Accueil / Actualités / Innovation / Gaussin et TGO testent un tracteur de manutention à hydrogène

Innovation

Gaussin et TGO testent un tracteur de manutention à hydrogène

21.12.2021 • 11h30
|
A_1

Gaussin

Dans le cadre d’un partenariat, Gaussin et le Terminal du Grand Ouest expérimentent le tracteur portuaire hydrogène APM H2 75T, une solution zéro émissions carbonées.

Gaussin, société d'engineering, et le Terminal du Grand Ouest (TGO), s’unissent pour tester le tracteur de manutention lourde à hydrogène APM H2 75T. Soutenu par le Conseil régional des Pays de la Loire, ce partenariat vise à prouver que l’hydrogène est une solution adaptée à ce type d’engin. « À travers ce partenariat avec TGO, en coordination avec le réseau Neopolia, Gaussin témoigne une nouvelle fois de son esprit pionnier et de sa détermination à décarboner les activités logistiques. Notre maîtrise de la technologie hydrogène va permettre de tracter 75 tonnes de marchandises en consommant environ 10 kg d’hydrogène par jour, pour la première fois en France. Nous sommes fiers d’effectuer ce test avec TGO dans cette région emblématique des activités portuaires françaises, et nous sommes impatients de déployer rapidement cette technologie à grande échelle », annonce Christophe Gaussin, PDG du groupe Gaussin. Les essais sur le terrain démarreront au printemps 2022, au niveau du terminal à conteneurs de Montoir-de-Bretagne près de Saint-Nazaire.


Le Pays de la Loire, région pionnière sur l’hydrogène

Ce partenariat est coordonné par Neopolia, un réseau regroupant 240 industriels de la région Pays de la Loire, dont TGO. Il s’inscrit dans le projet, plus large, « H2 Loire Vallée », dont les objectifs sont d’expérimenter un engin portuaire sans rejets carbone en conditions réelles et d’optimiser son fonctionnement dans une utilisation logistique intensive et diversifiée. Il s’agit également d’évaluer la réaction des opérateurs face à ce nouveau produit, d’inviter les acteurs portuaires et industriels voisins à l’essayer pour les sensibiliser, et de se positionner comme un site illustrateur d’une innovation visant une diffusion plus importante auprès des groupes CMA-CGM et Maritime Kuhn, actionnaires de TGO. « Nous espérons contribuer activement à l’essor de l’hydrogène dans le Pays de la Loire », résume Olivier Hamelet, directeur technique de TGO.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine