Accueil / Actualités / Innovation / DHL dévoile son nouveau radar des tendances logistiques

Innovation

DHL dévoile son nouveau radar des tendances logistiques

31.10.2022 • 09h54
|
A_1

DHL

DHL vient de dévoiler l'édition 2022 de son « DHL Logistics Trend Radar », qui réunit 40 grandes tendances et innovations du secteur de la logistique. Une étude où se croisent robotique, décarbonation et big data.

Publié tous les deux ans par DHL, le Logistics Trend Radar (Radar des Tendances de la logistique) de DHL a pour objectif de réunir dans une même étude les grandes tendances qui changeront dans les années à venir les supply chains mondiales. Et pour cette sixième édition, dévoilée fin octobre 2022, l'entreprise a identifié 40 grandes innovations, dans un contexte international en perpétuelle mutation. « Les événements de ces deux dernières années nous ont montré l’importance d’avoir des chaînes d’approvisionnement et une logistique solides. Nous constatons donc que les entreprises transforment la logistique, qui n’est plus une activité discrète en arrière-plan, mais un atout stratégique et un moteur de valeur. Nous pensons que pour réussir à l’avenir, il faut de l’inspiration et de l’innovation, des échanges ouverts et une collaboration intense. En partageant la 6e édition du DHL Logistics Trend Radar, nous invitons à nouveau nos clients et partenaires à façonner ensemble l’ère de la logistique », déclare Katja Busch, directrice commerciale de DHL et responsable de DHL Customer Solutions and Innovation.

 

De nouvelles tendances pertinentes pour le secteur

Parmi les tendances relevées par DHL suite à une analyse de l'écosystème et des échanges avec ses clients et partenaires, on retrouve la décarbonation, la robotique, le big data, la diversification des chaînes d’approvisionnement et les solutions énergétiques alternatives, identifiées comme celles qui auront l'impact le plus important sur la transformation des supply chains. « Dans l’édition de cette année, nous avons introduit de nouvelles tendances qui sont devenues plus pertinentes pour le secteur de la logistique, comme la vision par ordinateur, l’IA interactive, les étiquettes intelligentes et le DEIB (Diversité, Équité, Inclusion et Appartenance), et nous avons apporté plus de précisions sur les nombreuses autres tendances répertoriées dans l’édition précédente. Par exemple, la tendance de Logistique durable est désormais subdivisée en circularité, décarbonation, solutions énergétiques alternatives et autres tendances. Le développement durable reste sans aucun doute une thématique prioritaire pour nos clients aujourd’hui, mais la garantie de la résilience de la chaîne d’approvisionnement est au cœur de la transformation de la logistique. Le statu quo de l’efficacité et de l’excellence opérationnelle de la chaîne d’approvisionnement s’accompagne maintenant de la compréhension du rôle moteur de la chaîne d’approvisionnement dans la création de valeur tangible », souligne Katja Busch.

 

Sourcing, automatisation et développement durable

En amont, le sujet du multisourcing et du multishoring (avoir plusieurs fournisseurs dans plusieurs pays) est très discuté afin d'améliorer la résilience et l'agilité. 76 % des entreprises prévoient ainsi d’apporter des changements dans leur écosystème de fournisseurs dans les deux prochaines années. La visibilité est aussi cruciale, et est permise grâce au big data, qui met en lumière les changements et imprévus en temps réel dans les organisations, avec des outils capables d'analyser une grande masse de données. Les jumeaux numériques se développent aussi : dans l'industrie, elles peuvent aider les procédures de maintenance prédictive, réduisant ainsi les pannes de 70 %. L'automatisation est également à la manœuvre pour offrir plus de productivité aux entreprises, avec la montée des robots mobiles et stationnaires en entrepôt, ainsi que les robots collaboratifs. Côté développement durable, les solutions énergétiques alternatives, la circularité et la gestion de l’environnement sont en forte croissance, les entreprises étant prêtes à payer plus pour des solutions plus durables. Un impératif alors que 85 % des consommateurs ont adopté un comportement d’achat plus « vert » au cours des cinq dernières années. Côté énergies, sur les 755 milliards de dollars investis dans la transition énergétique en 2021, 36 % sont allés vers le transport électrique. Enfin, la circularité se développe, dans un contexte où seulement 8,5 % de la consommation totale de matériaux est recyclée ou réutilisée.

 

> Retrouvez l'étude DHL Logistics Trend Radar complète sur le site de DHL

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine