Accueil / Actualités / Entrepôts / Lenze optimise un poste d'emballage avec le robot MiR200 à Ruitz

Entrepôts

Lenze optimise un poste d'emballage avec le robot MiR200 à Ruitz

26.07.2021 • 10h25
|
A_1

Mir

La solution robotique MiR200 a été déployée par Lenze dans sa plateforme logistique de Ruitz dans les Hauts-de-France. Positionnée au poste d'emballage des petits colis, elle a amélioré la productivité et l'ergonomie du site.

La société Lenze intègre un robot mobile autonome MiR200 dans la plateforme logistique de son site de Ruitz, dans les Hauts-de-France, où elle fabrique des variateurs de fréquence et des motoréducteurs. Il a été mis en place avec l'aide de CJL Pack et HMI-MBS. Équipée d'un convoyeur motorisé et installée entre le poste d'emballage des petits colis et la station de stockage avant expédition, cette solution robotique conçue par Mobile Industrial Robots (Mir) transportera les produits finis entre ces deux points, afin d'améliorer la productivité et l'ergonomie. « L'emballeur devait, à chaque colis, prendre le carton et le porter pour le déposer sur une palette située à côté du poste. Notre but était de simplifier son travail : en s'occupant du transport des colis, le robot mobile permet à l'emballeur de ne plus perdre de temps à quitter son poste », explique Olivier Regnier, manager logistic chez Lenze.


Cinq kilomètres par jour

Le cahier des charges de Lenze demandait un robot mobile pouvant parcourir près de 5 km par jour en totale autonomie, soit l'équivalent de 100 km par mois ; une case cochée par le MiR200. En équipe de 2 fois 8 heures, entre 6h et 21h, il répond sans interruption au cycle de 2 et 4 minutes constitué du déplacement, de l'analyse du colis, de la saisie du colis et du transport. Lors de son déplacement, le robot ne suit pas son itinéraire programmé de manière mécanique car il peut s'adapter à l'environnement. Ses capteurs et sa caméra 3D lui permettent de choisir le chemin le plus efficace tout en contournant les obstacles et les opérateurs. « Nous avons pu constater une amélioration de la productivité sur les postes concernés de l'ordre de 10 à 15 %. Ceci dû au fait que le robot évite beaucoup de déplacements inutiles aux opérateurs et limite également les ports de charge de l'ordre de 2 000 kg par jour », observe Olivier Regnier. D'après l'entreprise, le robot a été bien accueilli par les équipes sur la plateforme logistique, ayant permis de réduire le nombre de déplacements et de transports répétitifs qui entraînaient des TMS. Lenze évoque 100 colis par jour et par opérateur avant l'arrivée de MiR200.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine