Accueil / Actualités / eCommerce / Urbanhub développe ses solutions pour la logistique urbaine

eCommerce

Urbanhub développe ses solutions pour la logistique urbaine

10.11.2020 • 09h33
|
A_1

Urbanhub

Disposant déjà de plusieurs bâtiments autour de Paris, Urbanhub construit son offre de prestations logistiques sur-mesure pour les acteurs du e-commerce, en s’appuyant sur des outils de pilotage développés en interne.

Des prestations logistiques à destination du e-commerce au plus près des grandes agglomérations : voilà l’offre que développe la start-up Urbanhub depuis sa création à la mi-2018, traitant aujourd’hui en moyenne 6 000 commandes depuis deux sites à proximité de la capitale. Un projet qui ne visait pas, à ses débuts, le monde de la logistique : « À l’origine d’Urbanhub, il y a l’entité Stockage Plus, qui avait été lancée en début 2016 et dont le but était de proposer du stockage à la demande pour particuliers et entreprises. Mais au bout de deux ans, l’entreprise a décidé de changer son business model pour se concentrer uniquement sur les prestations pour le BtoB », raconte Bernard Ochs, président d’Urbanhub. Un virage qui coïncidait avec la montée en puissance de la problématique de la logistique urbaine, faisant revenir les entrepôts au plus près des villes afin de rapprocher les stocks des clients finaux et réduire les besoins de transport. « Nous avons redéfini notre offre pour aller clairement vers la supply chain en 2018. Nous avons changé nos outils informatiques avec le développement d’un ERP qui nous a permis d’offrir un socle technologique plus solide à nos activités. L’idée pour nous est d’être tournés vers Paris tout en étant capables également d’expédier dans le monde entier les produits de nos clients », raconte Bernard Ochs, précisant que 80 % de l’activité d’Urbanhub reste aujourd’hui dédiée à la livraison urbaine. « Mais la part restante est en progression, car certains clients nous demandent de les accompagner d’abord à Paris puis leur logistique plus globale ensuite, afin d’avoir un seul interlocuteur ».


À pied, en vélo et en véhicules propres

Depuis ses entrepôts, Urbanhub propose à ses clients (dans les secteurs du mobilier, vêtement, alimentaire) des solutions de livraisons urbaines à pied, en vélo et en véhicules propres. « Nous avons deux lignes d’activité : le e-commerce, pour lequel nous gérons le stock, le picking, l’expédition, ainsi que la gestion des retours, avec un niveau de service élevé. Nous faisons également du cross-dock, nos sites servant de point de départ pour des livraisons parisiennes - nous avons commencé sur ce sujet avec un acteur de la livraison de panier de fruits en entreprise, et le poursuivons avec des acteurs agro-alimentaires aujourd’hui, avec plusieurs projets actuellement en phase de test », détaille Bernard Ochs. Des prestations où Urbanhub souhaite proposer de la valeur ajoutée : « Pour certains clients, notre préparation de commandes inclut une personnalisation du colis. Nous faisons également de la vérification approfondie des articles, pour de la maroquinerie par exemple. Côté livraison, nous proposons que les coursiers soient aux couleurs des marques. Chaque commande est différente et, à l’inverse des acteurs réalisant de gros volumes, nous pouvons aller vers la différenciation avec davantage de services ». Actuellement, Urbanhub possède deux bâtiments dans la banlieue parisienne : le premier est un ancien entrepôt de la préfecture de police de Paris, d’une surface de 1 100 m² et situé dans le 12e arrondissement. Le second atteint, lui, 3 000 m² à la porte d’Ivry, et vient s’insérer dans un immeuble mixte avec des bureaux. Et l’entreprise est activement en train d’augmenter son réseau autour de la capitale. « Nous allons signer prochainement un troisième entrepôt dans l’ouest de Paris, d’une surface de 2 200 m². Nous sommes également associés à un investisseur pour un quatrième site. Plus généralement, nous sommes en recherche active de bâtiments qui pourraient correspondre à nos besoins. Il y a un intérêt pour la logistique de la part non seulement des investisseurs mais aussi des acteurs publics, qui sont réactifs, avec beaucoup d’immobilier mis à disposition. Beaucoup de surfaces sont en cours de transformation pour soutenir cette démarche ». Une prise à bail est également engagée auprès de Bouygues Construction pour un entrepôt de 900 m², situé dans l'ouest de Paris qui proposera du cross-dock depuis un immeuble en construction, prévu pour 2024. Au total, Urbanhub souhaite offrir cinq à six emplacements dans la capitale, afin de proposer une couverture totale et déployer ainsi « un schéma d’ensemble homogène, à destination des clients et des magasins ». Dans ce sens, l’entreprise a réalisé une levée de fonds de 1,1 million d’euros en juillet dernier


Un outil IA d'optimisation du transport

Travaillant avec une dizaine de transporteurs partenaires – allant d’experts du secteur comme Colissimo ou Chronopost, jusqu’à des structures plus jeunes comme MyTroopers ou Yper -, Urbanhub vise aussi des collaborations avec des grands transporteurs : « Ces derniers sont des opportunités intéressantes pour nous, car ils sont agrégateurs de grands volumes et de flux. Nous pouvons donc leur proposer de devenir leur composante urbaine, en s’appuyant sur notre plateforme logicielle pour apporter notre ERP chez eux par exemple », explique Bernard Ochs. Un travail sur les outils digitaux crucial pour répondre aux enjeux de la logistique urbaine aujourd’hui : « Ce que nous demandent nos clients, c’est une organisation des tournées qui optimise les délais, les coûts et la qualité entre les modes de livraison piétonne, à vélo et en véhicule. Cela nécessite que nous mutualisions les tournées et le transport – ce qui pourra être permis avec une augmentation du volume d’activité, mais aussi que nous développions des outils digitaux adaptés », estime Bernard Ochs. Dans ce sens, Urbanhub poursuit donc les évolutions informatiques sur sa plateforme ERP, avec le développement de Lumi (Logistique urbaine multimodale intelligente), un projet IA d’optimisation du transport, soutenu par la Mairie de Paris et distingué par l’Ademe et la Région Ile-de-France dans un récent appel à projets. « Cet outil nous permettra de prendre en compte toutes les variables de la logistique du dernier kilomètre ». Une première version de Lumi est prévue pour la mi-2021. En attendant, Urbanhub accélère malgré la crise sanitaire, attendant un pic de commandes en fin d’année plus marqué encore avec le reconfinement. Depuis l’annonce de celui-ci, l’entreprise constate ainsi une augmentation de ses volumes traités pour ses clients actuels, ainsi qu'un plus grand nombre de nouveaux clients e-commerce souhaitant se rapprocher de la capitale ou se lancer dans le BtoC. « Nous sommes entrés dans un cercle vertueux : davantage de clients, davantage de livreurs, davantage de livraisons, moins de CO2 », résume Bernard Ochs. Parallèlement, l’entreprise a été retenue pour rejoindre l’accélérateur Impulse Partners, dédié au développement des technologies de la ville intelligente. Une sélection qui lui permettra de « participer à la conception de bâtiments adaptés à nos activités », tout en développant son business.

BUZZ LOG
“Avant de se poser la question de la technologie à mettre en oeuvre sur une plateforme logistique, il importe de comprendre le besoin du client et de se poser la question de l’objectif à atteindre.”
— Virgile Bourdelin, directeur des ventes de Zebra Technologies
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine