Accueil / Actualités / Transversal / Amazon : des salariés invoquent leur droit de retrait

Transversal

Amazon : des salariés invoquent leur droit de retrait

19.03.2020 • 12h20
|
A_1

Amazone Prime by Quote Catalog- www.quotecatalog.com 

Dans les Hauts-de-France et dans la Drôme, la colère des salariés de sites Amazon monte, face à un respect des mesures d'hygiène et de sécurité qu'ils jugent insuffisant, invoquant leur droit de retrait ou demandant la fermeture de site.

Face à la crise sanitaire, si le géant de l'e-commerce indiquait lundi dernier, dans un article de son blog sur la version américaine de son site que « la santé et la sécurité constitaient ses top priorités », et avoir pris des mesures de distanciation sociale sur ses centres, avec notamment des nettoyages fréquents et améliorés, en France la gronde commence à monter sur certaines plateformes logistiques.

 

Selon France 3 Hauts-de-France, des cas de coronavirus auraient ainsi été suspectés sur les sites de Lauwin-Planque près de Douai et à Boves près d'Amiens. Invoquant le  « danger grave et imminent » auquel ils sont soumis, selon les mots de jérôme Guilain, délégué Sud-Solidaires à Lauwin-Planque, au moins 200 salariés auraient ainsi fait valoir leur droit de retrait sur le site mardi dernier. Pour ces derniers, il existe une défaillance au niveau des règles de sécurité : « Les 4 000 salarié·es de la plateforme Amazon.fr de Douai ne bénéficient d'aucune mesure de protection contre le Covid-19. Pas de masque, pas de gel, de la promiscuité, le personnel craint pour sa santé car les mesures d'hygiène les plus élémentaires ne sont pas respectées », écrit l'Union Syndicale Solidaires Nord dans une publication reprise sur Facebook, précisant «L'Union syndicale Solidaires Nord exige la mise en confinement de tous les personnels de cette plateforme, aux conditions de chômage technique précisées par le gouvernement.» Même colère exprimée dans la Drôme à Montélimar où des dizaines de salariés auraient débrayé et cessé le travail mercredi 18 mars « pour réclamer plus de mesures de sécurité face à l'épidémie de coronavirus Covid-19 » ainsi que la fermeture du site, explique France 3 Auvergne.

Face à la tumulte, la direction d'Amazon a répondu dans un communiqué :  «La santé et la sécurité de nos employés, partenaires et clients (...) restent nos priorités absolues. Nous suivons strictement les recommandations et directives du gouvernement et travaillons pour continuer à livrer les clients les plus touchés, dont beaucoup n'ont aucun autre moyen d'obtenir des produits essentiels ». La direction précise par ailleurs à France 3 Auvergne - Rhône-Alpes que plusieurs protocoles sont mis en place, comme le « nettoyage de toutes les installations en désinfectant régulièrement toutes les poignées de porte, les rampes d'escalier, les boutons d'ascenseur, les casiers et les écrans tactiles», ou encore la modification des « lieux de travail, des salles de pause et des espaces de restauration en retirant les meubles ou en les espaçant pour que les salariés puissent maintenir la distance nécessaire et ainsi garantir un espace sain entre eux ».

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine