Accueil / Actualités / Éditeurs / Azap : accompagner et améliorer la supply chain sur le long terme

Éditeurs

Azap : accompagner et améliorer la supply chain sur le long terme

18.11.2022 • 12h35
|
A_1

Voxlog | Fabien Grattepain, directeur général d’Azap

À l’occasion du salon Supply Chain Event, l’éditeur Azap présentait les récentes évolutions de sa suite logicielle cloud Azap4.0, ainsi que son expertise de conseil pour les acteurs de la supply chain. Explications avec Fabien Grattepain, récemment nommé directeur général d’Azap.

Voilà maintenant un an et demi que l’éditeur Azap a dévoilé sa nouvelle plateforme Azap 4.0, nouvelle génération cloud et modulaire de sa suite logicielle dédiée à la planification et à l’optimisation des chaînes d’approvisionnement. Une évolution cruciale pour la société, autant en termes de positionnement sur le marché que d’un point de vue technologique, avec des innovations régulières venues étoffer la solution. Ainsi, lors du salon Supply Chain Event, Azap présentait son récent module Azap 4.0 Warehouse Replenishment, dédié à l’optimisation du travail des approvisionneurs au quotidien pour plus d’efficacité. Celui-ci a fait l’objet de beaucoup de travail en interne tout au long de l’année 2022. « Cette solution peut guider l’utilisateur dans son travail au quotidien, face à un nombre croissant de données et de commandes. Elle va automatiser de nombreux processus pour permettre aux équipes de se focaliser sur la gestion des exceptions. Nous avons retravaillé et optimisé les interfaces pour être encore plus souples et paramétrables », explique Fabien Grattepain, directeur général d’Azap depuis janvier dernier. Avec une large gamme d’indicateurs pour alerter sur les multiples risques (ruptures, surstocks, obsolescence des produits), un calcul sans cesse adapté des commandes d’approvisionnement, une ergonomie améliorée, cette solution SaaS peut répondre à toutes les évolutions supply chain. Et cette stratégie va se poursuivre : « Pour l'année 2023, nous nous concentrerons sur les métiers de la prévision, pour lesquels nous allons avoir une démarche similaire d’évolution technologique et fonctionnelle de la plateforme Azap 4.0 : une simplification des process et une démarche plus collaborative entre les prévisionnistes et leurs interlocuteurs internes et externes, pour partager la donnée et mettre à contribution tous les acteurs », dévoile Fabien Grattepain. Cette attitude évolutive permet aujourd’hui à Azap d’afficher de belles signatures dans ses secteurs clés (l’agroalimentaire et la distribution spécialisée) ainsi que dans des domaines plus divers (avec la Monnaie de Paris par exemple, pour la mise en place d’un processus collaboratif de prévision de la demande). Mais aussi des évolutions avec ses clients existants, tels que Descours & Cabaud dans le négoce/BTP ou encore CFAO dans la distribution spécialisée pour l’automobile en Afrique.

 

Apporter du conseil au fil du temps

Ce travail sur le long terme avec les clients est particulièrement mis en valeur par Azap. Car si la plateforme est faite pour être évolutive (tous les critères sont accessibles à l’utilisateur qui peut modifier, seul, beaucoup de choses), les clients ont aussi besoin d’être assistés dans l’impact de leurs décisions. « Pour les guider, nous mettons à leur disposition des experts. C’est un sujet clé dans notre relation, avec la signature de beaucoup de contrats d’amélioration continue dans la durée, au-delà du support client classique qui continue évidemment d’exister. Aujourd’hui, on constate des besoins d’accompagnement plus forts qu’avant. Les entreprises ont besoin d’être guidées dans l’incertitude actuelle, et c’est pour cela que nous proposons des offres de services adaptés, ou même sur mesure pour certains clients, en assurant pour leur compte des prestations de prévision ou d’approvisionnement. De manière plus générale, il s’agit de travailler à l’amélioration continue : nous nous inscrivons dans la durée en proposant des revues trimestrielles, afin d'adapter les solutions aux évolutions organisationnelles et fonctionnelles, et voir ce qui peut être mis en place », détaille Fabien Grattepain. Car si les outils ont pu être paramétrés à un moment donné, il faut penser à les réadapter dans le temps face aux évolutions, et essayer de les faire fonctionner de manière plus pointue, voire aller chercher de nouveaux modules pour les compléter et aller plus loin.

 

Anticipant des résultats 2022 positifs, Azap souhaite poursuivre sur cette lancée en 2023, avec un volume d’affaires prévisionnel conséquent, grâce à une demande forte du marché et la proactivité de ses équipes. De quoi nécessiter des recrutements, à tous les niveaux : équipes techniques, commerciales, projets. « C’est aussi ce qu’attend le marché : une solidité. Nous sommes là depuis plus de vingt ans, et nous avons traversé ces dernières années en demeurant solides, sur notre lancée », résume Fabien Grattepain.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine