Accueil / Actualités / Transversal / Supply Chain : redonner du sens au SI et aux données de chaque maillon

Transversal

Supply Chain : redonner du sens au SI et aux données de chaque maillon

25.05.2020 • 09h00 • contenu sponsorisé
A_1

Sigma

Malgré cette période de crise sans précédent le groupe Sigma est engagé dans de nombreux projets supply chain. Marie-Laure Exbrayat nous décrypte les tendances du marché de la supply. Pour notre experte Transport et Logistique, il faut encore plus aujourd’hui adopter une vision globale de la supply chain, enrichie et précisée par la data.

C’est l’ADN du Groupe Sigma de s’imprégner du métier de ses clients pour répondre au mieux à leurs problématiques tout en étant à l’écoute des innovations d’usages et technologiques.


Notre domaine de prédilection : les chargeurs, notamment dans le retail et l’agroalimentaire... Nous couvrons l’intégralité du sujet supply chain, avec une vision globale et service au client. Nous apportons une plus-value forte sur les projets structurants avec de l’accompagnement au changement. Nous répondons de manière modulaire aux besoins métiers, par des micro services, par nos solutions à couverture large, ou par des solutions partenaires complémentaires. C’est donc une vue globale du projet client sans segmenter les solutions, au sein d’une supply chain résolument collaborative.

 

Quelles sont les problématiques du moment de vos clients ?

Le juste à temps, la ponctualité, la qualité du service rendu, les exigences de traçabilité, la productivité… le BtoB a les mêmes exigences que le BtoC. Il est nécessaire de faire collaborer tous les acteurs de la supply qui ont parfois des objectifs différents. Les applications doivent donc être très communicantes et collaboratives. L’approche par la data devient clé. En consolidant sur notre plateforme Advantage Supply Chain les données relatives au transport telles que l’affectation aux transporteurs, les coûts ou la traçabilité, mais aussi des données open sources. Nous les rendons exploitables et « intelligentes », au service de l’optimisation, notamment par l’apport de l’IA.

 

Quelles sont les applications de l’IA en supply chain ?

Des solutions d’intelligence artificielle permettent à partir des données de transport et logistique d’analyser toute la vie du produit et de son transport. Nous avons par exemple travaillé sur la détection des anomalies de transport pour un de nos clients spécialiste des cosmétiques, en partenariat avec le cabinet de conseil bp2r et leur solution Sightness. L’analyse des flux vers les magasins, ou en inter-sites exploités grâce au TMS Sigma, croisée avec des données open source sur les conditions météo et trafic, a permis d’identifier et d’expliquer les retards de transport avec précision. À terme, c’est une optimisation des coûts, de la qualité et de l’impact environnemental du transport que notre client a gagné. Cette démarche d’amélioration continue permet à nos clients de satisfaire les exigences des leurs clients en perfectionnant leurs services existants et en anticipant les besoins de demain. La proactivité est un facteur différenciant majeur en supply chain.


Quelle est la plus-value du Groupe Sigma dans son offre supply chain aujourd’hui ?

Nous avons une vision et une expertise globale de la Supply qui nous permet de modulariser notre offre, par « micro service », en fonction des problématiques et de la maturité SI de nos clients. Nous traduisons les données des différents SI de l’entreprise et de ses partenaires pour qu’elles soient consolidées et exploitables par tous les maillons de la chaîne logistique. Nous accompagnons le changement d’une culture assez silotée vers une approche collaborative qui ne sépare plus les métiers.


Où en est la prise de conscience RSE des métiers de la supply chain ?

Les consommateurs sont de plus en plus enclins à choisir des produits et services plus respectueux de l’environnement, c’était déjà le cas avant la crise du Covid-19 et ça l’est encore plus aujourd’hui. Les acteurs de la supply chain sont indissociables de cette exigence croissante et doivent repenser leurs schémas de transport, le matériel et leur impact CO2. Des chartes RSE dédiées aux métiers de la supply chain existe tel que Fret21 qui invite toutes « les entreprises agissant en qualité de donneurs d’ordre des transporteurs à mieux intégrer l’impact des transports dans leur stratégie de développement durable. ». On voit aussi des solutions IA se développer dans le but d’évaluer cet impact carbone comme le fait TK Blue par exemple. Je crois que la bonne réponse à ces enjeux RSE est elle aussi collaborative et exige de tous les acteurs de la supply chain d’adopter une vision et des actions collectives.
Et ces acteurs, nous en faisons également partie, nous éditeurs de solutions informatiques, c’est pourquoi le Groupe Sigma est engagé depuis 2009 dans une démarche de responsabilité sociétale, avec l’obtention du Label Lucie en 2015 et l’adhésion au Global Compact en 2017.


Suivez Marie-laure Exbrayat sur son profil Linkedin chaque jeudi à 10h pour le Morning Supply de Marie [#morningsupply] pour une pause hors de la déferlante d’informations anxiogènes, une petite respiration, juste le temps d’un petit café, ou d’un latte machiatto… Plus que jamais partager de l’optimisme et mettre en lumière le positif.
www.sigma.fr

A_2
22.05.2020 • contenu sponsorisé
25.05.2020 • contenu sponsorisé
BUZZ LOG
“Les niveaux de demande, les canaux de distribution, les façons de travailler dans les entreprises vont être bouleversés longtemps”
— Stéphane Crosnier, managing director chez Accenture
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine