Accueil / Actualités / Mobilités / Le nouveau port de Calais démarre ses activités

Mobilités

Le nouveau port de Calais démarre ses activités

02.11.2021 • 12h15
|
A_1

Port de Calais - Sébastien Jarry

L'extension du port de Calais a été mise en service. Pensée pour répondre aux nouveaux défis du transport maritime, elle offre aux navires des temps d'escales réduits.

Inauguré en septembre, le port de Calais, premier port français de fret, a lancé dimanche dernier l'exploitation de son nouveau terminal. « Je suis heureux et ému de voir ce nouveau port être devenu réalité. Sa mise en service marque le début d'une nouvelle histoire pour le port de Calais. Nous sommes désormais prêts à affronter l'avenir sereinement », déclare Jean-Marc Puissesseau, président-directeur général de la Société d'exploitation des ports du détroit. 863 millions d'euros ont été investis dans ce projet de modernisation et d'extension. Cette dernière est constituée d'une digue de 3,2 kilomètres, d'un bassin de 170 hectares, d'une plateforme de 65 hectares (dont 45 hectares pris sur la mer), de trois nouveaux postes ferries, et d'une trentaine de bâtiments. Au centre du site portuaire, un terminal intermodal de 13 hectares équipé d'un terminal d'autoroutes ferroviaires a été érigé.


Un port adapté aux dernières évolutions du transport de fret

À côté des services dédiés au transport de voyageurs, le port de Calais propose aussi des solutions pour le transport de fret. Le projet d'extension a été voulu pour s'adapter aux évolutions du trafic transmanche, des navires, de la logistique et de l'industrie, ainsi que des normes environnementales. Avec un trafic poids lourds qui a presque doublé et un volume de fret transmanche qui a triplé sur les 20 dernières années, la capacité du port de Calais était atteinte et ses infrastructures n'offraient plus une bonne qualité de service.
Disposant de trois nouveaux postes ferry, l'extension du port de Calais est désormais en mesure d'accueillir les super ferries de nouvelle génération (plus de 220 mètres de long). Grâce aux passerelles flottantes, il est possible de charger et décharger des véhicules de tourisme ainsi que des poids lourds sur quatre voies simultanément, contre deux auparavant, soit un gain de temps de 30 % par escale d'après le port.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine