Accueil / Actualités / Éditeurs / Spartoo maîtrise sa logistique avec BK Systèmes

Éditeurs

Spartoo maîtrise sa logistique avec BK Systèmes

24.11.2016 • 09h40
|
A_1

BK Systèmes, acteur spécialisé dans la gestion d'entrepôt, a mis en place son logiciel dédié, Speed WMS, sur la plateforme de distribution du site de vente de chaussures en ligne Spartoo, basé à Saint-Quentin-Fallavier (38).

Un entrepôt de 23 000m² entièrement mécanisé, en gestion full RFID, équipé de Speed WMS, outil de gestion d’entrepôt développé par BK Systèmes. Telles sont les principales caractéristiques du site de distribution de Saint-Quentin-Fallavier (38) de Spartoo, acteur européen de la vente en ligne de chaussures et de sa filiale logistique Toolog. Actemium sur la partie mécanisation, Embisphère, pour la RFID puis BK Systèmes pour le WMS, Spartoo a donc équipé son nouvel entrepôt d’outils innovants pour optimiser sa logistique, aujourd'hui internalisée mais auparavant gérée en externe par Viapost, le service logistique et transport du groupe La Poste.

 

Une gestion globale de sa supply chain

Déployé en six mois, depuis la signature au démarrage de l’activité en septembre 2015, Speed WMS traite sur l’entrepôt de Spartoo 800 000 références, compte 2 000 000 de lignes de stock et 185 000 emplacements. Grâce au système RFID interne, chaque produit est étiqueté unitairement en entrée, de manière automatique ou manuelle selon la nature des produits. La RFID est ainsi utilisée pour le pilotage des flux jusqu’à l’expédition et même au-delà, pour la gestion des retours. Quatre types de flux cohabitent sur le site de distribution de Saint-Quentin-Fallavier (38) : mono-références, multi-références, hors gabarit et flux boutique. L’ensemble de ces flux alimentent la distribution européenne du site e-commerce, qui s’effectue via 30 transporteurs interfacés avec TDI Expedito. Grâce à cette nouvelle organisation, Spartoo traite actuellement entre 10 000 et 20 000 commandes par jour.

BUZZ LOG
“La Blockchain ne va pas changer le monde et tout disrupter. Mais sur certains segments, à assez court terme, elle va faire évoluer pas mal de choses dans la façon de concevoir le business.”
— Antoine Yeretzian, co-fondateur de Blockchain France
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine