Accueil / Actualités / Innovation / Agilea présente le LabCom Agire

Innovation

Agilea présente le LabCom Agire

12.09.2017 • 11h01
|
A_1

Pour favoriser l’innovation, le cabinet d'expertise en Supply Chain Management a choisi de créer un laboratoire commun avec l’Institut Mines Télécom et Armines. Il s’agit de la première initiative de ce type réalisée conjointement par un cabinet de conseil et un pôle d’enseignement supérieur.

Le Laboratoire Commun Agire est né d'un constat - la France occupe le 6e rang mondial en matière de R&D, mais recule à la 17e place sur le plan de l’innovation - et du partenariat entre Agilea, l’Institut Mines Télécom et Armines. Hébergé par l’IMT Mines Albi Carmaux, il encapsule notamment les travaux de R&D d’Agilea, sur l’amélioration de la performance des entreprises par la gestion des différents types de flux et de leur organisation. Parmi les axes de recherches : le développement de l’intelligence artificielle pour aider les entreprises à mieux détecter leurs points de vulnérabilité, ou encore l’évaluation scientifique des comportements et des niveaux de performances des systèmes de pilotage des flux. « Le succès d’une entreprise ne dépend plus de son seul savoir-faire technique mais passe par sa capacité à savoir détecter rapidement les évènements imprévus qui impactent son environnement (retards fournisseurs, non qualité, etc.) et à savoir adapter son comportement en fonction de ces éléments. Il faut aussi qu’elle soit en mesure d’être suffisamment robuste et flexible pour résister et/ou se remettre de potentielles perturbations », commente Matthieu Lauras, enseignant-chercheur d’IMT Mines Albi et responsable scientifique du Laboratoire Commun Agire.

 

Une inauguration officielle en septembre

Le partenariat du LabCom Agire est signé depuis janvier 2017, mais son inauguration officielle aura lieu le 22 septembre prochain. A terme, cinq postes à temps plein travailleront en relation avec les chercheurs de l’Institut Mines Telecom, Polytech’Montréal et l’université d’Amsterdam pour développer les outils, produits et méthodes des futures années.

BUZZ LOG
“Tirer parti des standards GS1 doit rendre plus interopérables les applications blockchain dans la supply chain.”
— Yorke Rhodes III, global business strategist blockchain de Microsoft
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine