Accueil / Rencontres / Interview / Benetton Group : « Avec Autostore, nous allons doubler notre stock et tripler la productivité »

INTERVIEW

Benetton Group : « Avec Autostore, nous allons doubler notre stock et tripler la productivité »

19.10.2021 • 09h15
|
par Emilien VILLEROY
A_1

DR

Avec la montée en force du e-commerce, il était nécessaire de poursuivre nos efforts d’automatisation.
Investissant dans l’automatisation de ses flux logistiques depuis deux décennies, la marque de mode Benetton Group va mettre en place une solution Autostore sur son centre de distribution international italien l’an prochain. Présent sur le salon Deliver à Amsterdam début octobre 2021, Valentino Soldan, responsable logistique de l’entreprise, revient sur ce projet ainsi que sur les nouveaux besoins de Benetton Group.

De quelle manière Benetton Group organise-t-il sa logistique aujourd'hui ?

Nous traitons chaque année près de 70 millions d’articles à travers le monde. Ces produits viennent d’Asie ou de plateformes propres à l’entreprise en Afrique du Nord et en Europe de l'Est. Tous ces produits transitent par un unique hub de distribution, situé dans le nord-est de l’Italie, d’où partent ensuite les expéditions vers 80 pays dans le monde entier. Sur ce site de 80 000 m², nous réalisons du picking et de la préparation de commandes, pour deux types de destinations : d’un côté, un flux BtoB vers plus de 4 000 magasins, de l’autre, des flux BtoC qui visent 25 pays en Europe et aux États-Unis. Cette gestion omnicanale est récente puisque nous avons intégré l’activité e-commerce il y a moins de deux ans sur notre hub. Auparavant, celle-ci était externalisée et nous devions envoyer une partie de nos produits vers des acteurs 3PL. Pour une entreprise comme la nôtre, nous ne pouvions plus laisser une opération aussi importante en dehors de nos mains. De plus, c’était l’occasion pour nous de réunir nos process pour viser plus de synergies, avec un stock unique pour l’ensemble de nos flux. C’était une direction naturelle à prendre, et nous avons débuté la gestion de notre activité BtoC au début de l’année 2020, juste avant la pandémie, ce qui a été une chance pour nous. Notre but pour 2020 était de traiter 500 000 pièces en un an ; nous en avons finalement expédié près de 2 millions !

 

Pour assurer votre logistique, vous vous appuyez sur des solutions automatisées depuis plus de 20 ans. Pourquoi ce choix ?

Nous avons effectivement commencé par installer des solutions de mécanisation dans nos process logistiques il y a deux décennies, en débutant dans notre zone de packaging et d’expédition, avec des machines de tri. Puis nous avons progressivement automatisé l’ensemble de notre centre de distribution pour nos flux BtoB. C’était une manière pour nous de répondre à la demande de nos magasins, avec une capacité d’envoi de 40 000 colis par jours. Aujourd’hui, avec la montée en force du e-commerce, nous avons compris qu’il était nécessaire de poursuivre ces efforts d’automatisation pour cette logistique BtoC aux problématiques très particulières. Nous ne pouvons pas conserver des activités manuelles alors que nos clients nous demandent flexibilité et réactivité. De plus, les pénuries de main d’œuvre sont de plus en plus importantes, et l’automatisation peut aider à compenser la difficulté à trouver des collaborateurs en entrepôt.

 

Votre choix s’est porté sur une solution d’Autostore. Pourquoi ?

Nous avons rencontré les équipes d’Autostore il y a trois ans sur le salon Deliver. À l’époque, nous cherchions seulement à nous renseigner sur les solutions automatisées, mais sans nécessité particulière au sein de notre supply chain. Mais l’arrivée des flux BtoC a changé notre organisation et nous a convaincus d’implanter la slution d’Autostore dans notre hub. Nous travaillons actuellement, avec l’aide de l’intégrateur Dematic, sur une future installation qui devrait être lancée en juin 2022.  L’installation sera située dans une extension de notre site actuel pour que l'intégration ne perturbe pas notre activité. Avec Autostore, nous allons pouvoir doubler nos capacités de stockage sur notre centre de distribution, et tripler la productivité que nous affichons aujourd’hui. Grâce à la vitesse de picking permise, nous allons pouvoir couvrir les flux e-commerce, mais également le réapprovisionnement de nos magasins en cas de besoin, pour une utilisation véritablement omnicanale, car tous nos produits seront dans la même installation. Mais cela se fera progressivement, grâce à l’extensibilité du système : avec Autostore, vous pouvez commencer avec un système capable de répondre à vos besoins actuels, puis évoluer en y ajoutant plus de robots selon les volumes. C’est un élément crucial pour nous d’un point de vue investissement : avec ce type de solution, nous ne prenons pas de risques trop importants, nous restons en ligne avec nos volumes actuels et pouvons attendre un ROI raisonnable, de moins de trois ans. Le prix d’entrée des technologies de ce type a considérablement baissé depuis 10 ans, et des entreprises de taille plus réduite peuvent aujourd’hui se lancer dans l’automatisation facilement.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine