Accueil / Actualités / Éditeurs / QAD DynaSys : « Nous sommes dans l’exécution de notre plan d’action »

Éditeurs

QAD DynaSys : « Nous sommes dans l’exécution de notre plan d’action »

06.12.2019 • 09h00
|
A_1

Voxlog | Ariel Weil et Arnaud Hédoux

Présent sur le salon Supply Chain Event pour présenter la nouvelle version de son logiciel DSCP, QAD DynaSys dresse le bilan de 2019, marquée par un rebranding fort, et évoque les perspectives pour 2020.

« Ce que nous avons annoncé il y a trois ans, nous l’avons fait. Ce que nous annonçons aujourd’hui, nous le ferons ! ». Sur le salon Supply Chain Event 2019 où QAD DynaSys tenait un large stand, Ariel Weil, son président, a tenu à souligner l’énergie de l’éditeur tout au long de 2019. Une année qui aura été marquée par un changement de nom en avril aux couleurs du groupe QAD, rejoint par l’éditeur en 2012, et qui a été « très bien accepté par le marché européen, tout en nous offrant une belle visibilité outre-Atlantique », explique Ariel Weil. Les développements internationaux, principalement aux États-Unis, auront d’ailleurs connu de belles progressions cette année, avec 45 % du chiffre d’affaires nouveau émanant d’Amérique du Nord sur le premier semestre. Un centre d’excellence a également ouvert ses portes à Barcelone. « Celui-ci nous apporte de très bons résultats aussi bien du côté des ventes que pour les services, avec un support aux clients amélioré », raconte Ariel Weil.

 

Une nouvelle version full-web

Le salon Supply Chain Event était l’occasion pour QAD DynaSys de célebrer la sortie de DSCP 2019 (Demand & Supply Chain Planning), nouvelle version de son application phare qui proposait pour la première fois, en sus d’amélioration fonctionnelles diverses, une version full-web dédiée, afin de permettre toujours plus de mobilité et de collaboratif. « Nous avons de très bons retours de nos clients là-dessus. Nous avons travaillé sur la question de l’expérience utilisateur pendant trois ans pour que toute la force de nos applications puisse être utilisée facilement dans le web et sur navigateur », explique Ariel Weil. « Avec cette interface web, nous avons une solution moderne, intuitive, et qui offre une expérience semblable à celle d'une application pour l'utilisateur. C’est un point crucial, principalement quand on veut s’adresser aux jeunes générations qui arrivent en entreprise », complète Arnaud Hédoux, directeur marketing de QAD DynaSys. Autres nouveautés déployées qui avaient été annoncées plus tôt dans l’année : le nettoyage automatique des données et le regroupement intelligent de la demande pour déterminer les hiérarchies de planification, tout cela grâce au machine learning, qui fait son apparition dans cette nouvelle version. D'autres fonctionnalités liées à cette technologie sont d'ailleurs également en cours de développement par les équipes de l'éditeur.

 

2020, année clé pour le cloud

La version 2019 de DSCP sera la dernière à ne pas être uniquement proposée en version cloud. C’est l’un des grands axes de la stratégie de QAD DynaSys : la migration complète de ses solutions vers le cloud, entamée depuis sept ans. « Cette année, nous avons un tiers de notre chiffre d’affaires en cloud, et nous souhaitons parvenir rapidement à deux tiers de notre activité. Il y a une vraie accélération de la demande car les clients ont compris l’intérêt de cette technologie, pour des raisons de sécurité mais également pour tirer partie du machine learning », assure Ariel Weil. La version 2020 marquera donc ce basculement, avec l’horizon 2024 pour la fin du support des versions non cloud. « C’est dans l’air du temps, même en France, un territoire resté très prudent sur le sujet pendant des années. Nous avons aujourd’hui la solution et les innovations pour lever les dernières réticences et montrer la pertinence de cette démarche », juge Arnaud Hédoux.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine