion de flux basés sur des référentiels, des modèles théoriques de propagation et qui s’éloignent forcément de ce qu’il se passe réellement, nous apportons avec notre outil plus de finesse dans la compréhension de ce qu’il se passe dans un réseau », termine-t-il. Une différenciation que DCBrain entend mettre à profit dès cette année pour consolider son business en France, industrialiser le plus de projets et commencer à se développer à l’étranger.

 

BUZZ LOG
“Les objets industriels connectés, la maintenance prédictive et l’impression 3D sont les trois grandes innovations qui transforment le service après-vente et la gestion des pièces de rechange.”
— Tony Abouzolof, co-fondateur de Syncron
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine