Accueil / Actualités / Chargeurs / Le chargeur Cémoi s'engage dans le dispositif Fret21

Chargeurs

Le chargeur Cémoi s'engage dans le dispositif Fret21

21.02.2022 • 10h28
|
A_1

Cémoi

Le chocolatier Cémoi annonce son inscription au sein du dispositif Fret21, avec la volonté de réduire de 5% les émissions de gaz à effet de serre de son transport.

Le groupe Cémoi, fabricant de chocolat, va plus loin dans sa démarche RSE en s'engageant dans le dispositif Fret21 et son programme EVE. Mis en place par l’AUTF (Association des utilisateurs de transport de fret), et soutenu par l’Ademe et les ministères de la Transition écologique et solidaire et des Transports, ce programme va accompagner Cémoi dans la réalisation de son objectif de diminution de 5 % des émissions carbonées de son transport d’ici 2025, en France et en Europe, ce qui devrait représenter un gain de 855 tonnes de CO2 par an.


Trois leviers activés

Le chocolatier prévoit d'actionner trois leviers pour parvenir à son but. Le co-camionnage, ou pour le dire autrement le partage de camions entre entreprises, va permettre de réduire le nombre de véhicules de transport et améliorer le taux de chargement. Cette mutualisation, déjà mise en place il y a cinq ans, représente à l'heure actuelle 15 % des flux de Cémoi et équivaut à 217 tonnes de CO2 non rejetées chaque année. La limitation de la circulation des camions vides est le deuxième levier. Cémoi va faire en sorte de les recharger et les réutiliser après chaque livraison. Enfin, le groupe va poursuivre le développement d'un transport multimodal combinant la route, le rail et la voile. 87 tonnes de CO2 ont déjà été éliminées en 2021 à l'aide de cette combinaison.  Cémoi a d'autre part noué un partenariat avec la société maritime TransOceanic Wind Transport qui démarrera en 2023, pour transporter son cacao depuis les zones de production jusqu’à ses ateliers en France. Pour commencer, 2 000 tonnes seront convoyées à bord d'un voilier reliant la Côte d’Ivoire à la France. Sur le long terme, 12 000 tonnes seront ainsi acheminées chaque année.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine