Accueil / Actualités / Immobilier / Immobilier logistique : accélération au 3e trimestre 2018 selon Arthur Loyd Logistique

Immobilier

Immobilier logistique : accélération au 3e trimestre 2018 selon Arthur Loyd Logistique

19.10.2018 • 11h51
|
A_1

Voxlog | Entrepôt Lidl à Montchanin (71)

Depuis le début de l'année 2018, c'est un total de 1,85 million de m² qui a été commercialisé, avec une accélération importante au 3e trimestre.

Si les volumes exceptionnels de l'année 2017 restent inégalés en 2018, le secteur de l'immobilier logistique garde une bonne dynamique, avec un total de 1,85 million de m² commercialisés en France sur les neuf premiers mois de l'année. Des chiffres boostés par un troisième trimestre très rempli, avec 836 000 m² commercialisés. Les chargeurs représentent 50 % du marché (principalement dans la grande distribution et l'industrie) mais les prestataires équilibrent l'activité avec des nouveaux sites pour des acteurs comme Geodis ou XPO Logistics. La Dorsale Lille-Paris-Lyon continue de capter 66 % de la demande placée avec cependant un repli de 7 % par rapport à des marchés secondaires dynamiques, à l'image de Nantes, Rennes ou l'Occitanie.

 

Côté bâtiment, les entrepôts de classe A continuent de représenter 82 % des volumes. Si la part des clés-en-mains diminue de 24 points, celle-ci s'explique par une pénurie des fonciers et une augmentation des contraintes pour l'obtention des permis de construire. Seul recul net : la région lyonnaise, où seuls deux entrepôts ont été commercialisés au 3e trimestre 2018 contre 10 au semestre précédent. Dans cette zone ainsi que dans la région marseillaise, le stock disponible diminue fortement. « C’est une situation exceptionnelle. Si la région marseillaise va proposer de nouveaux développements au cours du premier semestre 2019, nous pourrions faire face à une pénurie totale d’offres existantes dès le début de l’année prochaine en région lyonnaise », explique Didier Terrier, directeur général d’Arthur Loyd Logistique. Mais ces baisses localisées ne diminuent cependant pas le dynamisme global du secteur. « Au total, nous prévoyons un atterrissage proche des 2,9 millions de m² en 2018 grâce aux prises à bail de plateformes comprises entre 40 000 m² et 90 000 m² qui seront finalisées au quatrième trimestre 2018. Après un démarrage assez timide, l’année 2018 devrait constituer un très bon cru », estime Didier Terrier.

 

Logiquement, l'investissement suit cette tendance, avec 1,8 milliard d'euros investis, atteignant presque déjà en neuf mois le record de l'année 2017 (2 milliards d'euros). Parmi les opérations importantes de cette période, le rachat du portefeuille Azurite par Blackstone pour 230 millions d'euros ou l'acquisition d'Ares Management pour 78 millions d'euros. « Au regard des signatures en cours, les montants investis en immobilier logistique devraient avoisiner les 2,4 milliards d’euros en 2018 », estime Nicolas Chomette, directeur investissement d’Arthur Loyd Logistique.

BUZZ LOG
“Il faut créer un modèle alternatif dans lequel le fabricant définit une vision de la maintenance de son produit avec une supply chain gérant le renvoi du produit fini ou d’un module à un centre de compétences”
— Guillaume Destouches, associé chez Diagma
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine