Accueil / Rencontres / Interview / Trois questions à Yann Belgy, directeur d'ID Logistics Pologne et Roumanie

INTERVIEW

Trois questions à Yann Belgy, directeur d'ID Logistics Pologne et Roumanie

22.06.2018 • 09h30
|
par Isabelle GAZZOLA
A_1

ID Logistics

Lorsque nos clients se posent la question de savoir où se positionner dans la région, la Pologne fait naturellement partie des options privilégiées
Même si la France génère près de la moitié de son chiffre d’affaires, ID Logistics ne cesse de monter en puissance à l’international avec une présence dans 17 pays. La Pologne, qui fête cette année ses 10 ans d’activité, est particulièrement stratégique pour le développement du groupe.

Pourquoi la Pologne est-elle stratégique pour le groupe ID Logistics ? 

La Pologne bénéficie d’un marché domestique significatif, d'une croissance importante et est un pôle logistique majeur pour l’Europe centrale voire pour l’ensemble de l’Europe. De plus en plus de sociétés internationales veulent avoir un ou des centres de distribution basés dans ce pays. L’infrastructure et les réseaux s'y développent rapidement, les salaires mêmes s’ils augmentent de 10 à 15 % par an sont moins élevés qu’en Europe de l’Ouest, les Polonais sont bien formés, travailleurs et on est très rapidement à Berlin, Munich… C’est un barycentre logistique très intéressant. Lorsque nos clients se posent la question de savoir où se positionner dans la région, la Pologne fait naturellement partie des options privilégiées même si nous rencontrons une pénurie de main d’œuvre qui part vers l’Europe de l’Ouest.

 

Comment répondez-vous à cette difficulté ?
C’est l’une des premières préoccupations de nos clients. Au-delà des solutions de court terme, nous avons mis en place un plan d’actions dédié visant à favoriser le recrutement et la fidélisation de nos employés, notamment via notre politique de formation et les nombreuses possibilités de promotions internes.
Un second axe majeur est notre politique d’innovation qui nous permet d’améliorer les conditions de travail de nos employés ainsi que la productivité de nos opérations, et de limiter les recrutements tout en offrant des postes à plus forte valeur ajoutée.
Nous avons également lancé en Pologne un appel à projets innovants et y étudions de plus en plus de projets de mécanisation, même si les retours sur investissement y sont moins évidents qu’en Europe de l’Ouest. Cette démarche est structurée au niveau du groupe ID Logistics avec, notamment, la mise en place d’un  campus innovations et en y associant 11 experts et 16 correspondants de différents pays, dont la Pologne. 

Finalement, comme la difficulté à recruter touche l’ensemble de notre secteur et que nous nous sommes organisés pour y pallier, cette situation est plutôt une opportunité créatrice de compétitivité pour nous.

Quels sont les secteurs clés pour ID Logistics Pologne ?

Nous avons des équipes et une expertise très solides principalement dans les secteurs de la grande distribution généraliste et du retail spécialisé ainsi que dans les secteurs du FMCG et des équipements automobiles. Nous allons poursuivre notre croissance sur ces segments et, en parallèle, nous souhaitons en développer d’autres où nous sommes pour le moment moins présents en Europe centrale : la cosmétique, le textile et l’e-commerce. Ce dernier est pour la Pologne un axe de développement majeur : le pouvoir d’achat n’est pas encore très élevé dans le pays mais les habitants des grandes agglomérations se font beaucoup livrer à domicile, particulièrement pour l’alimentaire car le concept de drive n’existe quasiment pas.

Au niveau du groupe, 1 % du chiffre d’affaires total était généré par l’activité e-commerce en 2012. En 2017, ce ratio est de 12 % !

 

Quelques chiffres 2017 :
1 600 collaborateurs répartis sur 8 entrepôts
127 millions de zloty de chiffre d’affaires soit environ 30 millions d’euros
200 millions de colis envoyés par an

BUZZ LOG
“Aujourd’hui, une marque qui gère plusieurs canaux de distribution ne peut pas faire autrement que d’avoir un stock au même endroit.”
— Bertrand Chabrier, directeur du développement de C-Log.
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine