Accueil / Actualités / International / Walmart exige le déploiement de la blockchain chez ses fournisseurs de légumes-feuilles

International

Walmart exige le déploiement de la blockchain chez ses fournisseurs de légumes-feuilles

26.09.2018 • 11h25
|
A_1

Walmart

Walmart a envoyé une lettre à certains de ses fournisseurs demandant de garantir leur traçabilité via la technologie blockchain. Son utilisation permettrait de protéger davantage les clients contre les maladies d'origine alimentaire.

L'entreprise américaine spécialisée dans la grande distribution Walmart et sa chaîne d'entrepôts Sam's Club ont annoncé le 24 septembre 2018 qu'elles demandaient à leurs fournisseurs de légumes-feuilles de mettre en œuvre une traçabilité de bout en bout en temps réel en utilisant la technologie blockchain. Une disposition qui devra être mise en place d'ici septembre 2019.


Depuis plus d’un an, Walmart est parvenu à développer, en collaboration avec IBM et onze autres entreprises alimentaires, un réseau de traçabilité alimentaire basé sur cette technologie. Lors d'un pilote mené par Walmart et IBM, il est apparu que le temps nécessaire à un détaillant pour tracer un article du magasin jusqu'à la ferme a été réduit de sept jours à seulement 2,2 secondes grâce à la blockchain. L'objectif est désormais d'étendre cette dernière afin de réduire le nombre de personnes malades lors d'incidents alimentaires tout en diminuant les pertes liées aux rappels de produits pour les détaillants et les fournisseurs. « Nos clients méritent une supply chain plus transparente, a déclaré Frank Yiannas, vice-président pour la sécurité alimentaire de Walmart Inc. Il s’agit d’une démarche intelligente, soutenue par la technologie, qui profitera grandement à nos clients et transformera le système alimentaire au profit de toutes les parties prenantes. » Les nouvelles exigences de la blockchain s'ajoutent au programme de sécurité alimentaire de Walmart qui demande aux fournisseurs de légumes-feuilles frais comme la laitue romaine et les épinards de détenir des certifications fondées sur des normes reconnues au niveau international par le Global Food Safety Initiative (GFSI).

 

Pour la protection de la santé publique

Les centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont d'autre part consulté Walmart sur la nécessaire amélioration de la traçabilité pour aider les responsables de la santé publique à enquêter sur les épidémies de maladies d'origine alimentaire et à trouver la source d'aliments contaminés, alors que 210 personnes dans 36 états ont été contaminées aux États-Unis en 2018 par la bactérie E. Coli en consommant de la salade. Robert V. Tauxe, directeur de la division de la CDC des maladies d'origine alimentaire, hydrique et environnementale a indiqué : «La capacité accrue à tracer un aliment contaminé jusqu'à sa source aidera les agences gouvernementales et les entreprises à identifier la source de l'épidémie d'une maladie d'origine alimentaire, à coordonner des rappels d’aliments que l’on pense contaminés plus efficacement et à définir où les problèmes ont débuté. Nous pensons que ces mesures renforceront les efforts de prévention futurs et amélioreront la protection de la santé publique contre la menace de maladies d’origine alimentaire. »

 

« Nous avons développé IBM Food Trust comme une plate-forme ouverte en collaboration avec un grand nombre de parties prenantes de l'alimentation qui se concentrent sur leurs objectifs commerciaux partagés tout en répondant aux besoins de confidentialité, d'évolutivité et de sécurité des participants individuels. C'est pourquoi nous pensons qu'ensemble, nous pouvons contribuer à relever d'une toute autre manière les défis de l'industrie, au rang desquels figure la sécurité alimentaire », précise Bridget van Kralingen, senior vice-présidente d'IBM Global Industries.

BUZZ LOG
“Nous voyons aujourd’hui notre activité comme une mission solidaire et nationale et faisons tout notre possible pour l'accomplir.”
— Star Service
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine