Accueil / Actualités / Entrepôts / Série N, la nouvelle gamme de chariots Yale adaptée à tous les besoins logistiques

Entrepôts

Série N, la nouvelle gamme de chariots Yale adaptée à tous les besoins logistiques

25.05.2022 • 14h20
|
A_1

Yale

Le constructeur allemand Yale dévoile une nouvelle gamme de chariots élévateurs pour la logistique, appelée Série N. Celle-ci se définit par une plus grande capacité de configuration, pour être au plus près des besoins opérationnels des clients.

Proposer des véhicules pour l'intralogistique adaptés aux besoins spécifiques des clients ? C'est la mission que se donne le constructeur allemand Yale avec le lancement de sa nouvelle gamme de chariots élévateurs, Série N. Une façon d'offrir toujours plus de personnalisation aux utilisateurs, afin de répondre aux enjeux concrets de chaque supply chain. « À l'heure où nous sommes confrontés à une pénurie d'opérateurs et à une hausse des coûts, il est important pour les entreprises de disposer d'équipements qui répondent à leurs besoins. La Série N propose aux clients d'établir leurs propres standards. Même dans les applications extrêmes, il est possible de configurer des chariots adaptés à leurs besoins tout en offrant à l'opérateur un confort de travail qui favorise des niveaux élevés de productivité », résume Phil Mean, product strategy manager chez Yale Europe Materials Handling.

 

Une capacité de configuration fine

Concrètement, cette nouvelle Série N souhaite proposer aux clients de Yale des gammes allant au-delà des catégorisations classiques (standard ou premium) pour laisser la place à davantage de personnalisation, avec des chariots conçus selon les besoins des opérateurs. Le premier véhicule disponible dans cette gamme est le GDP/GLP 2.0-3.5N, qui sera suivi prochainement d'autres chariots électriques et thermiques. « Avec cette gamme, l'utilisateur peut choisir ce qu’il veut que le chariot fasse selon ses besoins spécifiques, et se délester des fonctionnalités qui ne lui sont pas nécessaires. Cette capacité de configuration fine, même pour les applications les plus extrêmes, en intérieur comme en extérieur, offre plus d'efficacité et de valeur. Nos concessionnaires-partenaires et nos équipes commerciales travailleront ainsi directement avec nos clients afin de comprendre leurs besoins spécifiques et les aider à définir exactement ce qu'il leur faut sur un chariot de la Série N », détaille Phil Mean. « Nous allons déployer le concept des véhicules de Série N sur le reste de notre catalogue. Les technologies que nous embarquons aujourd'hui dans nos produits peuvent répondre aux besoins de clients dans le retail, la logistique, l'agroalimentaire ou l'industrie », résume Robert O'Donoghue, vice-président marketing et solutions pour Yale Europe.

 

A_2

Un soin apporté au confort de travail

Pour l'heure, Yale peut faire valoir les efforts menés sur ses produits pour améliorer la qualité de vie au travail des équipes en entrepôt, avec une ergonomie repensée. L'accès à la cabine a été facilité avec trois points d'accroche pour monter dans le véhicule (dont une grande poignée) et plus d'espace pour les jambes. « De manière générale, le compartiment opérateur est plus spacieux, principalement au niveau de la tête et des épaules. Le siège est équipé d'une suspension pour réduire les vibrations », souligne Phil Mean. La fenêtre de mât et le toit en verre transparent offrent une visibilité complète pendant la manutention, tandis qu'un système de lasers en option permet à l'opérateur de voir le point d'entrée des fourches dans une palette. Intégré au chariot, un écran tactile permet d'accéder aux informations du véhicule. D'autres options sont proposées : systèmes d'aide à la conduite avec caméra et afficheur de recul, feux et projecteurs pour la sécurité des piétons, détection de proximité pour humains et objets. « De plus, les chariots de la Série N permettent une accélération rapide et des vitesses de levage/descente élevées, pour gagner des secondes cruciales à chaque cycle », ajoute Phil Mean.

 

Fidéliser les équipes et offrir plus de services grâce à la data

Le lancement de cette nouvelle gamme vient répondre ainsi à trois tendances observées par Yale dans le monde de l'intralogistique. « Tout d'abord, l'importance des conducteurs. D'un côté, nous voyons un vieillissement de la masse salariale et ces personnels plus âgés ont besoin de confort. Parallèlement, dans beaucoup d’organisations logistiques, il y a des difficultés à trouver et garder ses équipes. Avec la Série N, nous voulons participer à ce que les opérations soient aussi faciles et confortables que possible », déclare Robert O'Donoghue, soulignant les apports de la technologie DSS (dynamic stability system) qui permet à tous les conducteurs de conduire de manière plus sûre grâce à un ensemble de capteurs dans le chariot, afin de limiter le risque d'accident. Cette montée des innovations est d'ailleurs l'autre tendance mise en lumière par Yale : « Nous captons de plus en plus de datas sur nos véhicules grâce à la télémétrie et aux capteurs intégrés. Notre objectif est donc de donner de la valeur à cette donnée, en offrant à nos clients la possibilité de comprendre où et comment est utilisé son chariot. C'est à nous et à nos partenaires technologiques de mieux analyser l’utilisation quotidienne pour offrir de la maintenance préventive basée sur l’historique d’utilisation. Ainsi, Yale sera capable de se focaliser non seulement sur ses produits, mais également d'offrir une qualité de service optimale dans le temps », détaille Robert O'Donoghue. Dernier focus pour le constructeur : l'énergie. Si les chariots présentés ce mois-ci dans la gamme Série N sont des véhicules diesel, Yale poursuit aussi ses développements pour répondre à la montée des chariots électriques, aussi bien avec des batteries plomb-acide que lithium-ion.

 

A_3
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine