Accueil / Actualités / Éditeurs / Azap continue d’étoffer son offre, misant sur les services et l’environnement

Éditeurs

Azap continue d’étoffer son offre, misant sur les services et l’environnement

26.11.2021 • 09h59
|
A_1

Voxlog | Manuel Montalban, CEO d'Azap

Lors du salon Supply Chain Event, l’éditeur Azap a présenté ses solutions, destinées à la planification et à l’optimisation. L’occasion de refaire le point avec Manuel Montalban, son CEO, sur la roadmap de l’entreprise et ses annonces récentes.

Au printemps dernier, Azap avait annoncé le lancement d’Azap4.0, la nouvelle génération de sa suite logicielle dédiée à la planification et à l’optimisation des chaînes d’approvisionnement. Une plateforme cloud composée de différents modules indépendants, que l’éditeur propose au fur et à mesure au marché. « Nous avons déjà pu sortir les modules de Store Replenishment et de Collaborative Forecasting, et nous allons prochainement proposer le Warehouse Replenishment. Nous étoffons donc peu à peu la plateforme cloud Azap4.0, tout en offrant une compatibilité avec la version Classic de notre solution. Ainsi, un client peut conserver sa version actuelle, et y ajouter un de nos nouveaux modules selon ses besoins », explique Manuel Montalban, CEO d’Azap. Une approche que la société souhaite personnaliser selon les activités des entreprises. « Cette plateforme est flexible, et chaque module ou service peut être configuré pour offrir une solution au plus près des réalités du client ». Une spécificité d’adaptation au besoin qui a convaincu Pum, filiale de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France, spécialisée dans le négoce de produits réseaux, pour qui Azap a déployé une solution centralisée d’optimisation des approvisionnements, afin de faire gagner du temps aux collaborateurs en agence. Et dans le cas où des développements spécifiques sont nécessaires pour un client, Azap peut ensuite les généraliser afin de les proposer en standard à d’autres : « Nos produits évoluent en permanence selon les demandes ».

 

Accompagner les projets

Dans ce sens, Azap souhaite également accélérer sur les services. « Nous intégrons nous-mêmes nos solutions, sans partenaires externes, ce qui nous donne la capacité d’accompagner les projets du tout début, pour aider à configurer les flux et les services par exemple, jusqu’en post-projet, et ce en totale confiance », souligne Manuel Montalban. L’éditeur a ainsi collaboré récemment avec Froneri, fabricant de glaces du groupe Nestlé, pour déployer sa solution dans l’ensemble des pays où l’entreprise est présente, d’Israël jusqu’en Australie. Autre signature récente, Cofigeo, acteur de l’agroalimentaire, pour un grand projet de refonte de sa supply chain, avec le déploiement d’outils de prévision, de planification de production et de S&OP. Choisi à l’issue d’un appel d’offres en juillet dernier, Azap mettra en action ses modules chez Cofigeo d’ici la fin de l’année.

 

La question de l’écologie dans le monde de la supply chain est également au programme des développements chez l’éditeur. Cela s’est traduit par le lancement cet été d’Azaplanet, outil inclus dans les modules de la suite Azap4.0, permettant de calculer l’impact environnemental de la chaîne d’approvisionnement pour chaque scénario de planification. « Cet outil offre la capacité, dans la cadre du processus S&OP, de faire des simulations de choix supply chain, intégrant le calcul des impacts environnementaux de ces scénarios. Nous calculons les émissions à trois niveaux : le transport, le stockage, et la production. Cela nous permet d’offrir des bilans carbones précis, permettant aux entreprises de faire des choix en toute connaissance de cause », explique Manuel Montalban. Un élément différenciant pour les utilisateurs de la solution, qui peuvent ainsi faire valoir la sobriété de leur supply chain, dans le cadre d’appels d’offres par exemple. Azap va prochainement étoffer cet outil en y ajoutant la gestion des emballages et son impact.

 

Des embauches à venir

Pour assurer ces développements croissants, particulièrement en 2021 qui a vu un redémarrage rapide des activités dans le secteur, l’entreprise souhaite maintenant accélérer ses recrutements. Et dans un contexte très concurrentiel, cela passe par un sourcing axé sur les jeunes talents. « Nous recrutons des diplômés sortis d’école d’ingénieurs, et nous les faisons rentrer par la petite porte, à l’occasion d’un stage par exemple. Embauchés, ils peuvent ensuite rapidement monter en compétence, en passant par le support client, les équipes de consultants, avant de devenir chef de projet par exemple. C’est une vraie trajectoire d’évolution », détaille Manuel Montalban. Du côté produit, la roadmap pour les prochains modules de la suite Azap4.0 devrait se poursuivre en 2022 et 2023.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine