Accueil / Actualités / Entrepôts / En Italie, Still présente sa nouvelle gamme OPX de préparateurs de commandes

Entrepôts

En Italie, Still présente sa nouvelle gamme OPX de préparateurs de commandes

12.09.2017 • 09h32
|
A_1

Still

Avec cette nouvelle offre de neuf modèles de préparateurs et un tracteur, destinée aux entrepôts et centres de distribution, le spécialiste allemand de l'intralogistique Still a souhaité se réinventer en proposant nouveautés et innovations. Tour d'horizon dans l'usine italienne de Luzzara où les premiers modèles de l'OPX seront produits à partir de janvier 2018.

« Avec OPX, nous avons voulu réinventer la roue ». Cette formule grandiloquente était sur les lèvres de tous les intervenants durant la conférence de presse de l'entreprise logistique allemande Still, organisée le 7 septembre 2017 près de son usine de construction de Luzzara, en Italie. Un slogan quasi-publicitaire mais qui exprime bien l'objectif du constructeur allemand Still pour sa nouvelle gamme de préparateurs de commandes OPX : offrir des nouveautés et des changements par rapport à ses modèles actuels, le COP et l'iGo Neo CX 20, et marquer des points auprès de ses clients pour les inviter à renouveler leurs parcs d'engins de manutention. En s'appuyant sur des retours émis par ses clients, Still a décidé de repenser totalement certaines structures essentielles de ses appareils tout en poursuivant ses objectifs de sécurité et de fiabilité.

 

Des nouveautés, en série et en option

Pour Still, l'OPX se présente donc d'abord par ses ruptures et ses innovations face aux solutions précédentes de l'entreprise. Abandonnant ainsi les guidons qui avaient été la norme pour leur précédentes machines, l'entreprise a présenté le Easy Drive, un nouveau volant à la forme légèrement rectangulaire, plus ergonomique. Ce changement s'explique par la fatigue qui pouvait être produite par ce genre d'équipement au niveau de l'épaule durant les virages par exemple ainsi qu'une utilisation plus simple en marche arrière. Ce nouveau volant est également équipé du système Easy Move, qui permet à l'utilisateur d'avoir accès à toutes les commandes de l'appareil sans lever les mains du volant, pour l'utilisation des fourches ou de la plateforme.

 

Autre aspect mis en avant par Still : la vitesse. Si la majorité des machines de la gamme OPX roulent encore à 12 km/h, le constructeur proposera désormais des versions « plus » de ses machines pouvant aller jusqu'à 14 km/h, principalement destinées à des clients ayant de longs trajets au sein de leurs entrepôts. Une accélération rendue possible par un système de cinq appuis au sol qui permet un meilleur freinage, même à charge pleine. À cela s’ajoute le Curve Speed Control, qui réduit automatiquement la vitesse du chariot selon l'angle de braquage, permettant de faire des virages serrés sans risques. Une technologie qui équipera tous les nouveaux chariots de Still.

 

La gamme OPX intègre également un moteur de traction asynchrone de 3 kW, plus silencieux et offrant une faible consommation énergétique ainsi que des intervalles de maintenance plus espacés. Niveau batterie, Still propose en option des batteries en Li-Ion, plus rapides en chargement. Si la demande est encore minoritaire aujourd'hui du côté de ses clients, de par le coût plus élevé de cette technologie, Still estime qu'elle va se développer fortement dans les années à venir.

A_2
Le nouveau volant Easy Drive présenté par Still, disponible sur toute la gamme OPX

La personnalisation au cœur de l'offre de Still

Si l'on devait cependant retenir une chose de la présentation de l'OPX, c'est la volonté très forte de Still de proposer un maximum d'options et types de modèles. « Nous souhaitons fournir à nos clients des solutions optimales adaptées à leurs exigences. Nos ingénieurs ont imaginé de nombreuses fonctionnalités ergonomiques qui permettent d'augmenter de façon mesurable l’efficacité de la préparation en limitant la fatigue des préparateurs. », déclare ainsi Thomas A. Fischer, directeur des ventes, marketing et service de Still. Un parti-pris qui s'exprime par la variété de cette nouvelle gamme de préparateurs avec ses neuf modèles différents et une large variété d'options déclinées : la vitesse et le type de batterie, mais également des systèmes d'éclairage led et laser pour plus de sécurité dans l'entrepôt et un système de surélévation du poste de conduite pour faire du picking jusqu'à 2,8 m de hauteur. Si on ajoute à cela des versions de la gamme OPX adaptées pour les entrepôts frigorifiques allant jusqu'à - 32 °C, des postes de conduite plus larges pour les clients faisant du picking « en Z » ou des sièges rabattables, on voit bien que la personnalisation reste le premier argument de vente du constructeur allemand.

 

Au sein de l'usine de Luzzara en Italie, près de Parme, qui a célébré l'année passée le construction de sa 250 000e machine, une nouvelle ligne de montage pour l'OPX a déjà été installée et testée pour un début de production dès janvier 2018. Quelques séries de démonstration ont déjà été réalisées par les équipes. Si la production des OPX est pour l'instant indépendante, elle sera, à terme, intégrée aux autres lignes de montage de l'usine. Sur place, aucun stock, la construction se fait sur commande client. Durée de construction d'une machine : trois jours et demi. Un temps que la direction sur place souhaite réduire à une seule journée d'ici deux ans et cela uniquement grâce à une réorganisation plus efficace de la chaîne de production, car la stratégie de personnalisation des véhicules de Still empêche le groupe de procéder à une automatisation plus large de sa production. « Chaque commande est unique. Nos collaborateurs ne travaillent jamais deux fois de suite sur la même machine » raconte un employé de Still en Italie.

 

Et des commandes, Still peut se vanter d'en avoir déjà pour sa nouvelle gamme. Parmi les entreprises intéressées, l'enseigne de supermarché discount italienne Eurospin, forte de 163 points de vente dans le pays, qui compte renouveler une large partie de son parc de préparateurs de commandes avec des machines de la gamme OPX. Un test de quatre mois en conditions réelles a déjà été réalisé au sein des centres de distribution de la société. Une expérimentation réussie pour la société italienne. « Nous souhaiterions à l'avenir faire partie des acteurs majeurs sur le marché européen. Pour ce faire, il est nécessaire que nous mettions au banc d'essai l'efficacité de nos processus logistiques. Avec le nouvel OPX que nous avons testé sous toutes les coutures, Still nous a convaincus », résume un membre du directoire d'Eurospin. D'autres commandes ont également déjà été passées par des clients réguliers du groupe allemand.

E_1
Quels sont les dix nouveaux modèles OPX ?

Les deux modèles de base sont l'OPX 20 et OPX 25. Préparateur classique d’une charge admissible de 2 tonnes, l’OPX 20 peut transporter deux palettes et convient plus particulièrement à la préparation de commandes et au transfert de marchandises. L’OPX 25 dispose lui d'une charge admissible de 2,5 tonnes. Les deux modèles sont disponibles dans des versions plus qui amènent leur vitesse à 14 km/h.

La gamme compte également l'OPX-D 20, un préparateur double niveau destiné au picking de marchandises ; l'OPX-L 20 S qui dispose d'une levée ergonomique à ciseaux et d’une longueur de fourches de 2 390 mm et l'OPX-L 16 qui combine les avantages ergonomiques de son prédécesseur en apportant une plus grande maniabilité pour une charge admissible de 1 600 kg. Enfin, le chariot OPX-L 12 est dédié à la préparation dans les espaces plus étroits pour des charges de 1 200 kg maximum et l'OPX-L 20, d’une charge admissible de 2 000 kg. Enfin, le nouveau tracteur LTX 50 est spécialement conçu pour emmener de trains de remorques et peut tracter jusqu'à 5 tonnes.

BUZZ LOG
“Nous sommes persuadés que dans quelques années, la logique de remettre des produits invendus dans l’économie sera devenue la norme.”
— Pierre-Yves Pasquier, co-fondateur de Comerso
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine