Accueil / Actualités / Entrepôts / GSE construit un complexe logistique pour Goodman à Brebières

Entrepôts

GSE construit un complexe logistique pour Goodman à Brebières

21.07.2021 • 09h58
|
A_1

GSE

Le groupe GSE a bâti dans le Pas-de-Calais une plateforme logistique de 69 400 m² destinée à Goodman, avec un effort d'intégration du bâtiment dans l'environnement paysager.

Après 11 mois de travaux, le groupe d'immobilier GSE remet à Goodman France les clés d'un nouvel ensemble logistique de 69 400 m² situé à Brebières, dans le Pas-de-Calais. Érigé sur un terrain de 181 900 m², le complexe est composé d'un entrepôt de 66 000 m², de 1 800 m² de bureaux, et de 1 600 m² de locaux techniques et de charge.

 

L'entrepôt possède au total sept cellules de stockage d'une hauteur de 11,35 mètres. Cinq cellules de 12 000 m² sont consacrées au stockage traditionnel, et deux cellules de 3 000 m² sont spécialisées, l'une pour le stockage de liquides inflammables, l'autre pour le stockage d'aérosols. Ces deux dernières cellules ont été conçues dans le respect des normes de protections avec le déploiement d'un dispositif de récupération des liquides avec rétention déportée et l'installation d'écrans thermiques supplémentaires.


Un ancien site industriel

Ce nouvel ensemble logistique a été construit sur une ancienne friche industrielle du producteur de papier Stora-Enso. « Nous sommes fiers de donner une troisième vie à ce site industriel emblématique. Avec le concours de GSE, les 18 hectares ont ainsi été entièrement réhabilités et font désormais place à une plateforme logistique de dernière génération », souligne Benoit Chappey, directeur du développement de Goodman France. Le bâtiment, qui souhaite décrocher la certification Breeam Good, a été entouré de 300 arbres, plusieurs dizaines de milliers de plantes et arbustes, et de merlons paysagers pour être mieux intégré dans l'environnement. « Ce redéveloppement permet de donner une nouvelle dynamique économique au territoire grâce à la création prochaine de 350 emplois a minima », déclare Benoit Chappey.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine