Accueil / Actualités / Immobilier / Prologis analyse les loyers de l’immobilier logistique en 2020

Immobilier

Prologis analyse les loyers de l’immobilier logistique en 2020

15.03.2021 • 14h30
|
A_1

Prologis

Prologis, acteur mondial de l'immobilier logistique, dévoile son indice 2020 des loyers de l’immobilier aux niveaux mondial et régional. La croissance des loyers a été plus forte en Amérique du Nord qu'en Europe.

Prologis loue directement ou indirectement environ 91 millions de mètres carrés d'entrepôt logistiques à environ 5 500 clients. À côté de cette activité, l'entreprise dispose d'un département Recherche qui, depuis 2015, publie un indice des loyers de l'immobilier logistique. L'indice 2020, disponible en téléchargement, quantifie et analyse les tendances des loyers effectifs nets en Amérique du Nord, Europe, Asie et Amérique latine. Globalement, il en ressort que la croissance mondiale des loyers est de 2,9 % pour l'an passé, malgré un trou d’air causé par la pandémie. Dans le cadre de cet indice, la méthodologie employée par Prologis se base sur les loyers des entrepôts logistiques, déduction faite des franchises et tient compte d’éventuels loyers gratuits.


Indice en Europe

Les loyers effectifs nets sont restés stables à 0,3 % pour l’ensemble de l’Europe. Les villes où la croissance a été la plus forte sont, dans l'ordre croissant : Munich, Hanovre, Francfort-Rhin-Neckar, Hambourg et le Grand Londres. « L’accélération de l’essor de l’e-commerce, la réévaluation des niveaux de stocks et la nécessité d’accélérer la commercialisation ont été quelques-uns des facteurs structurels de la demande. Dans l’ensemble, la demande a été alimentée par les secteurs qui procurent des biens essentiels, ce qui souligne l’importance du secteur et de la chaîne logistique. Nous tablons sur une poursuite du redressement de la croissance sur les différents marchés européens en 2021, ainsi que sur une demande soutenue », commente Dirk Sosef, vice-président Recherche et Stratégie.


Indices hors de l'Europe

En Amérique du Nord, la croissance des loyers est vigoureuse en comparaison avec l'Europe. Les États-Unis et le Canada enregistrent une hausse de 3,2 % dans un contexte de crise sanitaire. Les villes où la croissance a été la plus forte sont, dans l'ordre croissant : Nashville, Reno, Toronto, Central Valley et Baltimore-Washington D.C.


En Chine, les loyers ont baissé, mais les disparités entre segments de marché sont importantes, et au Japon ils sont restés stables grâce à un faible taux de vacance. Enfin, au Mexique, où la demande d’espaces logistiques modernes a été forte (essor du e-commerce et croissance des exportations), les loyers ont enregistré une légère baisse nette ; quant au Brésil, la croissance des loyers y a progressé de 5,9 % en 2020, grâce à la demande structurelle, à l’augmentation des coûts de remplacement et au faible taux de vacance des espaces modernes de meilleure qualité.

 

Selon Prologis, après une année marquée par la volatilité, 2021 devrait bénéficier d’une croissance stable sur la plupart des zones géographiques. Certains risques subsistent néanmoins, comme la poursuite de la pandémie et les obstacles politiques et économiques.

 

Télécharger le rapport complet de Prologis

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine