Accueil / Actualités / Innovation / Still travaille sur l'autonomisation complète des chariots

Innovation

Still travaille sur l'autonomisation complète des chariots

21.03.2022 • 11h50
|
A_1

Still

Des chariots de manutention sans conducteurs en activité dans les entrepôts ? Still estime que cela est possible et planche dessus avec d'autres partenaires du projet européen Imoco.

Still, fabricant de matériels de manutention, fait partie d'Imoco (Intelligent motion control), un projet de recherche européen qui vise à rendre autonome la circulation des chariots dans les ateliers de production et les entrepôts. L'objectif est ce créer des appareils de manutention et magasinage capables d'analyser leur environnement, de le comprendre, de détecter et éviter sans erreurs les obstacles et personnes, durant leurs opérations de prélèvement/transport/dépôt de marchandises. « Autonomiser un appareil pour de telles opérations impose des exigences très élevées, non seulement en termes de gestion de processus, mais aussi au niveau des performances des chariots. C’est pourquoi nous avons choisi d’intégrer au projet l’OPX iGo neo, un préparateur de commandes qui, grâce à ses équipements intelligents, se rapproche beaucoup du concept visé de chariot à conduite autonome », résume Ansgar Bergmann, responsable du projet Imoco chez Still. Le projet devrait aboutir fin 2024. En attendant, Still accueille dans son siège social d'Hambourg une exposition permanente permettant de découvrir toutes les avancées accomplies par les différents partenaires.


Intelligence artificielle et capteurs sensibles

Pour parvenir à leurs objectifs innovants, les partenaires du projet Imoco vont se baser sur l’intelligence artificielle, comme l'explique Ansgar Bergmann : « Notre projet de recherche s’est donné comme axe de progression de développer davantage les trois piliers de la cybernétique - détection, analyse et action - en les transformant en - perception, compréhension et résolution -, grâce aux avancées de l’intelligence artificielle ». Il reposera également sur des capteurs ultra-sensibles de type scanners laser, caméras et radars, afin que les chariots autonomes puissent détecter et reconnaître par eux-mêmes sans délai des objets dans l’espace qui les entoure, comme des rayonnages, panneaux de signalisation, marquages et autres étiquettes.

 

Les développeurs d'Imoco vont démarrer leurs recherches avec le modèle de chariot OPX iGo neo de Still, car celui-ci se déplace déjà de manière autonome dans les allées, et, comprenant son environnement, adapte ses actions en conséquence. En revanche, il ne sait pas circuler hors des allées de rayonnages en tout autonomie, ni naviguer sans guidage externe sur le site tout en planifiant des trajets optimaux, mais il constitue une bonne base de départ avec ses capteurs. « Nous voulons faire évoluer le degré de compréhension de l’environnement et les capacités du robot "à prendre des décisions" afin d’augmenter en permanence ses compétences propres, son intelligence, ses aptitudes à circuler et agir de manière autonome au-delà des allées de rayonnages. Le but est d’accéder à une véritable indépendance opérationnelle. À ce niveau, les approches de type apprentissage automatique et apprentissage en profondeur jouent un rôle très important », explique Ansgar Bergmann.

 

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine