Accueil / Actualités / Prestataires / Gefco amorce son entrée en bourse, prévue pour 2019

Prestataires

Gefco amorce son entrée en bourse, prévue pour 2019

21.12.2018 • 14h30
|
A_1

Gefco | Luc Nadal, président du directoire de Gefco

Le 21 décembre 2018, le prestataire Gefco, spécialiste de la logistique automobile, enregistrait son document de base, étape-clé avant l'introduction de la société en Bourse. La concrétisation des efforts de Gefco comme l'explique Luc Nadal, président du directoire.

En pleine transformation depuis la moitié des années 2010, le prestataire Gefco, spécialiste de la logistique automobile et ancienne filiale du groupe PSA, poursuit aujourd’hui son développement en préparant son introduction en bourse. Le 21 décembre 2018, l’entreprise a publié son document de base, première étape avant une entrée en bourse d'au moins 35 % de son capital. Dans ce cadre, la participation de Russian Railways, qui était de l’ordre de 75 % du capital depuis 2012, passera à un peu moins de 50 %, et celle du groupe PSA, qui était encore de près de 25 %, se réduira jusqu’à atteindre moins de 10 %. Une mutation dans la continuité de la démarche continue de transformation de Gefco, estime Luc Nadal, président du directoire : « Depuis 2012, Gefco a profondément changé et ces efforts portent aujourd’hui leurs fruits avec de bons résultats de croissance. Nous sommes donc prêts pour cette nouvelle étape qui nous apportera de la visibilité sur le marché ». L’entreprise affiche effectivement, pour les trois premiers trimestres de 2018, un Ebit de 123 millions d’euros pour un chiffre d’affaire de 3,49 milliards d’euros. « Nous saisirons la première fenêtre qui se présentera pour cette entrée en bourse, dans le courant de l’année 2019 », précise Luc Nadal.

 

Un logisticien en pleine mutation

« Nous avons largement diversifié notre base de clientèle et nous comptons poursuivre sur cette voie dans les années à venir. Si la logistique automobile reste évidemment une partie très importante de notre activité, nous souhaitons également faire profiter l’ensemble du monde industriel de tous les savoir-faire que nous acquis depuis près de 70 ans », explique Luc Nadal. En effet, si les activités pour le compte du groupe PSA représentaient encore 56 % du chiffre d’affaires consolidé de Gefco en 2017, l’ouverture vers d’autres grands comptes non automobile représentait déjà sur la même période 33 % de l’activité du logisticien.

 

Objectif jusqu’en 2021 : une hausse du chiffre d’affaires de 4 % chaque année. Pour ce faire, Gefco souhaite déployer une stratégie en plusieurs axes. Tout d’abord en poursuivant son développement dans la logistique de l’automobile finie (« Notre plus grande force », souligne Luc Nadal), tout particulièrement dans de nouveaux territoires tels que l’Arabie saoudite, le Brésil ou encore en Inde, un pays prometteur dans lequel « l’activité logistique automobile reste encore à structurer ». La société souhaite également continuer d’accompagner les constructeurs, les équipementiers, mais aussi les acteurs du marché des véhicules d’occasion, en pleine transformation. « C’est un secteur qui a beaucoup changé ces dernières années. De grands acteurs y achètent aujourd’hui des flottes qu’ils replacent sur le marché et ceux-ci ont besoin d’une logistique capable de livrer rapidement des véhicules individuels. C’est un sujet sur lequel Gefco est très bien placé et pour lequel nous développons actuellement une solution digitalisée dédiée », détaille Luc Nadal. En dehors du secteur automobile, le prestataire souhaite également continuer à poursuivre son développement pour les grands comptes ayant des enjeux logistiques forts, ainsi qu’à l’international : « aussi bien  dans des pays où nous avons déjà planté notre drapeau que dans de nouvelles zones géographiques comme l’Afrique centrale », précise Luc Nadal.

BUZZ LOG
“Il y a quarante ans, on construisait des centres commerciaux. Aujourd’hui, nous sommes dans une nouvelle évolution liée au commerce en ligne dont nous n’avons pas encore mesuré totalement les conséquences.”
— Jonathan Sebbane, directeur général de Sogaris
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine