media supply chain
et logistique

Prestataires

C-Log reçoit la certification d'Opérateur économique agréé la plus complète

Le prestataire spécialiste de la supply chain retail et e-commerce C-Log s’est vu remettre le 26 juin 2017 la double certification « OEA-Full simplifications douanières et sécurité-sûreté ».

Publié le 28 juin 2017 - 10h10
A_1

C-Log | Les équipes de C-Log et de la Douane de Bretagne lors de la remise du statut d'OEA le 26 juin 2017.

En qualité d’Opérateur économique agréé (OEA), C-Log dispose désormais d’un label reconnu internationalement, gage de sa fiabilité sur les questions de respect des législations douanière et fiscales et d’une organisation optimisée pour les processus douaniers et de sécurité-sûreté. Le 26 juin 2017, lors d’une cérémonie organisée dans les locaux du prestataire à Saint-Malo (35), les équipes dirigeantes du prestataire ont reçu de la part de Pascale Buronfosse-Bjai, directrice régionale des Douanes de Bretagne, les certificats OEA-Full. Parmi les trois certifications OEA proposées par la douanes (simplifications douanières, sécurité et sûreté et simplifications douanières/sécurité et sûreté), C-Log a réussi la complète, cumulant les avantages des deux premières.

 

Selon le site internet de la douane, cette double certification lui apporte les avantages suivants :

 

OEA simplifications douanières

■ « Modulation des taux de contrôles physiques et documentaires ;
■ Traitement prioritaire des envois en cas de sélection à un contrôle douanier ;
■ Dispense de garantie financière ;
■ Priorité aux analyses laboratoire lors des contrôles de produits soumis à normes ;
■ Renouvellement ou facilité d’octroi de procédures domiciliées […] ;
■ Priorité de traitement et accompagnement personnalisé lors de l’octroi de facilitations liées au dédouanement. »

 

OEA sécurité et sûreté

■ « Notification préalable des contrôles douaniers ;
■ Réduction des données à fournir pour les déclarations sommaires ;
■ Facilités liées à la signature des accords de reconnaissance mutuelle entre l’UE et les pays tiers. »


La douane précise que « quels que soient le certificat demandé et la taille de votre entreprise, un délai de préparation de 9 à 12 mois est à prévoir ». Un travail de longue haleine est ainsi nécessaire pour obtenir ce sésame des douanes, dont la validité est permanente tant que l’entreprise respecte ses engagements avec les services douaniers et qu’elle passe avec succès les audits de suivis, qui ont lieu au moins une fois tous les trois ans.

à lire aussi