Accueil / Reportages / Entrepôts / Mutual Logistics à Attignat : des expériences positives en froid négatif

Entrepôts

Mutual Logistics à Attignat : des expériences positives en froid négatif

30.09.2016 • 08h45
|
par Matthew PERGET
Rimg0 RTimg0
Rimg1 RTimg1
Rimg2 RTimg2
Rimg3 RTimg3
Rimg4 RTimg4
Rimg5 RTimg5
Rimg6 RTimg6
Rimg7 RTimg7
Le prestataire de services logistiques et transports Mutual Logistics a inauguré le 29 septembre 2016 l’extension de son entrepôt d’Attignat, dans l’Ain (01). Plus grand hub logistique sous température dirigée de France, ce centre de distribution mutualisé entre industriels et peut-être prochainement entre distributeurs traite environ 10 % des produits alimentaires surgelés du pays.

Fédérer industriels et surtout distributeurs au sein d’un même site de distribution mutualisé n’est pas chose aisée. Certain d’y parvenir, Mutual Logistics, porté par son Pdg Vincent Denis, n’a pas dévié de cet objectif. En inaugurant le 29 septembre 2016 une extension de 8 500 m² de son plus grand entrepôt sous froid négatif, la société a voulu rappeler que les deux mots inscrits dans son nom, logistique et mutualisation, ne font pas que bien sonner en anglais. Implantée sur le Parc d'activités d'Attignat-Bourg Nord, à une dizaine de kilomètre de Bourg-en-Bresse (01), la plateforme d'une surface désormais portée à 21 000 m² accueille depuis 2009 les flux surgelés du groupe Carrefour à destination de tous ses formats d’enseignes situés dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres. De nombreux industriels clients de Carrefour y mutualisent leurs stocks et leurs transports pour réduire leurs coûts.

 

Frilosité curieuse

« Il faut juger à froid et agir à chaud », disait Paul Valéry. Premier distributeur à avoir mis en commun avec ses fournisseurs sur ce site, Carrefour fait office de client pilote pour un autre dans l'expectative. Depuis avril 2016, Système U a en effet confié à Mutual Logisitcs la gestion de ses produits surgelés, mais sans mutualisation pour l’instant comme l’explique Patrick Duquesnoy, responsable d’U Log, filiale logistique nouvellement créée de la coopérative : « Nous sommes sur une prestation classique. Vincent Denis nous sollicite sur des idées de mutualisation. Nous sommes à l’écoute et regardons ; nous cherchons déjà à stabiliser le processus. » Si la direction de Système U juge rentable de mutualiser sur le site d’Attignat, elle en fera ainsi un véritable centre collaboratif multi-industriels et multi-distributeurs et donnera vie à la vision finale de Mutual Logistics. « Le but à terme, le modèle le plus abouti, c’est la mutualisation entre industriels et distributeurs, expose Naïm Denis, directeur marketing et développement du groupe ‎Mutual Logistics. L’idée est que les distributeurs puissent préparer les commandes sur le stock des industriels, avec une baisse totale du coût de l’entreposage. » Les fournisseurs de Système U et de Carrefour étant les mêmes, les deux enseignes de la grande distribution pourraient, qui plus est, réduire leurs coûts de transport en partageant les camions dédiés à leurs approvisionnements. La direction logistique de Carrefour, bien qu'avare en commentaires sur sa vision stratégique du projet, se dit satisfaite de son expérience sur le site d’Attignat. Car ce dernier bénéficie, outre la prestation singulière de Mutual Logistics, d’un autre atout de poids : sa taille. Avec l’extension, l’entrepôt vient d'augmenter sa surface de 70 % et devient ainsi le plus grand hub logistique sous température dirigée de France. De quoi absorber sans peine les pics d’activités de tous les acteurs qui s’y rassembleront.

 

Un froid polaire pôle de chaleur humaine

Conscient de la dureté des métiers d'opérateurs en entrepôt frigorifique, Mutual Logistics travaille à améliorer les conditions de travail de ses employés. Elle sponsorise en ce sens Cercle Aventure, association fondée par des sapeurs-pompiers qui organisent, entre autres, des activités sportives pour favoriser la cohésion de groupe et le dépassement de soi, couplées à des missions pédagogiques et écologiques. Elle organise régulièrement des expéditions dans des régions du monde où règnent des conditions extrêmes pour étudier les mécanismes du corps humain face à un environnement physiquement et psychologiquement éprouvant.

 

Pour Mutual Logistics, Cercle Aventure est un partenaire indispensable dans l’amélioration de son équipement et la formation de ses équipes œuvrant sous température négative. « La rencontre a été fortuite, introduit Vincent Denis, président-fondateur de Mutual Logistics. Ils nous ont sollicité quand nous avons ouvert la première tranche du bâtiment en 2009 parce qu’ils voulaient tester leurs tenues adaptées au grand froid. Ils avaient une expédition programmée au Svalbard, où les températures peuvent atteindre – 40 °C, et nous ont dit qu'ils aimeraient bien, si possible, passer une nuit dans notre chambre froide. J’ai trouvé cela tout de suite intéressant et ait voulu faire leur connaissance. Nous avons discuté du partenariat que nous pourrions engager car nous trouvions beaucoup d’intérêt à tirer des leçons de leurs expéditions dans des zones de grand froid. Ils sont revenus vers nous avec des prototypes sur les vêtements. Nous avons tenu compte de leurs remarques et avons fait évoluer notre cahier des charges sur nos tenues de travail. Ils assurent également des formations à nos collaborateurs pour les aider à évoluer dans ces conditions difficiles. Assez naturellement, c’est un partenariat de long terme qui s’est développé. »

 

En 2016, l’équipe de Cercle Aventure est partie naviguer en kayak le long de la Baie de Disko au Groenland, à l’occasion de la cinquième édition de l'expédition Mutual Logistics Explorer, ainsi nommée du fait du partenariat entre les deux entités. Jérôme Ianiro, l’un des fondateurs de l’association en charge de la communication, de son développement, de la formation QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement) et de la cohésion de groupe, détaille les objectifs de cette expédition :

 

 

La pause de la banderole de Mutal Logistics sur l'iceberg de la baie de Disko :

 

La plateforme d'Attignat en chiffres

■ 16 industriels et 2 distributeurs présents actuellement ;

■ 21 000 m² de surface d'entreposage ;

■ 120 000 tonnes expédiées par an ;

■ 10 % environ des produits surgelés distribués en France ;

■ 180 employés, soit 100 de plus qu'à l'ouverture en 2009 ;

■ 4 600 références traitées

Parc d'activités d'Attignat-Bourg Nord (Google Maps ne reconnaît pas Attignat, d'où l'approximative Bourg-en-Bresse)
Agrandir le plan
BUZZ LOG
“La Blockchain ne va pas changer le monde et tout disrupter. Mais sur certains segments, à assez court terme, elle va faire évoluer pas mal de choses dans la façon de concevoir le business.”
— Antoine Yeretzian, co-fondateur de Blockchain France
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine