media supply chain
et logistique

Entrepôts

Premier trimestre 2016 : le Cisma fait son "Point Eco"

Au premier trimestre, le syndicat du Cisma observe un net rebond de l'activité, la bonne santé du secteur de la manutention et projette un fin d'année favorable.

Publié le 30 juin 2016 - 12h00
A_1

Pour son bilan économique du premier trimestre 2016, le Cisma (le syndicat des équipements pour la construction, les infrastructures, la sidérurgie et la manutention en France) indique que dans l'Hexagone le PIB en volume a augmenté de 0,6 %. Les dépenses de consommation des ménages se sont redressées et l'investissement a accéléré de +1,6%. Les industriels du Cisma, tous secteurs confondus, profitent de ce surcroît d'investissement. Cette tendance devrait être amenée à se poursuivre sur le reste de l'année à un rythme néanmoins plus modéré. Au niveau du chiffre d'affaires des industriels, les prévisions sont positives avec une croissance attendue cette année de +6 % pour les entreprises de matériels et systèmes de manutention.  

Sur la manutention
L'investissement productif s'est accéléré en France avec une progression des dépenses de 1,6 % au premier trimestre. L'investissement en produits manufacturés, notamment en biens d'équipement, augmente au rythme soutenu de +4,1 %. Dans l'Union européenne, l'investissement a fortement rebondi l'an dernier et devrait continuer de croître à un rythme néanmoins plus modeste (+4,3%). Les constructeurs de matériels et systèmes de manutention bénéficient de ce contexte favorable et les commandes enregistrent de bonnes progressions : +23 % sur les ponts roulants, +15% pour les chariots électriques (en unités, en cumul à fin mai). De leur côté, les fabricants de systèmes automatisés soutiennent une demande forte d'automatisation des plateformes logistiques, des entrepôts de stockage, des aérogares et des industries en général avec une activité en croissance de 30 % sur un an. En revanche, les commandes de chariots industriels thermiques subissent une légère baisse des commandes de 6 % (en unités, en cumul à fin mai). Les exportations sont en léger recul à fin avril (-1,3%), lié à la baisse des exportations vers le Royaume-Uni (-21%) ou les Etats-Unis (-2%), respectivement deuxième et troisième pays clients. Les exportations vers l'Allemagne, notre premier pays client, enregistrent quant à elle une croissance de plus de 5 % sur cette période.

 

Sur ses dernières enquêtes de conjoncture, le Cisma indique la bonne santé de ce secteur avec des effectif progressant rapidement : cette année, ils devraient croître de +3 % après +1,6 % l'an dernier ainsi qu'une grande confiance des industriels s'agissant de l'activité sur le deuxième trimestre. Au final, une progression du chiffre d'affaires de +6,5 % est anticipée cette année. 

à lire aussi