Accueil / Actualités / Immobilier / Immobilier logistique : CBRE juge l'année 2021 excellente

Immobilier

Immobilier logistique : CBRE juge l'année 2021 excellente

07.01.2022 • 15h31
|
A_1

CBRE

L'expert en immobilier CBRE dresse un bilan 2021 très positif pour le secteur de l'immobilier logistique, tiré par la croissance du e-commerce et par des investissements industriels. Les volumes placés pour le marché locatif ont augmenté de 7 % en 2021, et la demande exprimée semblerait ne pas cesser de s'intensifier pour 2022.

Beaucoup d'optimisme sur l'immobilier logistique chez CBRE, société de conseil en immobilier d'entreprise, par rapport aux chiffres Immostat du quatrième trimestre 2021. Pour Pierre-Louis Dumont, directeur exécutif agence Industriel & Logistique chez CBRE, « 2021 est une excellente année en termes de volumes placés au niveau national. Et c'est d'autant plus remarquable que bon nombre d'utilisateurs n'ont pas pu concrétiser leurs projets d'implantation faute d'offres disponibles sur de nombreux secteurs ». Plus d'un million de m² a été placé en logistique en France au 4ème trimestre, ce qui a contribué à clôturer l'année 2021 avec une demande placée à 4,4 millions de m², soit une hausse de 7 %. Le volume, supérieur à la moyenne décennale, est constitué de 258 transactions de plus de 5 000 m², dont 13 de plus de 50 000 m² (XXL).

 

Et pour 2022, l'année semblerait bien partie : « La demande exprimée continue de s'intensifier. L'ensemble des acteurs de la logistique est confronté aux nouveaux enjeux de la supply chain imposés par l'accélération des changements des modes de consommation », observe Pierre-Louis Dumont.


L'immobilier logistique poussé par l'e-commerce et l'industrie

Le commerce électronique est un véritable moteur pour le secteur de la logistique. Grande distribution, prestataires, retailers classiques et pure players, tous doivent d'adapter à ce canal qui a connu une explosion. Malheureusement, l'offre immobilière reste contrainte : « En début d'année 2021, nous parlions de pénurie d'offre en PACA et Rhône-Alpes, elle gagne désormais l'Ile-de-France et d'autres marchés régionaux à l'instar de Bordeaux et Nantes », constate Pierre-Louis Dumont. Il en résulte une certaine tension sur les prix des loyers. Ces derniers, « qui avaient déjà repris de la vigueur ces dernières années, voient cette hausse s'accentuer de plus en plus sur les marchés en pénurie d'offres, et ce même sur les transactions XXL dans les secteurs denses », ajoute Pierre-Louis Dumont.

 

La bonne santé du marché immobilier est également la conséquence des investissements industriels effectués dans la logistique. En 2021, ils ont atteint 6,4 milliards d'euros, un niveau qualifié « d'historique » par CBRE. Cette somme totale représente tout de même 25 % des investissements réalisés dans l'immobilier d'entreprise de manière générale.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine