Accueil / Actualités / eCommerce / Fnac-Darty, à l’heure du Covid-19

eCommerce

Fnac-Darty, à l’heure du Covid-19

23.03.2020 • 14h30
|
A_1

Fnac-Darty

Afin de répondre à la crise sanitaire du Covid-19, les acteurs de la supply chain se mobilisent. Tout au long de cette période complexe, Voxlog donnera la parole à des chargeurs, prestataires, transporteurs et logisticiens afin de mettre en lumière la façon dont leurs organisations et équipes doivent s'adapter. Aujourd'hui, Benoît Jaubert, directeur exploitation chez Fnac-Darty, revient sur la situation chez le distributeur et e-commerçant français.

Quels impacts observez-vous sur l’activité chez Fnac-Darty ?

Avec la fermeture de l’ensemble de nos magasins, nous avons un vrai report d’activité vers nos ventes sur internet, dont les volumes ont été multipliés de trois à quatre fois. D’une certaine manière, nous sommes désormais un pure player, puisque notre autre grande activité, le click-and-collect, qui concerne habituellement la moitié de nos commandes réalisées sur internet, a également dû s’arrêter à la fermeture de nos magasins. Du côté de nos fournisseurs, ils continuent à nous alimenter relativement normalement sur un ensemble de produits essentiels que nous avons identifiés : les produits d'électroménager froid et lavage, l’informatique et les produits multimédia liés aux grandes demandes autour d’équipements pour le télétravail, mais aussi le parascolaire qui connaît une hausse des ventes très importante. Nous avons également des commandes fortes pour le gaming – et avons dû parfois rediriger nos flux click-and-collect vers de la livraison à domicile pour certains produits sortis récemment. Dans ce cadre, nous remontons régulièrement du stock magasin vers le stock central pour servir nos clients sur le web. L’activité BtoB est également très productive, avec des organisations nous commandant des flottes de produits comme des tablettes ou des imprimantes pour des personnels d’entreprise.

 

Quelles adaptations cela implique-il dans vos flux ?

Tout d’abord une adaptation de notre promesse client, avec des livraisons potentiellement moins rapides, mais qui permettent de répondre à leurs besoins. C’est la raison pour laquelle nous avons baissé le seuil d’accès à la livraison gratuite à partir de 20 € d'achats. Des précautions sont également prises à la livraison, afin d’éviter le plus possible les contacts entre nos livreurs et les clients, par des signatures électroniques par exemple. La sécurité de nos collaborateurs sur le terrain est le cœur de nos préoccupations. Avant toute livraison ou intervention SAV dans le domicile des clients, nous les contactons en amont afin de vérifier leur état de santé et nous annulons tout rendez-vous chez des clients malades. Sur place, nos techniciens sont équipés de masques et de gants, et respectent les distances de sécurité. Pour le reste de nos effectifs, nous avons mis en place le télétravail quand cela est possible : achats, administration, activité financière... Nos équipes magasin sont quant à elles au chômage technique.

 

Au niveau de l’approvisionnement, des pénuries sont-elles à prévoir ?

C’est un sujet qui nous a préoccupé quand l’Asie se trouvait au pic de la crise, au début de l’année. Aujourd’hui, la question est inverse : la Chine annonce à nouveau des expéditions quasi-normale. Nous discutons donc avec nos fournisseurs pour un étalement et une reprise progressive de ces flux.

 

Quels sont les défis à venir à court et moyen terme ?

Au delà du défi financier, notre priorité dans les jours qui viennent va être encore et toujours la sécurisation de nos personnels sur le terrain. Il faudra ensuite penser à la reprise...

 

 

> Retrouvez les autres témoignages d'acteurs de la supply chain et de la distribution publiés par Voxlog depuis le début de la crise

BUZZ LOG
“Ceux qui possédaient des supply chains matures, dotées de technologies avancées pour une vision de bout en bout, ont su se montrer plus résilients, plus longtemps”
— Olivier Bonneau, associé supply chain chez Deloitte
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine