Accueil / Actualités / Éditeurs / Beauty Success optimise la gestion de ses stocks avec Azap

Éditeurs

Beauty Success optimise la gestion de ses stocks avec Azap

07.10.2019 • 17h16
|
A_1

Baptiste Chauveau, responsable planification de la demande du département s-ch de Beauty Success.

Au terme d’un projet mené sur plusieurs années, le groupe de parfumerie et de cosmétique Beauty Success a confié à Azap, la gestion de la prévision de ses ventes pour mieux dimensionner ses stocks sur sa plateforme et en magasins. Retour sur une mise en place réussie des modules Prévision, Réassort et Approvisionnement avec Baptiste Chauveau, responsable planification de la demande du département supply chain de Beauty Success.

Réduire ses stocks en fiabilisant ses prévisions, c’était tout l’enjeu du groupe Beauty Success lorsqu’il s’est équipé de la solution de l'éditeur Azap, créé en 2000 par Diagma. Né en 1995, le spécialiste de la distribution de produits de cosmétique et de parfumerie, est riche d’un réseau de 540 points de vente en France avec huit pays à l’export, et doté de cinq enseignes : Beauty Success, Esthetic Center (repris il y a trois ans), Parashop, Beauty Sisters (ouverte récemment, focalisée sur les jeunes) et Nicole, parfumerie de luxe lancée l’an passé. Au total trois millions de clients sur ces cinq marques, faisant du groupe, le quatrième du secteur, avec 290 millions d’euros de chiffre d’affaires, toutes enseignes confondues. Une organisation doublée d’une activité e-commerce, qui a choisi de localiser tous ses stocks sur la même plateforme de 10 000 m² situé à Saint-Astier en Dordogne, pour alimenter 435 magasins (1/3 de succursales, 2/3 de franchises) via un service de transport dédié. « 17 000 références transitent par notre plateforme », détaille Baptiste Chauveau, responsable planification de la demande du département supply chain de Beauty Success.


Pour un pilotage global de la supply chain

Son objectif en faisant appel à Azap : « Automatiser la gestion de nos prévisions de ventes pour diminuer le stock sur notre plateforme et servir nos magasins », explique Baptiste Chauveau. Un projet de longue haleine qui prend sa source en 2008, se basant alors uniquement sur le module Azap Prévision, et qui va au fur et à mesure des années prendre de l’ampleur au même rythme que le groupe grandit : « Tandis qu’en 2008-2009, nous avions moins de 100 magasins intégrés et franchises servis par la plateforme, aujourd’hui ils sont plus de 240 rien que sur l’activité Beauty Success ». En 2010, le module Azap Approvisionnement est lancé en test et en 2011, Azap Prévision poursuit son déploiement en intégrant le moteur d’approvisionnement interne de Beauty Success à partir duquel sont passées les commandes aux fournisseurs. « En 2012, nous lançons enfin Azap Réassort afin de dimensionner le stock voulu en magasin et calculer le seuil de réassort : avoir le bon stock, au bon endroit à la bonne période ». 2015 sonne la fin des tests : le groupe commence réellement à travailler avec Azap Prévision et la prévision des ventes est injectée dans le module Azap Approvisionnement. 90 % des commandes sont désormais commandées avec l’outil. C’est au final un pilotage global de la supply chain que fournit la solution, de l’historique des ventes des produits et des magasins sur plateforme, jusqu’à leur réassort en passant par la consolidation par référence, le calcul du plan de vente et du plan d’approvisionnement ainsi que la passation de commande de réapprovisionnement. Le tout dans un cercle vertueux : « Une fois le produit en magasin vendu, il réintègre notre historique de ventes et ainsi de suite… ».


Tendre vers 80 à 85 % de fiabilité de prévisions

Aujourd’hui, le module Azap Prévision gère 12 000 références, dont 1 150 dans la catégorie A (les références de produits étant classées en A, B, ou C selon l’importance à accorder à leur prévision), chaque référence appartenant forcément à une famille de prévision, sauf si la décision est prise de créer une famille multi-produits (comprenant par exemple plusieurs teintes de mascara). Des spécificités de classification prises en compte par l’outil de la même manière qu’il intègre le lancement de beaucoup de nouveautés chaque année : « Il faut parvenir à bien dimensionner l’impact que va avoir la nouveauté sur notre catalogue et sur notre stock ». Azap se présente ainsi comme une aide pour gérer, en coordination avec les achats et le commerce, l’arrivée de ces nouveautés, qu’il s’agit de rattacher à un produit modèle, en identifiant son volume annuel pour ensuite réinjecter ces paramètres dans l’outil. Au final, « nous essayons de tendre vers 80 à 85 % de fiabilité de prévisions surtout pour les produits de la catégorie A », explique Baptiste Chauveau.


L’installation du module Azap Approvisionnement a quant à lui comme objectif de calculer le besoin en sortie plateforme pour dimensionner les commandes de réapprovisionnement. « Chaque matin, l’approvisionneur a sa feuille de route pour suivre ses actions passées et la liste des commandes urgentes à passer. Il dispose de la liste des risques de rupture, d’alertes sur les fournisseurs en retard et le module va également identifier les surstocks pour éviter de recommander », détaille Baptiste Chauveau. Autre fonction du module : il offre entre autres la possibilité de créer des budgets d’approvisionnements et d’analyser les fréquences de passation de commandes dessinant ainsi les lignes de réception en logistique. Quant à Azap Réassort, il permet à Beauty Success de dimensionner le seuil de couverture de 1 000 références sur 250 sites. « Il nous aide notamment à mesurer le besoin supplémentaire en stock pour la période de Noël. Ce besoin, dimensionné au magasin, représente 10 % sur la valeur totale de nos stocks. Nous avons ainsi enregistré un taux de service post-Noël 2018 de 94 % alors que l'on pouvait avoir presque 10 % de rupture auparavant. Cela nous permet ainsi d’avoir une meilleure maîtrise de nos stocks post-évènement ».

Au final, après ces quelques années de mise en place, Beauty Success, observe les bénéfices apportés par l’utilisation d’Azap : - 5 % de stock en plateforme, -4 % de stock en magasin (alors que le groupe continue à se développer avec + 5% de nouveaux magasins chaque année), un taux de présence en linéaire de 98 % et un taux de service sur les ouvertures en magasin de 98 %. « Nous arrivons à maîtriser et réduire nos stocks en affinant nos besoins d’approvisionnements. La solution mise en place parvient à automatiser tous nos processus en faisant gagner du temps à nos équipes », conclut Baptiste Chauveau. Prochaine étape : passer à 100 % de références gérées par la solution et intégrer à terme les données du CRM dans Azap.

BUZZ LOG
“L’éco-conception doit améliorer toutes les facettes de l’emballage : sa fonction vendeuse, pratique, logistique, de service et de conservation du produit tout en ayant un meilleur impact environnemental”
— Fabrice Peltier, designer en éco-conception
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine