Accueil / Actualités / Innovation / ABB positionne ses robots vers la logistique

Innovation

ABB positionne ses robots vers la logistique

17.09.2021 • 09h20
|
A_1

Voxlog

Présent pour la première fois sur le salon SITL, ABB y présentait son activité robotique, avec les solutions Item Picking et Flex Buffer. Un moyen de faire un pas de plus vers le monde de la logistique.

Entreprise suédoise créée il y a plus de 100 ans, ancrée dans l’industrie des moteurs, ABB s’est intéressée à la robotique dans les années 1970, et n’a eu cesse depuis de se développer dans l’industrie, affichant 110 000 employés au niveau mondial (dont 2 000 en France). En 2015, observant le potentiel des robots dans le domaine de la logistique, ABB lance alors un incubateur interne pour répondre aux demandes émanant des clients industriels, et est rapidement approché par des acteurs du e-commerce, entrainant en 2018 le rachat de la société belge d’intégration de systèmes logistiques Intrion. « À partir de ce rachat, nous avons pu développer une politique commerciale autour de la conception de solutions pour la logistique », raconte Fabrice Azambourg, account manager logistics chez ABB Robotique. Un catalogue de technologies robotiques qui s’appuient sur la digitalisation et l’IA, allant de la palettisation hétérogène au microfulfilment en passant par les robots et cobots.

 

L’un d’eux, appelé Item Picking, et dédié au prélèvement de détail automatisé, était d’ailleurs présenté sur le stand d’ABB, au sein du salon SITL. Un bras robotisé co-développé avec l’entreprise californienne Covariant, qui a apporté l’algorithme auto-apprenant capable d’identifier les objets dans les bacs. « Un ensemble de caméras et de capteurs analyse et reconnaît les objets pickés. Ensuite, un système de deep learning va faire apprendre à la machine la bonne manière de les traiter. Cela évite un trop lourd travail de programmation et de paramétrage un amont, surtout dans le domaine du e-commerce qui a un nombre très important de références, car le bras va peu à peu monter en puissance. De plus, ce système est connecté dans le cloud de Covariant, qui permet de faire communiquer toutes les solutions automatisées utilisant les mêmes algorithmes et partageant leur intelligence, ce qui crée une sorte de cerveau global, de plus en plus performant », explique Fabrice Azambourg. Les bénéfices sont alors rapides : plus de productivité grâce à des temps d’arrêt réduits et moins de troubles musculo-squelettiques pour les opérateurs.

 

Un produit sur étagère

Autre solution proposée par ABB : Flex Buffer, un produit de stockage et de séquençage de taille réduite, toujours dédié aux organisations logistiques. Le système est basé sur un système de racks circulaire, au milieu duquel un robot (que l’on peut alimenter avec un AMR, un AGV ou un convoyeur) vient placer les produits dans un stock tampon. « C’est un produit sur étagère, qui ne nécessite pas de travail d’ingénierie en amont de son déploiement chez le client : tout ce qu’il nous faut, c’est le nombre de produits en entrée et en sortie, et nous déclinons ensuite l’installation. L’avantage de cette solution, c’est qu’elle peut s’insérer facilement dans un bâtiment existant, même avec des contraintes de hauteur, avec des tailles de 2,5 mètres ou en double densité. Tout est possible », détaille Fabrice Azambourg. Ce système a par exemple été mis en action dans l’hôpital de Shanghai, en Chine, où il s’occupe de la préparation de commandes pour des produits de santé : le Flux Buffer prend les stocks de médicaments nécessaires dans ses étagères et les apporte à un autre robot, qui s'occupe lui du picking dans le bac sorti.

 

Développer un réseau de partenaires

Acteur industriel, ABB souhaite être transverse. Si son activité historique l’ancre encore fortement dans le monde de l’automobile, l’entreprise vise également le monde de la logistique via l’e-commerce, l’alimentaire ou encore la pharmaceutique. Pour continuer à grandir, elle a fait l’acquisition en juillet dernier de la société Asti Mobile Robotics, fabricant d’AGV et d’AMR basé en Espagne, lui offrant la possibilité de compléter son offre de solutions d’automatisation. « Cela nous permettra d’avoir une offre intralogistique complète, où les différentes solutions pourront être combinées ensemble pour répondre aux besoins des clients », juge Fabrice Azambourg. Un catalogue qui sera ensuite mis en route grâce à un réseau de partenaires intégrateurs. En Europe, ABB a pu équiper les sites d’Amazon dans l’e-commerce, ou encore de Bijou et ses flux omnicanaux dans le monde de l’alimentaire. 200 personnes composent ses effectifs en France, avec une force commerciale et des équipes de SAV pour suivre les installations dans le temps, et un showroom situé à Cergy-Pontoise (95). Prochaine étape pour l’entreprise, se faire connaître dans le monde de la logistique, raison de sa présence pour la première fois sur le salon SITL. « Nous voulons maintenant développer des partenariats avec de nouveaux intégrateurs et cabinets de conseil, pour installer davantage de nos solutions au cœur des installations logistiques », résume Fabrice Azambourg.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine