Accueil / Reportages / Entrepôts / À Gonesse, Manutan mise sur l'AutoStore pour répondre à la promesse client

Entrepôts

À Gonesse, Manutan mise sur l'AutoStore pour répondre à la promesse client

22.09.2021 • 15h30
|
par Charlotte COUSIN
Rimg0

Manutan

RTimg0
Rimg1
Les postes de préparation
RTimg1
Rimg2
Accès aux quais
RTimg2
Rimg3
Les formeuses de carton
RTimg3
Rimg4
Vue aérienne du site
RTimg4
Rimg5
Les postes d'injection
RTimg5
Manutan a réalisé une extension de 9 000 m² sur son site de Gonesse dans le Val-d'Oise et y a installé sur 1 500 m² un système automatisé de stockage et de préparation de commandes AutoStore. Le spécialiste européen du commerce BtoB entend ainsi doubler sa capacité de stockage et préparer quatre fois plus de commandes.

« Depuis toujours Manutan est connu pour être l’endroit où l’on trouve des produits que l’on ne trouve pas ailleurs », indique Xavier Guichard, directeur général du groupe Manutan. Avec un catalogue riche de plus de 630 000 références aujourd’hui, le spécialiste européen du e-commerce BtoB spécialisé dans la distribution d’équipements et fournitures aux entreprises et aux collectivités peut se targuer d’avoir fait du chemin depuis sa création en 1966. L’entreprise familiale, construite à la base autour du catalogue papier, emprunte depuis plus d’une dizaine d’années le chemin du e-commerce. « Au fil des années, le modèle est resté le même, celui de proposer des fournitures pour les entreprises, mais nous avons creusé un sillon avec toujours plus de produits », décrit Xavier Guichard. Toujours plus de territoires également avec une expansion géographique l'amenant à être composé désormais de 26 filiales dans 17 pays. Aujourd’hui, selon leur maturité en matière d’e-commerce, le catalogue papier subsiste ou a été remplacé. « En France, le catalogue est encore iconique, même si dans environ 85 % des cas, l’acte d’achat ne passe pas par lui ». Le e-commerce représente ainsi un peu plus des deux tiers du chiffre d’affaires de Manutan.

 

Une croissance organique

Outre sa division d’origine dédiée aux entreprises (qui couvre l’Europe et qui compte des spécialistes par famille de produits : Ikaros, Kruizinga et Rapid Racking), Manutan compte également, pour la France seulement, la division Collectivités dédiée au monde de l’éducation et aux collectivités locales, avec ses trois marques Manutan Collectivités, Papeteries Pichon et Casal Sport, qui représentent 25 % de son chiffre d’affaires. Enfin, sa division Artisans, uniquement présente au Royaume-Uni, est  dédiée aux professionnels du bâtiment (serrurier, électricien, charpentier…) pour « un peu moins de 10 % de son chiffre d’affaires ». Avec 2 100 collaborateurs (1 000 en France) dont environ 700 d’entre eux sur la partie supply chain, des partenariats avec 3 000 fournisseurs, 240 000 m² de stockage répartis sur 12 entrepôts, dont trois entrepôts en propre en France (Gonesse, Veauche et Strasbourg) et en prestation (Manutan Collectivités à Niort), le groupe a enregistré 780 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019-2020. À l’avenir, l’entreprise n’envisage pas pour le moment de croissance externe : « On est plutôt sur des investissements organiques. Nous devons récolter les fruits de nos investissements en logistique : l’automatisation récente du site des Papeteries Pichon à Veauches (42) avec le système automatisé mis en place par Savoye – et la nouvelle installation de Gonesse (95) », précise Xavier Guichard. 


18 millions d’euros d’investissements

Le centre logistique européen de Gonesse dans le Val-d’Oise accueille en effet depuis quelques mois un nouveau système de stockage et de préparation de commandes automatisé et robotisé AutoStore. Au cœur de ce véritable campus logistique (doté de son restaurant, son centre sportif, son université, sa médiathèque), la nouvelle solution vient intégrer un des quatre bâtiments du site de Manutan qui s'étend sur 13,5 ha : l’un dédié au tertiaire, l’autre à la restauration, un troisième constitué de l’entrepôt d’origine sur 41 000 m² et le petit dernier constitué d'une extension de 9 000 m². C’est donc cette dernière, reliée à l’entrepôt principal, qui accueille l'AutoStore sur 1 500 m², à côté d'une zone de  stockage à haute densité sur des racks en allées étroites pour un total de 7 000 palettes. Une extension pensée à l’été 2018 pour moderniser, rationaliser et optimiser les process de la partie logistique, afin d’augmenter la capacité de stockage pour les petits produits tout en optimisant le traitement des commandes. Après 18 millions d’euros d’investissements, le nouveau bâtiment, dont l’exploitation a débuté en juillet 2020, a vu le lancement de sa zone automatisée en février 2021.

 

« La plus grande installation AutoStore de France »

Le choix s’est porté sur AutoStore notamment pour l’aspect modulaire de sa solution, capable d’évoluer dans le temps avec l’ajout de bacs, mais également par son caractère éprouvé. « Il s’agissait d’une technologie simple permettant de stocker le plus de produits possibles », explique Grégoire Koudrine, directeur supply chain du groupe Manutan. L’intégration a été réalisée par le spécialiste des systèmes automatisés Alstef. Doté de 60 000 bacs et 61 robots, l’AutoStore permet de stocker près de 40 000 petits produits, en faisant « la plus grande installation AutoStore de France », stipule Alexis Royer, directeur du site. Le système automatisé compte 10 postes d'injection, sur lesquels :« L’opérateur va scanner le produit et le déposer dans un bac, ensuite pris par un robot qui va aller le déposer dans l’AutoStore avec une implantation naturelle des produits selon leur rotation ». Sont stockés ici tous les produits convoyables pouvant être préparés dans l’un des deux formats de carton de l’AutoStore. Les quatre postes de picking goods-to-person, en mesure de traiter trois commandes en simultané, sont quant à eux dirigés par un séquenceur permettant d’optimiser l’attribution des commandes. L’opérateur voit alors s’afficher sur son écran la référence du produit à prélever, sa photo, la quantité…. Opération qu’il traitera grâce à un système de pick-to-light.

« Nous avons également décidé d’installer des machines de fermeture de colis permettant d’adapter la taille du carton au produit à l’intérieur. Cela évite le plastique, et réduit le vide, ce qui est important en termes de politique RSE et d’expérience client », détaille Grégoire Koudrine. Manutan s’est d'autre part doté de deux étiqueteuses ainsi que de deux formeuses de carton B+ Equipement : « Les cartons vont venir s’adapter à la taille des produits dans une logique de diminution du vide, poursuit Alexis Royer. Un palpeur/capteur va identifier la hauteur du carton tandis que la deuxième machine vient le plier pour être au plus près de la taille du produit. Si un format de carton est trop grand, il est basculé sur le petit format ». Résultat : moins de véhicules sur la route étant donné le gain d’espace au moment du chargement. En fin de parcours, l’allocation de la commande est réalisée lorsque le carton passe devant un capteur, avant la dernière étape de consolidation d’une partie de la commande AutoStore avec les préparations des autres entrepôts, pour livraison ensuite dans une dizaine de pays en Europe.

 

Une livraison en 24/48h

Avec cette nouvelle installation, Manutan suit plusieurs ambitions : « Doubler notre capacité de stockage, mais aussi améliorer l’efficacité opérationnelle de nos process avec des gains opérationnels nous permettant de préparer quatre fois plus de commandes avec le même nombre de personnes, détaille Grégoire Koudrine. C’est aussi un moyen pour nos opérateurs d’être plus efficaces, non pas en leur demandant d’aller toujours plus vite ou de parcourir davantage de kilomètres. L’expérience de nos employés sur cette installation, sur ces premiers mois, est assez favorable ». Le groupe souhaite également être en mesure de « grandir », stipule-t-il : « Théoriquement, si la croissance suit son cours, on devrait pouvoir construire d’autres petits bouts d’AutoStore ». Le tout pour répondre au mot d'ordre de Manutan : une livraison en 24/48h partout, avec un cut-off commercial à 16 h et un cut-off logistique à 17 h. « Neuf fois sur dix nous promettons une livraison le lendemain, et cette installation nous permet de tenir cette promesse. Avec un objectif de same day shipping, où 99 % des commandes sont expédiées le même jour » Cela concerne des produits stockés centralement, en cross-dock ou en passant par des plateformes logistiques locales. À ceux-là s’ajoute néanmoins un troisième type de flux non concerné : le drop-shipment, qui constitue 35 % des commandes sur le territoire, généralement sur des produits gros et volumineux.

 

Pour parvenir à ses objectifs, le groupe mise d'autre part sur un modèle unifié, avec, niveau SI, « le même WMS partout », celui de l’éditeur Manhattan, dont la nouvelle version doit être déployée en novembre de cette année aux Pays-Bas et en Angleterre. Si le site Papeteries Pichon, eu égard à la spécificité de sa mécanisation, est doté du logiciel LM de Savoye, le WMS Manhattan 2018 a également été implanté à Gonesse. La croissance de la gamme de Manutan constitue enfin un axe fort de son développement, en majeure partie liée à la division Entreprises : « Nous allons à l'avenir sans doute commencer à élargir et sortir de notre gamme historique », conclut Xavier Guichard.

Le site de Gonesse en chiffres

■ 13,5 hectares de terrain

■ 30 000 palettes en stock

■ 100 camions chargés par jour

■ 10 pays livrés

■ Superficie logistique totale : 50 000 m²

■ Superficie de l'extension : 9 000 m²

■ L'AutoStore : 60 000 bacs, 61 robots, 10 postes d'injection, 4 postes de préparation

 

site de Manutan
Agrandir le plan
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine