Accueil / Actualités / Immobilier / GSE racheté par l'allemand Goldbeck

Immobilier

GSE racheté par l'allemand Goldbeck

26.03.2019 • 15h12
|
A_1

GSE | Site Implus à Limay-Porcheville, construit par GSE

Le contractant général en immobilier d'entreprise GSE vient d'être acquis intégralement par Goldbeck, entreprise de construction allemande en lieu et place de Towerbrook Capital Partners.

Changement de propriété pour le contractant général GSE. Le spécialiste français de la construction et livraison de bâtiments dans le secteur industriel, tertiaire et logistique vient d'être racheté à 100 % par l'entreprise de construction allemande Goldbeck. Elle remplace Towerbrook Capital Partners et ses autres actionnaires qui participaient depuis 13 au capital de GSE. Réalisant un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros et employant plus de 6 500 personnes pour neuf sites de production, la société Goldbeck a 40 implantations en Allemagne et en Europe centrale. « Goldbeck a fait le choix de cette acquisition non seulement pour étendre sa couverture géographique, mais également afin de tirer profit des compétences de deux entreprises fortes, pour offrir à nos clients une gamme encore plus large de produits et services à valeur ajoutée », explique son CEO, Jan-Hendrik Goldbeck. De quoi créer un groupe leader sur le marché européen de la construction commerciale clé en main.

 

Un périmètre d'activité complémentaire

En effet, le périmètre des activités des deux entreprises est complémentaire. Là où Goldbeck se concentre sur l'Europe centrale (Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Suisse, malgré une activité au Royaume-Uni), GSE s'attache plutôt à couvrir les marchés de l'Europe de l'Est (Roumanie) et du Sud (Espagne, Portugal, Italie), en plus de la France. « Goldbeck n’acquiert pas uniquement des Hommes et des implantations géographiques, il investit aussi dans un savoir-faire efficace et agile, complémentaire du sien, un ADN que l’entreprise souhaite maintenir », explique Roland Paul, CEO de GSE.

 

Devenue filiale de Goldbeck, GSE gardera son statut de société indépendante ainsi que son identité commerciale. Il en sera de même pour son identité de contractant général auprès de ses clients. GSE poursuivra également les efforts de R&D menés actuellement par ses équipes. Côté gouvernance, Roland Paul restera le président de GSE et le comité de direction restera le même. La transaction reste soumise à l’approbation de l’autorité de la concurrence et devrait être achevée au deuxième trimestre 2019.

BUZZ LOG
“Il faut créer un modèle alternatif dans lequel le fabricant définit une vision de la maintenance de son produit avec une supply chain gérant le renvoi du produit fini ou d’un module à un centre de compétences”
— Guillaume Destouches, associé chez Diagma
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine