Accueil / Actualités / International / Decathlon : le train comme lien direct entre la Chine et la France

International

Decathlon : le train comme lien direct entre la Chine et la France

21.11.2017 • 11h16
|
A_1

Decathlon

L’enseigne Decathlon, connue pour sa logistique très avancée, lance ce mois-ci son premier train direct en provenance de Chine. Entièrement chargé de ses marchandises, il arrivera directement sur la plateforme multimodale de Dourges (62) en seulement 20 jours.

Après avoir été l’un des précurseurs de l’utilisation de la RFID, l’enseigne spécialisée dans les articles de sport et de loisirs Decathlon joue la carte du transport multimodal international et développe l'idée d’un « train block » — un train ayant les mêmes conteneurs du départ à l'arrivée. Ce dernier partira de Wuhan en Chine en direction Dourges (62) en France, parcourant 10 800 km et traversant sept pays en 20 jours pour des émissions de 201 kg de CO2 par tonnes (contre 41 jours en bateau pour 337 kg de CO2 par tonnes).

 

Du temps et de l'énergie économisés

En plus de limiter son impact environnemental, Decathlon entend, au travers de cette première, améliorer la disponibilité de ses produits en gagnant trois à quatre jours sur la mise en rayon. Ce premier « train block » en provenance de Wuhan, intégralement composé de produits Decathlon, compte 41 conteneurs soit environ 630 000 articles de l'enseigne, majoritairement en textiles et chaussures. Il est affrété par la compagnie HXO et géré conjointement par les sociétés Damco et Maersk Line. 

 

Une nouvelle façon de penser la chaîne d'approvisionnement

Ainsi, dès 2018 sur son site de Dourges (62), l’enseigne accueillera une partie de ses marchandises grâce au système de « train block », en complément des conteneurs reçus jusqu'ici via des trains partagés par différentes entreprises et acheminés jusqu'à sa plateforme en train ou camion depuis Duisbourg en Allemagne. Y seront traités en moyenne 30 conteneurs par semaine, soit près de 460 000 articles. « Réduction des émissions de CO2, du temps de trajet et des coûts de transport : ce projet représente une vraie rupture de fonctionnement de notre chaîne d’approvisionnement. Avec ce premier "train block" nous passons à une nouvelle étape encore plus ambitieuse », déclare Bruno Thellier, responsable logistique de Decathlon Chine.

BUZZ LOG
“L’impression 3D amorce une nouvelle révolution industrielle qui impacte directement les process, la supply chain et les mentalités.”
— Vincent Rey, consultant chef de projet impression 3D chez Scalian
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine