Accueil / Actualités / International / Le détaillant Normal adopte la solution de préparation vocale des commandes Lydia Voice

International

Le détaillant Normal adopte la solution de préparation vocale des commandes Lydia Voice

02.11.2022 • 11h40
|
A_1

Normal / EPG

Permettant de diminuer le nombre d'erreurs de traitement, le gilet de préparation de commandes Lydia VoiceWear commercialisé par l'éditeur Ehrhardt Partner Group (EPG), a séduit Normal.

Normal, enseigne de produits de soins pour le corps, sélectionne la solution de préparation vocale des commandes Lydia Voice d'EPG (Ehrhardt Partner Group), fournisseur de logiciels d’exécution de la supply chain, et la déploie dans son entrepôt de Horsens, au Danemark (60 000 m²). Le produit se présente sous la forme d'un gilet, breveté Lydia VoiceWear, qui renferme des composants électroniques tels qu'un haut-parleur et un microphone. Avec lui, le préparateur de commandes ne nécessite pas de casque et bénéficie d'une grande liberté de mouvement puisque les mains sont libres. À l'inverse du système de scanner manuel, Normal a constaté que le gilet de préparation de commande Lydia VoiceWear permet de diminuer le taux d'erreur et de faire disparaître les interruptions dans le flux de travail (plus besoin de mettre l’appareil de côté quand un collaborateur sort un article du rayon). « Notre objectif était de mieux adapter les systèmes informatiques à nos besoins. Il s’est avéré que la technologie de voice picking soutenait de façon optimale notre stratégie de croissance », témoigne Mette Margrethe Poulsen, responsable du développement logistique chez Normal.


Devenir opérationnel sans formation

La possibilité d'être opérationnel rapidement, sans formation, a également convaincu Normal dans son choix. La fiabilité de la reconnaissance vocale rend immédiatement productifs les nouveaux opérateurs, ce qui s'avère pratique quand l'entreprise accueille des intérimaires en période de pics saisonniers. « Avec d’autres solutions de voice picking, les préparateurs de commandes doivent souvent répéter leurs annonces. Cela engendre non seulement une perte de temps, mais aussi de la frustration pour les managers et les collaborateurs. Ce n’est pas le cas avec Lydia Voice », explique Mette Margrethe Poulsen. Normal utilise 60 appareils et prévoit d'en déployer 400 de plus.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine