Accueil / Actualités / Mobilités / Waberer's affiche une croissance de plus de 16 % au premier semestre 2018

Mobilités

Waberer's affiche une croissance de plus de 16 % au premier semestre 2018

21.08.2018 • 09h00
|
A_1

Waberer's

Le spécialiste européen du transport a présenté ses résultats financiers, avec un chiffre d'affaires de 363 millions d'euros pour la première moitié de l'année.

184,5 millions d'euros : c'est le chiffre d'affaires du transporteur Waberer's sur le deuxième trimestre 2018, révélé dans son récent rapport financier. Un résultat en hausse de 16,8 % par rapport à la même période en 2017 (158 millions), qui offre au groupe une croissance globale à la mi-2018 de 16 % pour atteindre un total de 363,4 millions d'euros. Sur le segment transport international, l'entreprise a ainsi augmenté sa part du marché européen avec des revenus en hausse de 19 %, et son segment de logistique contractuelle et régionale a connu une croissance de 9 %.

 

Du côté de l'EBITDA, Waberer's affiche cependant une diminution de 14 % sur le deuxième trimestre 2018, avec 19 millions d'euros. Des chiffres contrastés qu'explique Ferenc Lajkó, PDG de Waberer's International : « Le deuxième trimestre de l'année a été caractérisé par une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires, tirée par l'augmentation continue de la part de marché de Wabererer’s. Dans le même temps, la rentabilité a diminué dans l'ensemble des lignes de profit, car l’entreprise a dû faire face à des vents contraires au cours du trimestre. La stratégie de re-fixation des prix, initiée par les pressions du marché du travail et les récentes hausses du prix du carburant, a entraîné des changements dans le portefeuille de transport, ce qui s'est traduit par une utilisation plus faible des services internationaux de chargement complet de camions et de la logistique contractuelle régionale ». Malgré cela, l'entreprise reste sur ses objectifs d'une croissance à deux chiffres des revenus d'ici la fin de l'année.

BUZZ LOG
“Face à l’évolution de la réglementation et pour répondre à nos grands objectifs autour de la logistique urbaine, il faudra une multitude de modèles.”
— Thomas Quéro, conseiller métropolitain et adjoint au maire de Nantes en charge de la logistique urbaine
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine