Accueil / Actualités / Prestataires / GT Logistics : « Nous sommes une entreprise qui libère les énergies »

Prestataires

GT Logistics : « Nous sommes une entreprise qui libère les énergies »

13.10.2017 • 11h31
|
A_1

L'équipe GT Logistics

Avec une année 2017 positive et de beaux succès commerciaux, le spécialiste de la logistique se réorganise autour d'une instance de pilotage élargie et d'une hiérarchie simplifiée, centrée sur les managers de sites.

Cap sur 2020 ! Une date aux allures de défi pour GT Logistics qui lance cette année un grand projet participatif du même nom auprès de ses collaborateurs, afin d'accompagner au mieux les performances et les innovations de l'industrie. Pour Eric Sarrat, président de GT Logistics, atteindre cet objectif passe principalement par l'esprit de conquête commerciale et le management participatif : « Nous ne sommes pas une entreprise libérée mais une entreprise qui libère les énergies. » Même si le dirigeant reconnait que cette démarche est « tonique et enthousiasmante » , il admet qu'elle peut parfois déstabiliser en rappelant amusé « sa formation d'officier de marine. » 

 

Un réseau de managers

GT Logistics se réorganise autour de son réseau de managers avec pour objectif de réduire le nombre d’échelons hiérarchiques et de développer de nouvelles fonctions transverses. L'organisation de l’entreprise devient plus collégiale et participative avec une instance de pilotage de quatre membres permanents, des managers de sites et des experts du siège. Si Eric Sarrat préside, impulse et dirige, « le réseau est plus puissant que quelques personnes à la direction », assure Virginie Cotten, directrice de la transformation. Concrètement les managers sont regroupés en tables rondes afin de mettre en commun leur vision et leurs attentes, comme l'explique Pierre-Henri Thange,  manager de site Rio Tinto : « Nous sommes aujourd'hui plus autonomes, plus centrés autour du client, comme de véritables patrons de PME. » Si le manager devient ainsi le point d'entrée, « il doit s'autoréguler et s'autoévaluer » ajoute-t-il. Une profonde transformation accompagnée d'actions de formation s’appuyant sur des modules spécifiques développés en e-learning, ainsi que sur l’école de management GT et des partenaires externes.

 

Des groupes d’influenceurs ont également été créés afin de mobiliser les énergies sur les orientations stratégiques. « Chacun au siège travaille sur un sujet en dehors de son axe professionnel, précice Virginie Cotten. Une personne de la paye participe par exemple au groupe de réflexion sur la sécurité. »

 

Attractivité du secteur 

Comme aime à le rappeler Eric Sarrat, le projet Cap 2020, initié dans « une entreprise en bonne santé », doit préserver ce qui marchait bien avant. Conscient que l'entreprise sera jugée « sur l'attractivité et l'intelligence collective mise en oeuvre », il espère aussi que cette démarche permettra « aux partenaires de l'ombre que sont les prestataires logistiques d'être mieux identifiés ».  Car un des enjeux majeurs de la croissance de GT Logistics est bien de trouver de nouveaux collaborateurs. Son effectif  a évolué de plus de 20 % entre fin 2016 et le 30 septembre 2017, passant de 675 à 815 salariés, et devrait atteindre 850 personnes fin 2017. 

 

2017, année de succès 

GT Logistics terminera l’année 2017 avec un chiffre d’affaires de 57 millions d'euros, en hausse de 7 % par rapport à 2016. Parmi les succès commerciaux importants, le développement avec PSA se poursuit avec une présence sur cinq usines en France. Le logisticien a également démarré un contrat pour le client EINEA et débute sa relation avec le groupe Saint-Gobain. « Nous constatons un développement important des dossiers de primo-externalisation. En parallèle certains de nos clients industriels n'ont pas le droit d'embaucher et ont également recours à la sous-traitance logistique industrielle », se félicite Bernard Legoueix, directeur commercial.

 

BUZZ LOG
“Tirer parti des standards GS1 doit rendre plus interopérables les applications blockchain dans la supply chain.”
— Yorke Rhodes III, global business strategist blockchain de Microsoft
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine