Accueil / Actualités / International / Le Japon livre 52% de l'offre mondiale de robots

International

Le Japon livre 52% de l'offre mondiale de robots

27.11.2017 • 09h05
|
A_1

Selon les résultats publiés par la Fédération Internationale de Robotique (IFR), avec une capacité de production des fournisseurs japonais atteignant 153 000 unités en 2016, le Japon enregistre le niveau le plus élevé jamais enregistré. Le pays du Soleil Levant livre en effet 52 % de l'offre mondiale.

Les chiffres sont plus que probants. En 2016, le Japon a exporté au total près de 115 000 robots industriels pour une valeur de 309 milliards de yens. Entre 2011 et 2016, son taux d'exportation est passé de 72 % à 75 %, s’orientant vers l'Amérique du Nord, la Chine, la République de Corée et l'Europe. « Les statistiques montrent que l'automatisation stimule fortement les exportations et les investissements domestiques - les ventes de robots au Japon ont augmenté de 10 % pour atteindre environ 39 000 unités en 2016 - le niveau le plus élevé des dix dernières années », s’est exprimé Joe Gemma, président de la Fédération internationale de robotique (IFR).

 

L’automobile et l’industrie, des secteurs porteurs

Le marché de destination le plus important pour le Japon est l'industrie automobile dont la part représente 36 % de l'offre totale. Sur l'industrie électrique/électronique, on constate une baisse de 7 % sur 2016, comparée à l’année précédente. Cependant, des investissements continus dans les robots pourraient être attendus avec la demande croissante de puces, d'écrans, de capteurs, de batteries et d'autres technologies autour de la mobilité électrique et l'industrie 4.0.

 

Des prévisions en hausse

Sur la base des estimations fournies par la Japan Robot Association (JARA), l'IFR prévoit une augmentation d'environ 10 % en 2017 dans les installations domestiques, et si la reprise économique se poursuit au Japon, une nouvelle hausse annuelle moyenne d'environ 5 %, entre 2018 et 2020.

BUZZ LOG
“Un alignement de comportements entre les boutiques physiques et le e-commerce est essentiel”
— Jean-Paul Crenn, fondateur de Vuca Strategy
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine