Accueil / Actualités / Entrepôts / Eticoncept présente son nouveau système d’impression-pose étiquettes ETI 4000

Entrepôts

Eticoncept présente son nouveau système d’impression-pose étiquettes ETI 4000

30.11.2018 • 09h17
|
A_1

Eticoncept

Le spécialiste de l’étiquetage industriel étend sa gamme ETI avec une solution plus robuste et compacte et poursuit ses recherches pour une machine de plus en plus connectée et intelligente.

Sa présence sur All4Pack contribuait à mettre en avant le savoir-faire français. Adhérente à la French Fab depuis juin 2018, Eticoncept a en effet rejoint le collectif pour participer à la mise en avant du dynamisme de l’industrie hexagonale. Des compétences que le concepteur et fabricant de systèmes d’impression du groupe Barcodis présentait notamment à travers son nouveau système d’étiquetage de palettes, l’ETI 4000, en fonctionnement sur son stand.

 

Cette solution permet d’éditer et d’appliquer deux étiquettes (au format maximum 160 x 220 mm) sur les faces adjacentes d’une palette en ne nécessitant qu’un seul arrêt du convoyeur. L’apposition d’une étiquette sur les trois faces de la palette (devant, côté et arrière), est également possible, nécessitant deux arrêts du convoyeur. Capable de traiter jusqu’à 150 palettes par heure, ce nouveau système a bénéficié d’améliorations au niveau de sa compacité et de son ergonomie « avec des bobines d’étiquettes placées plus bas pour faciliter le travail de l’opérateur lorsqu’il s’agit de les changer », précise Guy Collonge, responsable marketing et communication d’Eticoncept. La robustesse de la solution a également été étudiée : « La spécificité de la palette, c’est le châssis. Comme on se trouve dans un environnement plus contraignant, le châssis se doit d’être plus robuste et dimensionné pour ce genre d’installation ». Le pupitre de commandes peut de son côté être plus facilement déplacé à l’extérieur « quand des zones doivent être sécurisées », poursuit-il. Parfaitement adapté à l’industrie agroalimentaire, il est capable d’identifier différents types de codes-barres, dont le standard international EAN 128 (GS1). Le nouveau système a déjà fait l’objet de trois commandes qui seront livrées début 2019.


La société observe des demandes de plus en plus fortes en matière de machines palettes fin de ligne : « Dans ce domaine, nous essayons de standardiser les éléments de solutions proposées pour faire baisser les coûts », détaille Guy Collonge. Des sollicitations provenant pour partie des e-commerçants. Et pour s’adapter à ces clients, Eticoncept est en mesure de proposer des machines spécifiques « qui, au lieu de fonctionner sur un vérin pneumatique, fonctionneront sur un vérin électrique pour apporter une plus grande inertie et permettre des cadences plus importantes ». L’entreprise travaille également à développer l’intelligence artificielle dans ses solutions, avec l’objectif de proposer une machine encore plus « connectée » capable de remonter des informations liées à la maintenance à ses clients, à l’horizon fin 2019-début 2020.

BUZZ LOG
“Plus vous ajoutez de l'intelligence artificielle ou de la connectivité entre les objets, plus vous aurez des failles dans lesquelles pourront s'engouffrer les hackeurs”
— Olivier Lasmoles, professeur associé en droit à l'EM Normandie
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine