Accueil / Dossiers / Entrepôts / Avec Jungheinrich, Fnac-Darty fait le choix de la sécurité pour ses équipes

Entrepôts

Avec Jungheinrich, Fnac-Darty fait le choix de la sécurité pour ses équipes

09.07.2020 • 10h48
|
par Emilien VILLEROY
D_1

Jungheinrich

Suite à un appel d’offres lancé il y a deux ans afin de rationnaliser ses parcs de véhicules logistiques, Fnac-Darty a choisi, pour ses contrats longue durée, de s’équiper intégralement chez Jungheinrich pour ses quatre entrepôts mécanisés en France. Une décision motivée par les avantages de la technologie lithium-ion ainsi que par l’importance de la santé des caristes dans la stratégie du groupe.

Entre Jungheinrich et la Fnac, la collaboration dure maintenant depuis plus de vingt ans sur l’ensemble de l’organisation logistique du distributeur, avec l’intégralité du parc de véhicules utilisant les solutions du constructeur allemand. Mais lors du rapprochement de l’enseigne de produits culturels et électroniques avec Darty en 2016, qui s’appuyait sur les chariots d’autres acteurs du secteur, le besoin est rapidement apparu de rationnaliser la flotte, pour faciliter la gestion mais aussi afin de pouvoir massifier les achats, tout en gardant un interlocuteur unique.

 

En septembre 2018, un appel d’offres est donc lancé par Fnac-Darty dans l’objectif de renouveler l’intégralité de son parc de chariots longue durée, c’est-à-dire en leasing pour des contrats de cinq à sept ans (Fnac-Darty utilise également du matériel en location courte durée pour ses pics d’activité, en contrat avec un autre constructeur). L’occasion pour l’enseigne de s’engager dans une vraie remise à neuf au sein d’une organisation logistique étendue sur six entrepôts en France. Quatre d’entre eux sont mécanisés, deux pour la Fnac et deux autres pour Darty, tandis que les deux derniers concernent les flux non mécanisables de Darty (gros électroménager, par exemple).  

 

Focus sur la sécurité des caristes

Ce processus d’appel d’offres a débuté avant tout par un travail en concertation avec les caristes pour évaluer leurs besoins. « Sur tous nos sites, nous avons fait remonter les expériences de nos équipes sur la sécurité et le confort. Nous voulions les inclure dans la présentation des offres des grands faiseurs du marché des chariots », raconte Khallef Chekroune, responsable maintenance industrielle pour les entrepôts mécanisés chez Fnac-Darty. « Cet aspect était prioritaire pour nous et la question du prix passait après. Un cariste en expédition ou en réception, avec des véhicules plus anciens, subissait des chocs ou des rotations dans sa position qui pouvaient entraîner des TMS – particulièrement des problèmes de dos. Nous avons donc été très vigilants et demandeurs de solutions ». Et c’est finalement Jungheinrich qui a été choisi avec des chariots à mâts pour la préparation de commandes, ainsi que des véhicules grande hauteur pouvant aller jusqu’à 10 mètres pour le stockage. « La technologie et l’offre de Jungheinrich ont beaucoup progressé ces dernières années et ils ont su nous convaincre, tout particulièrement du côté des options proposées pour améliorer le confort de nos équipes », constate Khallef Chekroune.

 

Fnac-Darty a ainsi pu disposer sur ses véhicules de différentes options : sièges, détection de chocs, capables de se régler automatiquement selon la corpulence du cariste ; meilleure visibilité et systèmes de détection pour une cohabitation piétons-véhicule améliorée dans l’entrepôt ; écrans 4 pouces pour les caristes afin de suivre les commandes et besoins. Autre point d’intérêt : les solutions de gestion de parc par GPRS, qui permettent aux gestionnaires de site de suivre les chariots en temps réel, et de constater les chocs que peuvent subir les véhicules grâce à des détecteurs intégrés. « Si un chariot connaît un choc important, il arrête de fonctionner et doit être réactivé par un manager d’exploitation. Cela nous permet de travailler tout de suite avec notre responsable en prévention des risques afin d’analyser les raisons de l’incident, et potentiellement de repenser nos sens de circulation. C’est une gestion de flotte que nous n’avions pas avant et qui nous aide beaucoup au quotidien », résume Khallef Chekroune.

 

Du lithium-ion au service de la productivité

Le changement de parc était également l’occasion pour Fnac- Darty de basculer vers la technologie lithium-ion plutôt que de rester avec des batteries plomb traditionnelles, afin de pouvoir augmenter la durabilité des chariots. « Avec la batterie plomb, ce sont souvent des contrats de cinq ans qui sont signés aves les constructeurs. Mais pour ces véhicules en lithium-ion, Jungheinrich nous a garanti la batterie pendant au moins huit ans au moment de l’appel d’offres. Nous pouvons donc nous projeter plus loin, et garder nos chariots plus longtemps – ce qui est une source d’économie sur le long terme, même si la technologie est un peu plus coûteuse à la base », juge Khallef Chekroune.

 

Aujourd’hui, le lithium-ion et son système de recharge permettent également à Fnac-Darty d’éviter la manutention des batteries dans les salles de charge et de gagner de la productivité grâce au principe du biberonnage. « Cela nous permet de désengorger nos locaux de charge, car nous avons placé des postes de recharge un peu partout dans l’entrepôt. En réception et en expédition, ces postes sont placés juste à côté des quais. Les chariots sont ainsi directement disponibles au moment de la prise de poste et peuvent être branchés au moindre temps mort ». Cette nouvelle technologie a permis de répondre aux besoins de Fnac-Darty dans le cadre d’une organisation des entrepôts en trois-huit, six à sept jours sur sept selon les pics d’activité, où la durée d’utilisation plus longue des batteries lithium-ion est également un vrai avantage. À terme, le parc de véhicules sera composé à 80 % de véhicules en lithium-ion, le reste poursuivant en batterie plomb pour des véhicules dédiés à l’utilisation en extérieur ou pour des chariots spécifiques qui ne bénéficient pas encore de cette technologie. Sur les sites de l’enseigne, la livraison de ces nouveaux chariots a débuté en septembre 2019 et se poursuivra progressivement au fur et à mesure des fins de contrat pour les véhicules plus anciens. « D’ici la fin de 2021, tous les entrepôts Fnac-Darty seront intégralement équipés de véhicules Jungheinrich », conclut Khallef Chekroune

BUZZ LOG
“Nos clients ayant pris de l’avance en termes de digitalisation – avec des tours de contrôle, des tableaux de bord et des outils de pilotage performants – étaient clairement mieux placés pour gérer leur activité pendant la crise”
— Nicolas Bouvet, managing director chez Accenture
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine